Chirurgie : des organes imprimés en 3D capables de saigner

Le par  |  3 commentaire(s)
organes imprimés 3D

L'impression 3D s'invite de plus en plus souvent dans le domaine médical, et des chercheurs ont récemment mis au point des organes capables de saigner pour mieux entrainer les chirurgiens.

Nous n'en sommes qu'aux débuts de l'impression 3D de tissus humains, qu'il s'agisse de peau, de cartilage ou même de certains organes. Malgré tout, l'impression 3D peut véritablement permettre de réaliser des avancées significatives dans la chirurgie.

C'est ce que démontrent des chercheurs de l'Université de Rochester avec leurs organes imprimés en 3D qui se veulent capables de saigner. Ces organes imprimés à base d'hydrogel n'ont pas vocation à remplacer les organes défaillants de patients, mais à servir de base d'entrainement aux chirurgiens pour certaines procédures d'intervention.

  

Avec ces organes qui saignent lorsqu'ils sont coupés, les chirurgiens accèdent à des mises en situation plus proches de la réalité, et peuvent ainsi s'entrainer à faire face à des complications ou des situations qui se révèlent complexes. Il devient ainsi possible de tester les procédures d'urgence, de nouvelles méthodes d'intervention... et d'acquérir ainsi de l'expérience sans mettre en danger un patient.

Grâce à l'impression 3D, les organes ainsi créés offrent des reproductions fidèles : ils sont fibreux, spongieux, lisses... Exactement comme les véritables organes humains. On peut également reproduire des organes souffrant de malformations ou affichant des dysfonctionnements dans le but de tester de nouvelles méthodes d'opération tout en cherchant à limiter au maximum la perte de sang lors de l'intervention.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1945964
Le top

Je veux la même chose chez les pompiers !
Anonyme
Le #1945970
skynet a écrit :

Le top

Je veux la même chose chez les pompiers !



Le #1946003
fs0ciety a écrit :

skynet a écrit :

Le top

Je veux la même chose chez les pompiers !





Ben oui, pour le moment on est obligé de se servir dans certaines catégories de la population pour nos exercices
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme