Quand Chrome invite les utilisateurs à désinstaller leur antivirus

Le par  |  57 commentaire(s)
Chrome-Android-logo

Le navigateur Chrome diffuse actuellement des messages aux utilisateurs les invitant à désinstaller leur solution antivirus.

Google l'avait annoncé en fin d'année dernière : il n'est désormais plus question de laisser des logiciels injecter du code dans le processus Chrome. La firme avait évoqué une mise en application à compter de juillet, mettant en avant la sécurisation de son navigateur.

Chrome-Android-logo

Désormais, Chrome diffuse ainsi des messages invitant les utilisateurs à désinstaller certains logiciels qui continuent d'injecter du code dans son processus, et c'est majoritairement le cas des antivirus qui proposent des modules de protection intégrés aux navigateurs Internet.

Malwarebytes, Kaspersky, Avast, Emsisoft, AVG, Bitdefender, Eset... tous sont presque concernés. Pour éviter la désinstallation, les éditeurs ont ainsi commencé à mettre à jour leurs produits pour désactiver certains modules qui entrent en concurrence avec la nouvelle politique de Google.

Si Chrome intègre son propre antivirus depuis presque un an, il est dommage de devoir se passer de certaines fonctionnalités (parfois payantes) des suites antivirales de confiance. Les éditeurs pourraient toutefois contourner la restriction en basculant vers la création d'une extension dédiée au navigateur.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2029158
Google invite surtout les éditeurs à respecter les nouvelles exigences en faisant pression sur les clients des solutions de sécurité. C'est encore ce qui marche le mieux pour se faire respecter.

Le titre est un poil trop aguicheur mais ça ne pouvait en être autrement.
Le #2029161
FFFeu a écrit :

Google invite surtout les éditeurs à respecter les nouvelles exigences en faisant pression sur les clients des solutions de sécurité. C'est encore ce qui marche le mieux pour se faire respecter.

Le titre est un poil trop aguicheur mais ça ne pouvait en être autrement.


En fait, le point de vue de l'utilisateur est bien celui du titre, peu de gens vont essayer de comprendre pourquoi Chrome veut que tu desinstalles ton antivirus. Dans cette affaire, Google (avec Chrome) fait pression sur les éditeurs d'antivirus, comme tu le dis, mais en prenant les utilisateurs... en otage ? Enfin c'est une bagarre technique dans laquelle les utilisateurs ne devraient pas être impliqués si les éditeurs de logiciels règlaient leurs affaires entre eux. Je trouve ça sale, comme manière de faire.
Le #2029162
Yattoz a écrit :

FFFeu a écrit :

Google invite surtout les éditeurs à respecter les nouvelles exigences en faisant pression sur les clients des solutions de sécurité. C'est encore ce qui marche le mieux pour se faire respecter.

Le titre est un poil trop aguicheur mais ça ne pouvait en être autrement.


En fait, le point de vue de l'utilisateur est bien celui du titre, peu de gens vont essayer de comprendre pourquoi Chrome veut que tu desinstalles ton antivirus. Dans cette affaire, Google (avec Chrome) fait pression sur les éditeurs d'antivirus, comme tu le dis, mais en prenant les utilisateurs... en otage ? Enfin c'est une bagarre technique dans laquelle les utilisateurs ne devraient pas être impliqués si les éditeurs de logiciels règlaient leurs affaires entre eux. Je trouve ça sale, comme manière de faire.


On peut largement imaginer que Google a fait des demandes auprès des éditeurs avec les nouvelles spécifications et limitations a respecter mais tu sais comment ça se passe : tant que les clients sont pas mécontent on change rien et on tire la corde le plus possible. A mon avis c'est pas par plaisir que Google fait ce choix, mais parce qu’il n'y a que ça qui fonctionne. Et il faut rappeler que c'est juste un message, les gens ne sont pas forcés de désinstaller leurs solution de sécurité.
Le #2029163
FFFeu a écrit :

Google invite surtout les éditeurs à respecter les nouvelles exigences en faisant pression sur les clients des solutions de sécurité. C'est encore ce qui marche le mieux pour se faire respecter.

Le titre est un poil trop aguicheur mais ça ne pouvait en être autrement.


je n'utilise pas chrome et je trouve anormal qu'un logiciel m'interdise d'utiliser un autre logiciel dans lequel j'ai confiance .
Le #2029164
C'est une invitation, pour les utilisateurs, à désinstaller Chrome !
Le #2029165
jacob13 a écrit :

FFFeu a écrit :

Google invite surtout les éditeurs à respecter les nouvelles exigences en faisant pression sur les clients des solutions de sécurité. C'est encore ce qui marche le mieux pour se faire respecter.

Le titre est un poil trop aguicheur mais ça ne pouvait en être autrement.


je n'utilise pas chrome et je trouve anormal qu'un logiciel m'interdise d'utiliser un autre logiciel dans lequel j'ai confiance .


Ben moi je trouve anormal qu'un logiciel injecte du code dans un autre alors que celui ci l'a explicitement refusé ... le comble pour un logiciel de sécurité. Ceux qui te garantissent ta sécurité dans le cas présent c'est plus Google au final ...
Le #2029173
invitation ou pas invitation je ne ne désinstalle rien du tout !! Chome est certes un navigateur bien sécurisé; mais il ne m'offre pas autant de fonctionnalités qu'une suite de protection comme ESET internet security.
Le #2029182
de quoi vous vous plaigniez encore ?!

Chrome possede un moyen de securisation interne ... et c'est GRATUIT !!!


--->[] je suis déjà dehors
Le #2029186
Et sinon y'a l'antivirus intégré à Windows qui mange presque aucune ressource et ne t'embête pas avec des "bases virales mises à jour" ou "votre abonnement antivirus est presque périmé, veuillez renouveller".
Le #2029188
Mouve92 a écrit :

C'est une invitation, pour les utilisateurs, à désinstaller Chrome !


Je dirai pareil !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme