Facebook met à jour son algorithme pour lutter contre le clickbait

Le par  |  5 commentaire(s)
Facebook-logo

Les réseaux sociaux, et en particulier Facebook, tentent de lutter contre le phénomène du clickbait. Explications.

Sur les réseaux sociaux, spams et autres informations aux sources douteuses ont l’air de se multiplier ces dernières années. Et pour améliorer la qualité des publications, les différentes plateformes mettent en place de nouvelles fonctionnalités. C’est le cas de Twitter, qui fait la chasse aux spams ou bien aux trolls avec de nouveaux paramètres permettant aux utilisateurs de désactiver certaines notifications en fonction des comptes. De son côté, Facebook met régulièrement à jour son Newsfeed Ranking Algorithm : un algorithme censé gérer les publications sur le fil d’actualité du média social. Dans sa dernière mise à jour, le réseau social aux deux milliards d’utilisateurs s’attaque toujours plus au clickbait. Explications.

clickbait-main

Le clickbait en quelques mots

Depuis quelques années, Facebook a constaté qu’un certain nombre d’utilisateurs partageaient de nombreux liens de mauvaise qualité comme des articles au contenu sensationnel ou encore du clickbait. Mais que signifie le terme clickbait ? Littéralement, cette expression signifie « appât à clic ». Ce sont des articles dont le but est de donner envie aux internautes de cliquer et donc d’engendrer le maximum de vue. Pour les publicitaires et autres sites Web, la technique du clickbaiting va leur permettre d’augmenter leur trafic et donc leur revenu. Comme l’explique 1&1 sur son blog du Digital Guide, les articles de type clickbait possèdent souvent un titre racoleur ou exagéré pour éveiller la curiosité de l’internaute. Et comme ces contenus ont tendance à être partagés massivement au point de polluer les fils d’actualité de ses utilisateurs, Facebook a décidé de s’y attaquer en donnant moins de priorité à ces liens jugés comme étant des spams.

Facebook se lance à la chasse aux « fake news »

La nouvelle mise à jour de l’algorithme de Facebook ne va s’appliquer qu’aux liens partagés par les utilisateurs. Les pages des sites Web, les vidéos ou encore les photos ne sont pas concernés par ces changements. Le but est de limiter la présence des profils publiant de nombreux liens de faible qualité sur les fils d’actualité des utilisateurs. Avec cette technique, le lien clickbait est moins visible et perd en efficacité puisqu’il a moins de chance de générer du clic. La mise à jour de l’algorithme de Facebook a également pour but de lutter contre les « fake news » qui circulent de plus en plus sur le réseau social le plus connu du Web. Un peu à la manière du Décodex lancé par Le Monde, la firme de Mark Zuckerberg encourage ses utilisateurs à vérifier leurs sources et à mettre de plus en plus en avant du contenu de qualité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1973103
Vont avoir beaucoup de boulot pour que ce soit clean, mais ce ne sera jamais à 100% propre Facebook.
Le #1973109
Je propose de franciser le terme en cliquebête...

Ce message est approuvé par la Commission Générale de Terminologie et Néologie
Le #1973124
Et les mensonges du gouvernement, ils vont être filtrés?

Les mensonges de Big Business vot-ils être filtré?

Ah, heureusement que Facebook est là pour nous dire quoi penser.
Le #1973125
Yen a encore beaucoup de ces posts indésirables de clickbait.. Je n'ouvre que Messenger maintenant, la pollution de "Ce qu'il a fait est incroyable" ça ne m'attire pas du tout.
Le #1973134
"Et pour améliorer la qualité des publications"... Ca ne devrait pas être bien difficile
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]