CNRS : des synapses électroniques pour un futur cerveau artificiel

Le par  |  8 commentaire(s)
CNRS synapse électronique

Une équipe du CNRS vient de créer une synapse électronique imitant le fonctionnement de son équivalent biologique et capable d'apprentissage. Vers les premières briques d'un cerveau artificiel ?

Organismes biologiques et ordinateurs fonctionnent selon des processus distincts mais peuvent être rapprochés dans certains cas (et de plus en plus) grâce au biomimétisme, où quand l'électronique imite et reprend les principes de fonctionnement du vivant.

En la matière, une équipe de chercheurs du CNRS, associée à Thales et aux Universités de Bordeaux, a mis au point une synapse électronique capable d'apprentissage qui pourrait devenir l'une des briques d'un futur cerveau artificiel répliquant les capacités d'un cerveau du monde vivant.

Les synapses permettent les connexions entre neurones et participent de la capacité d'apprentissage des êtres vivants, avec des possibilités de renforcement des liens dans le temps par une stimulation régulière.

CNRS synapse électroniqueEt pour créer leur synapse sur une puce électronique, les chercheurs ont fait appel au principe du memristor, dont la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage.

Plusieurs travaux ont déjà été menés en ce sens auparavant mais l'avancée de l'équipe du CNRS est d'avoir créé un modèle physique expliquant la fonction d'apprentissage et prédisant son fonctionnement, ce qui va permettre de créer des systèmes de plus en plus complexes de neurones artificiels reliés entre eux par des synapses memristors.

Les travaux sont détaillés dans un article de Nature Communications diffusé ce 3 avril 2017 et sont à la base d'un nouveau type de caméra destiné à la reconnaissance de forme et n'activant ses pixels que si la scène visée est modifiée.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1960002
" la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage."

Comme si le fonctionnement complexe d'un neurone biologique et sa capacité d'adaptation se limitait au passage (ou pas) des neuromédiateurs.

Et quand bien même, savez-vous combien de synapses seront nécessaires pour avoir ne fût-ce qu'un simplissime apprentissage réel (et non programmé) ? Laissez tomber vos calculettes, elles n'affichent pas assez de chiffres.

Non, on est encore trèèèèès loin du fonctionnement d'un cerveau biologique, même le plus élémentaire qui soit.
Le #1960012
Ulysse2K a écrit :

" la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage."

Comme si le fonctionnement complexe d'un neurone biologique et sa capacité d'adaptation se limitait au passage (ou pas) des neuromédiateurs.

Et quand bien même, savez-vous combien de synapses seront nécessaires pour avoir ne fût-ce qu'un simplissime apprentissage réel (et non programmé) ? Laissez tomber vos calculettes, elles n'affichent pas assez de chiffres.

Non, on est encore trèèèèès loin du fonctionnement d'un cerveau biologique, même le plus élémentaire qui soit.


Avec certains cerveaux ici ... C'est jouable moi j'dis ...
Anonyme
Le #1960019
Ah. Je connais déjà certains que ça pourrait sauver.

C'est pris en charge par la cmu ?
Le #1960030
FRANCKYIV a écrit :

Ulysse2K a écrit :

" la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage."

Comme si le fonctionnement complexe d'un neurone biologique et sa capacité d'adaptation se limitait au passage (ou pas) des neuromédiateurs.

Et quand bien même, savez-vous combien de synapses seront nécessaires pour avoir ne fût-ce qu'un simplissime apprentissage réel (et non programmé) ? Laissez tomber vos calculettes, elles n'affichent pas assez de chiffres.

Non, on est encore trèèèèès loin du fonctionnement d'un cerveau biologique, même le plus élémentaire qui soit.


Avec certains cerveaux ici ... C'est jouable moi j'dis ...


Pas mal !

Je pense que la réalisation de ces synapses coûtent déjà un bras. Tu crois peut-être que ces chercheurs vont s'embêter à reproduire un cerveau vide d'intelligence ? Cela n'apporterait​ rien à la science de faire ça.

Je pense que la reproduction de cerveau de type rongeur sera déjà une très grande avancée ne serait-ce que pour la comprehension et la régénérescence du cerveau humain
Le #1960040
Gh0sTr4iId3r a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Ulysse2K a écrit :

" la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage."

Comme si le fonctionnement complexe d'un neurone biologique et sa capacité d'adaptation se limitait au passage (ou pas) des neuromédiateurs.

Et quand bien même, savez-vous combien de synapses seront nécessaires pour avoir ne fût-ce qu'un simplissime apprentissage réel (et non programmé) ? Laissez tomber vos calculettes, elles n'affichent pas assez de chiffres.

Non, on est encore trèèèèès loin du fonctionnement d'un cerveau biologique, même le plus élémentaire qui soit.


Avec certains cerveaux ici ... C'est jouable moi j'dis ...


Pas mal !

Je pense que la réalisation de ces synapses coûtent déjà un bras. Tu crois peut-être que ces chercheurs vont s'embêter à reproduire un cerveau vide d'intelligence ? Cela n'apporterait​ rien à la science de faire ça.

Je pense que la reproduction de cerveau de type rongeur sera déjà une très grande avancée ne serait-ce que pour la comprehension et la régénérescence du cerveau humain


Quand tu dis reproduire un cerveau vide d'intelligence , cela n'apporterait rien à la science , il n'y a pas que la science qui rapporte , des " vides d'intelligence" y en a plein la TV et ça rapporte à voir le temps d'antenne de certains
Et j'ai pas donner de nom , hein Cyril H.
Le #1960076
Ulysse2K a écrit :

" la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage."

Comme si le fonctionnement complexe d'un neurone biologique et sa capacité d'adaptation se limitait au passage (ou pas) des neuromédiateurs.

Et quand bien même, savez-vous combien de synapses seront nécessaires pour avoir ne fût-ce qu'un simplissime apprentissage réel (et non programmé) ? Laissez tomber vos calculettes, elles n'affichent pas assez de chiffres.

Non, on est encore trèèèèès loin du fonctionnement d'un cerveau biologique, même le plus élémentaire qui soit.


De l'importance de lire l'article en entier : Le but est juste de reproduire l'activité d'une synapse, pas d'un neurone.
Et par la même occasion jette un oeil à la définition d'une synapse et tu verras qu'au final c'est loin d'être idiot le postulat du cnrs. Ils ne font que supprimer l'interface chimique.

Le #1960280
syril a écrit :

Ulysse2K a écrit :

" la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage."

Comme si le fonctionnement complexe d'un neurone biologique et sa capacité d'adaptation se limitait au passage (ou pas) des neuromédiateurs.

Et quand bien même, savez-vous combien de synapses seront nécessaires pour avoir ne fût-ce qu'un simplissime apprentissage réel (et non programmé) ? Laissez tomber vos calculettes, elles n'affichent pas assez de chiffres.

Non, on est encore trèèèèès loin du fonctionnement d'un cerveau biologique, même le plus élémentaire qui soit.


De l'importance de lire l'article en entier : Le but est juste de reproduire l'activité d'une synapse, pas d'un neurone.
Et par la même occasion jette un oeil à la définition d'une synapse et tu verras qu'au final c'est loin d'être idiot le postulat du cnrs. Ils ne font que supprimer l'interface chimique.


Oui, je suis d'accord, je ne dénigre pas le travail du CNRS (un de mes fils y travaille) mais qu'on ne fasse pas miroiter qu'on est à l'aube du cerveau artificiel :

"qui pourrait devenir l'une des briques d'un futur cerveau artificiel répliquant les capacités d'un cerveau du monde vivant."

C'est un peu racoleur comme titre tu ne trouves pas ?
Le #1961085
Ulysse2K a écrit :

syril a écrit :

Ulysse2K a écrit :

" la résistance faible ou forte en fonction du courant qui le traverse simule le fonctionnement de la synapse et la capacité d'apprentissage."

Comme si le fonctionnement complexe d'un neurone biologique et sa capacité d'adaptation se limitait au passage (ou pas) des neuromédiateurs.

Et quand bien même, savez-vous combien de synapses seront nécessaires pour avoir ne fût-ce qu'un simplissime apprentissage réel (et non programmé) ? Laissez tomber vos calculettes, elles n'affichent pas assez de chiffres.

Non, on est encore trèèèèès loin du fonctionnement d'un cerveau biologique, même le plus élémentaire qui soit.


De l'importance de lire l'article en entier : Le but est juste de reproduire l'activité d'une synapse, pas d'un neurone.
Et par la même occasion jette un oeil à la définition d'une synapse et tu verras qu'au final c'est loin d'être idiot le postulat du cnrs. Ils ne font que supprimer l'interface chimique.


Oui, je suis d'accord, je ne dénigre pas le travail du CNRS (un de mes fils y travaille) mais qu'on ne fasse pas miroiter qu'on est à l'aube du cerveau artificiel :

"qui pourrait devenir l'une des briques d'un futur cerveau artificiel répliquant les capacités d'un cerveau du monde vivant."

C'est un peu racoleur comme titre tu ne trouves pas ?


J'arrive après la guerre, mais personnellement, je suis assez d'accord avec l'auteur.
Il n'a pas parlé d'un cerveau de même capacité qu'un humain. Mais si on arrive à reproduire le fonctionnement le plus élémentaire d'un cerveau, ça phrase est juste.

Même si on approche mm pas des capacité cérébrales d'une drosophile !

Si ces chercheurs arrivent à créer un système neuronale capable d'apprendre tout seul, ce n'est qu'une question de temps avoir de pouvoir faire l'équivalent d'un vrai cerveau.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]