Chine : certains petits paquets vont prochainement vous coûter plus cher

Le par  |  3 commentaire(s)
chine

Les règles du jeu vont prochainement changer concernant les achats en Chine et notamment au niveau des frais de port des petits paquets : à la clé, une hausse des tarifs imposée par les USA.

Les importations des particuliers depuis la Chine vont prochainement connaitre quelques changements de règles, au niveau des paquets les plus petits. Jusqu'ici, les plateformes comme Aliexpress, Gearbest, Wish et autres sont connues pour proposer de petits articles à prix très agressifs avec, dans la plupart des cas, des frais de port gratuit.

Il est ainsi très facile de mettre la main sur des câbles pour téléphone, piles, visserie et autres articles de petite taille à des prix de vente de quelques centimes, et très souvent sous le prix d'un simple timbre facturé pourtant par la Poste pour l'acheminement de courrier standard dans l'hexagone.

Paquets chine

Face à ces pratiques, les revendeurs français ne peuvent clairement pas s'aligner : outre le cout du produit, les frais de port débutant à 0,88€ pour une lettre verte enterrent toute compétitivité.

Si la Chine profite de la situation, c'est qu'elle bénéficie d'avantages installés en 1969 via le système de frais terminaux de l'Union postale universelle gérée par l'ONU. L'objectif était à l'origine de favoriser le bon développement et la coopération des différents systèmes postaux du monde en regroupant 192 pays. Le système prévoit ainsi que l'opérateur postal qui réceptionne un colis pour une livraison nationale soit rémunéré par la poste expéditrice pour couvrir les frais de distribution au "dernier kilomètre".

L'Union fixe ainsi des tarifs spécifiques pour les petits paquets internationaux de moins de 2Kg et 3 cm d'épaisseur. Un paquet de 90 grammes en provenance de Chine entraine ainsi une rémunération de La Poste à hauteur de 1,14€ par la Poste Chinoise, mais cela ne couvre généralement pas les frais de distribution.

Si la Chine profite encore de la situation, c'est que le pays reste considéré comme un pays en développement dans la classification de l'Union Postale Universelle, ce qui autorise la mise en place de tarifs préférentiels.

Les USA critiquent le maintien de ce statut alors même que la Chine est l'un des pays exploitant le plus ces avantages. Deuxième puissance économique mondiale, la Chine ne devrait ainsi plus profiter de ces avantages selon les USA.

Ces dernières années, le marché a explosé et les envois de petits paquets depuis la Chine a progressé de façon exponentielle, ce qui crée des déficits pour les services de Poste des autres pays. Avec 900 milliards d'euros de vente en ligne en 2018, on estime que les vendeurs chinois représentent 40% des vendeurs d'Amazon dans les différents pays concernés par le géant de la vente en ligne.

Les USA appellent à un changement de statut de la Chine depuis 2018. Il faut dire que les disparités sont importantes : pour un colis de 2Kg expédié d'un état à un autre, la facture se situe entre 19 et 23 dollars. Or pour un colis identique envoyé depuis la Chine vers les USA, la poste chinoise rémunère le service postal américain à hauteur de 5 dollars seulement. La situation couterait ainsi entre 300 et 500 millions de dollars chaque année à l'USPS.

Donald Trump avait donc appelé à une modification des barèmes et menacé de quitter l'UPU afin de fixer ses propres tarifs postaux. En 2019, les membres de l'UPU se sont rassemblés pour travailler sur une réforme du système, en faveur des requêtes américaines.

À compter de juillet prochain, la Chine devra donc mieux rémunérer les services postaux américains, sans que les tarifs ne dépassent 70% de la valeur des tarifs intérieurs. La situation concernera également les autres pays membres de l'UPU à compter de 2021.

Concrètement, les revendeurs devront automatiquement répercuter la hausse sur le prix de vente des articles proposés à l'unité. Pour ce qui est des paquets plus importants, la situation ne changera pas et les grossistes ne seront pas impactés par la situation. D'ailleurs, nombre de revendeurs passent déjà par des sociétés de transport privées qui échappent au système de l'UPU, permettant ainsi de maintenir des frais limités.

En outre certains experts estiment que la mesure pourrait également développer des effets pervers, notamment avec la technique du repostage qui permet de bénéficier de frais terminaux plus faibles en faisant transiter le courrier par certains pays.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2094163
N’importe quoi cet article ça fait deux fois que j’achète sur wich ça fait deux fois que je paie autant de frais de port que de marchandise 15 euros d’article 15 euros de frais de ports :smile:Ou est la gratuité ?????
Le #2094166
ausecour a écrit :

N’importe quoi cet article ça fait deux fois que j’achète sur wich ça fait deux fois que je paie autant de frais de port que de marchandise 15 euros d’article 15 euros de frais de ports


Et bien c'est que vous vous y prenez mal. J'ai reçu environ 120 paquets sur 2 mois avant l'été dernier et je n'ai pas payé un seul euro de frais de ports. Ceci dit je n'ai jamais acheté sur Wish mais bon il y a tellement d'autres plateformes qui proposent le port gratuit ...
Le #2094186
Je commande régulièrement en Chine, et les frais de port sont très limités (3-4$ maximum), voir inexistant, et cela quelque soit la valeur du produit.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme