1.1.1.1 : le résolveur DNS rapide de Cloudflare sur smartphone

Le par  |  29 commentaire(s)
1-1-1-1

Réseau de diffusion de contenu et spécialiste de la protection contre les DDoS, Cloudflare propose également un résolveur DNS public véloce et axé sur le respect de la vie privée. Désormais avec des applications pour smartphone.

Cloudflare avait choisi le 1er avril pour lancer son service DNS public gratuit (Domain Name System), présenté comme rapide et centré sur le respect de la vie privée. Cette date du 1er avril était un clin d'œil au 4/1 (April 1st ; en anglais) et ainsi quatre " 1 ".

Pour le 11 novembre, soit 11/11 (quatre " 1 "), c'est un autre clin d'œil qui a été choisi et cette fois-ci afin d'introduire une application mobile 1.1.1.1 sur Android et iOS permettant d'utiliser ce service DNS avec un simple bouton.

Parmi les résolveurs DNS publics régulièrement testés avec DNSPerf, et permettant donc de corréler une adresse IP et un nom de domaine, 1.1.1.1 s'affiche comme le plus rapide devant OpenDNS.

DNSPerf
1.1.1.1 est un projet mené en partenariat avec le registre régional d'adresses IP APNIC. Ce sont en fait les adresses 1.1.1.1, 1.0.0.1, ainsi que 2606:4700:4700::1111 et 2606:4700:4700::1001 en IPv6 qui sont concernées. Il est en outre également possible d'accéder à 1.1.1.1 en tant que service Tor caché (dns4torpnlfs2ifuz2s2yf3fc7rdmsbhm6rw75euj35pac6ap25zgqad.onion).

Le résolveur 1.1.1.1 prend en charge DNS over TLS (l'ajout du chiffrement à la couche de transport pour le protocole DNS existant), ainsi que DNS over HTTPS (résolution DNS via le protocole HTTPS ; en cours de normalisation).

Cloudflare assure que les données des logs sont détruites après 24 heures et qu'il n'y a pas de stockage des adresses IP ou données des utilisateurs.

La configuration d'un résolveur DNS public est simple. Pour le cas de 1.1.1.1 et selon son système, elle est expliquée sur ce site disponible en français. Pour ceux qui ne veulent pas s'en remettre à l'infrastructure de l'Américain Cloudflare, rappelons l'existence des résolveurs DNS du FAI associatif French Data Network (80.67.169.12 / 2001:910:800::12 ; 80.67.169.40 / 2001:910:800::40).

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2040284
Pas confiance; cette société commerciale n'a aucune raison de fournir un tel service gratuitement.
Le #2040285
Paramétré sur mon pc depuis le 1er avril installé sur mon smartphone aussitôt. Merci pour l'actu
Le #2040286
yam103 a écrit :

Pas confiance; cette société commerciale n'a aucune raison de fournir un tel service gratuitement.


tout comme les DNS fournis par SFR, Free ou Orange en France

Mais sur le fond tu as raison, ils peuvent bien entendu nous traquer et savoir ce qu'on fait, mais je te dirais comme n'importe quelle société fournissant un service de DNS qui est obligatoire..donc pas évident.
Le #2040287
yam103 a écrit :

Pas confiance; cette société commerciale n'a aucune raison de fournir un tel service gratuitement.


Que dire de ceux de Google alors ?
Si on est pisté c'est bien sur celui-ci, et qui est parmi les plus utilisés.
Le #2040291
Moi j'utilise celui-ci :

https://www.fdn.fr/actions/dns/
Le #2040295
Quelqu'un peut m'expliquer simplement l'intérêt pour un utilisateur lambda d'utiliser un résolveur de DNS plutôt qu'un autre?
Le #2040298
DjDeViL a écrit :

Moi j'utilise celui-ci :

https://www.fdn.fr/actions/dns/


Je vais tester, merci !!!!
Le #2040300
Crevax a écrit :

Quelqu'un peut m'expliquer simplement l'intérêt pour un utilisateur lambda d'utiliser un résolveur de DNS plutôt qu'un autre?


La vitesse, la confidentialité ...
Le #2040301
Pour ma part, j'utilise les DNS de Quad9 ~
Le #2040306
Crevax a écrit :

Quelqu'un peut m'expliquer simplement l'intérêt pour un utilisateur lambda d'utiliser un résolveur de DNS plutôt qu'un autre?


L'accès à des sites qui me sont interdits et la confidentialité
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme