Cloud Elements propose une nouvelle plate-forme pour simplifier l'intégration des API et créer des écosystèmes numériques

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

Les équipes logicielles et d'assistance peuvent réduire considérablement les coûts d'intégration et la complexité, améliorer l'expérience client et élargir les opportunités de marchéDENVER, 16 mai 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Cloud Elements, ...

Les équipes logicielles et d'assistance peuvent réduire considérablement les coûts d'intégration et la complexité, améliorer l'expérience client et élargir les opportunités de marché

DENVER, 16 mai 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Cloud Elements, un pionnier de l’intégration des API, a annoncé aujourd’hui la dernière version de sa plate-forme, dotée de nouvelles fonctionnalités puissantes permettant de « virtualiser » l’intégration des API, ce qui permet aux équipes logicielles et d'assistance de créer, de gérer et d'adapter dynamiquement des écosystèmes numériques qui accélèrent l'adoption des produits et améliorent l'expérience client.

La nouvelle plate-forme relève deux grands défis pour les équipes de développement d’aujourd’hui : 1) Réduire les tourments, les coûts et la complexité de l’intégration, qui ralentissent le développement des développeurs et entravent l’innovation de produit et 2) augmenter les opportunités de marché en permettant aux clients d’adopter rapidement un nouveau logiciel qui fonctionne avec leurs applications existantes, tout en permettant la collaboration au sein de leur écosystème étendu de clients, de prospects, de partenaires et de chaînes d’approvisionnement.

« Notre nouvelle plate-forme constitue un véritable accélérateur d'innovation pour les entreprises de logiciels », a déclaré Mark Geene, P-DG et cofondateur de Cloud Elements. « En unifiant les API et en virtualisant les modèles de données, nous éliminons les tâches fastidieuses liées à l'intégration point à point. Les équipes logicielles sont donc prêtes à capitaliser sur les prochaines étapes. Nous leur donnons le pouvoir de créer un écosystème numérique, afin qu'elles puissent vendre plus de logiciels plus rapidement et permettre aux clients de réussir grâce aux applications prêtes à l'emploi. »

Changer les aspects économiques de l'intégration
Cloud Elements 3.0 modifie les aspects économiques de l'intégration en permettant aux API de fonctionner de manière uniforme avec des centaines d'applications tout en partageant des modèles de données communs. Au lieu de demander aux développeurs de créer des connexions point à point à l'aide d'API incohérentes, Cloud Elements commence par unifier les API avec des fonctionnalités améliorées pour l'authentification, la découverte, la recherche, la gestion des erreurs et la maintenance des API. Ces « éléments » peuvent ensuite être combinés dans des flux de travail (ou formules) qui automatisent les processus métier entre les applications. Les éléments et les formules peuvent être facilement modifiés, partagés et réutilisés, ce qui améliore considérablement la productivité des développeurs. Les éléments protègent également les développeurs des modifications d'API sous-jacentes, ce qui réduit considérablement les coûts de maintenance.

Cloud Elements 3.0 ajoute une nouvelle fonctionnalité puissante appelée Virtual Data Hubs, qui place le modèle de données d’une entreprise au centre de son écosystème. Les Virtual Data Hubs (Centres de données virtuels) fournissent une vue normalisée des objets de données, tels que des « comptes », des « commandes » ou des « paiements », permettant aux entreprises de gérer les données qui leur sont chères dans la structure optimisée pour leur application ou leur activité. Cela permet aux équipes logicielles de mieux contrôler l'expérience utilisateur, éliminant ainsi le besoin de mettre en correspondance point à point les données vers chaque nouvelle application. Par exemple, les développeurs peuvent utiliser ou modifier des modèles pour des « pistes » fonctionnant de manière transparente sur plusieurs systèmes CRM, sans avoir à créer une nouvelle connexion pour chaque plate-forme.

Cloud Elements 3.0 comprend également une nouvelle fonctionnalité d'intégration visuelle, appelée Conductor, qui permet au client de réussir et permet aux équipes de services professionnels de créer et de gérer un flux de travail sans code. Ces « intégrateurs ad hoc  » peuvent désormais facilement personnaliser les intégrations et créer des workflows répondant aux besoins spécifiques de leurs clients. Conductor comporte une interface visuelle intuitive pour tous les niveaux de compétence, sans sacrifier la puissance et les capacités.

« L'intégration des API est de plus en plus essentielle pour la stratégie commerciale, comme en témoigne notre dernière enquête sur les passionnés d'API », a déclaré Ross Garrett, vice-président des produits chez Cloud Elements. « Avec Cloud Elements 3.0, nous fournissons davantage d’outils à plus de personnes, afin qu’elles puissent faire le travail plus rapidement. Nous réalisons le plus gros du travail d’intégration des API afin que les équipes de développement puissent se concentrer sur l’innovation et la création de superbes expériences pour leurs clients ».

Créer, gérer et adapter des écosystèmes numériques
Les responsables informatiques d'entreprises ont identifié l'intégration comme un obstacle majeur à la transformation numérique, bloquant les progrès de 84 % des entreprises, selon la dernière enquête de MuleSoft. D'autres rapports montrent qu'une entreprise moyenne utilise plus de 1 500 applications et services dans le nuage, dont beaucoup fonctionnent en silos. Pendant ce temps, les éditeurs de logiciels réalisent de plus en plus qu’il est important de construire des intégrations avec des entreprises partenaires, et les investisseurs en capital-risque plaident pour que les éditeurs de logiciels pensent en termes de « plates-formes » plutôt que « produits ».

Pour répondre à ces besoins, Cloud Elements estime que les entreprises et les fournisseurs de logiciels doivent aller au-delà de l’intégration d’applications point à point, qui ne peut pas être adaptée efficacement pour relever le défi. Au lieu de cela, ils doivent créer des écosystèmes numériques dynamiques dans lesquels les données et les processus circulent de manière transparente dans des dizaines à des centaines d'applications. Cela nécessite des API et des modèles de données unifiés, une architecture technologique de type un-à-plusieurs et un intérêt partagé pour l'intégration par les fournisseurs de logiciels et les services informatiques des entreprises. Cloud Elements 3.0 fournit la technologie nécessaire à la réalisation de cette vision.

Basé à Londres, Akkroo est un prestataire qui a utilisé Cloud Elements pour créer de manière dynamique son écosystème numérique. L’outil de capture d’événements d’Akkroo permet aux équipes commerciales et marketing B2B de transformer les conversations en clients potentiels. « Nous savions que notre client idéal investissait déjà dans l'automatisation du marketing et les systèmes de gestion de la relation client », a déclaré Andy Higgs, cofondateur et directeur des produits. « À l'aide de Cloud Elements, nous avons été en mesure de mettre en place des intégrations en très peu de temps, ce qui a été considérable pour nous. … Ayant pu mettre en œuvre rapidement cinq intégrations, nous couvrons maintenant 90 % du marché des systèmes utilisés par nos clients ».

TwentyEighty, basé au Colorado, utilise également Cloud Elements pour intégrer des applications dans son portefeuille d’activités d’apprentissage, de développement et de performance, générant ainsi des centaines de millions de dollars de revenus. « La plate-forme Cloud Elements nous permet de nous concentrer sur notre logique métier personnalisée sans nous soucier des fournisseurs tiers », a déclaré Michael Casullo, responsable de l'informatique chez TwentyEighty. « Grâce à l'intégration de Cloud Elements entre nos applications CRM et ERP, nous avons constaté une réduction des coûts de près de 60 % par rapport aux dépenses de processus métier manuels précédentes. Ayant réalisé l'intégration des transactions à opportunité de facturation, nous sommes en mesure de réaliser des bénéfices beaucoup plus tôt dans le cycle ».

Western Union utilise Cloud Elements pour proposer des expériences plus homogènes dans son écosystème fintech. « Ce qui était enthousiasmant, c’était l’expérience d’un à plusieurs, de pouvoir nous intégrer à la plate-forme Cloud Elements, ce qui nous permettait de nous connecter à un certain nombre de systèmes de comptabilité. Nous ne voulions pas construire ces systèmes point par point », a déclaré Scott Johnson, responsable des produits chez Western Union Business Solutions.

La base de clients de Cloud Elements comprend de grandes sociétés de plates-formes logicielles telles que SAP, IBM et Axway, des éditeurs de logiciels indépendants tels que DoubleDutch, FinancialForce, Microstrategy et Sage, des fournisseurs de technologies financières tels que Danske Bank, FIS, PaySimple et Western Union et des unités d’affaires numériques de grandes entreprises comme Dun & Bradstreet et Xerox.

Intégrations prédéfinies pour plus de 200 applications
Cloud Elements 3.0 comprend plus de 200 intégrations prédéfinies pour une vaste gamme d'applications et de services cloud, notamment ERP, CRM, capital humain, finance, commerce électronique, services sur le terrain, paiements, marketing, messagerie, bases de données, stockage et applications de réseaux sociaux. La dernière plate-forme comprend de nouveaux éléments pour les ERP les plus populaires sur le nuage (Workday, Oracle, Microsoft Dynamics) et les applications HCM (Workday, Oracle, Ultimate Software, Kronos, ADP Payroll).

Communauté de développeurs Cloud Elements
Cloud Elements a également lancé une communauté de développeurs qui permet à ceux-ci de partager des éléments et des formules via un référentiel GitHub public. Les éléments sont des intégrations prédéfinies avec des fonctionnalités normalisées pour l'authentification, la découverte, la recherche, les flux de travail, la gestion des erreurs et la maintenance des API. Les formules sont des modèles de flux de travail qui automatisent les processus de plusieurs applications, par exemple « de l'embauche à la retraite », « de la commande à l'encaissement » et des flux de travail spécialisés dans les écosystèmes fintech, santé, martech et autres.

À propos de Cloud Elements
Cloud Elements apporte une harmonie au monde des API, permettant aux fournisseurs de logiciels d'innover plus rapidement et de se connecter aux écosystèmes numériques. La plate-forme d’intégration d’API virtualisée de un-à-plusieurs de la société permet aux développeurs d’unifier des milliers d’API, de créer des modèles de données communs pour les fonctions principales de l’entreprise et de réduire les tourments, les coûts et la complexité de l’intégration. Fondée en 2012, Cloud Elements est basée à Denver, au Colorado, et sert des clients dans le monde entier. Pour de plus amples informations, visitez le site www.cloud-elements.com.

Source(s) : Cloud Elements

Vos commentaires
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme