Cloud Computing : MS accuse un ancien responsable de vol

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s) | Source : Computerworld
Miszewski

Microsoft accuse un de ses anciens responsables du vol de 600 Mo de documents confidentiels portant sur sa stratégie Cloud Computing. Matt Miszewski a été débauché par Salesforce.com.

MiszewskiMatt Miszewski a démissionné le 31 décembre 2010 de son poste de responsable au sein de Microsoft. Mais la firme de Redmond l'accuse d'avoir emporté avec lui près de 600 Mo de documents confidentiels, soit de l'ordre de 900 fichiers ( l'équivalent de 25 000 pages ), pour des informations sur les stratégies de ventes de Microsoft aux gouvernements et ses plans en matière de Cloud Computing.

Ce vol présumé est d'autant plus critique pour Microsoft que Matt Miszewski a été débauché par Salesforce.com ( annonce faite mi-janvier 2011 ), l'un des pionniers du Cloud Computing et qui plus est en concurrence directe avec le géant du logiciel dans l'offre CRM ( gestion de la relation client ). En début d'année, Microsoft a lancé à l'échelle mondiale son offre Dynamics CRM online en mode Cloud ( avant même son équivalent sur site ).

Le transfuge de Microsoft est actuellement sous le coup d'une injonction temporaire qui l'empêche d'officier chez Salesforce.com. Une injonction temporaire que Microsoft souhaite désormais plus large. Selon Microsoft, cette affaire portée devant la justice US est un cas de violation de confidentialité et des accords de non-concurrence signés par Matt Miszewski.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Mike59 offline Hors ligne Vétéran avatar 1012 points
Le #752241
Je ne connais pas la loi U.S mais si le vol est "présumé" mais pas prouvé, pourquoi une injonction l'empêchant d'officier chez son nouvel employeur ?
paralax offline Hors ligne Vétéran icone 2444 points
Le #752291
Mike59 >ça doit surement correspondre à une clause de non-concurrence dans les contrats de travail. Ce qui est a priori normal...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire