Comme prévu, Activision Blizzard se sépare de 8% de ses effectifs

Le par  |  4 commentaire(s)
activision blizzard

Bloomberg l'avait annoncé un peu avant l'heure et finalement la nouvelle se confirme : Blizzard Activision a annoncé se séparer de 8% de son personnel.

C'est dans le cadre de la présentation de ses (excellents) résultats financiers qu'Activision Blizzard a finalement annoncé un plan de restructuration important impliquant le licenciement de 8% des effectifs du groupe.

Le PDG du groupe, Bobby Kotick a ainsi confirmé qu'au total, ce serait environ 800 employés qui seront remerciés dans les semaines qui viennent, juste après avoir annoncé que le groupe a "encore une fois obtenu des résultats financiers sans précédent en 2018" avec 7,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires pour 1,98 milliard de bénéfice opérationnel et 1,8 milliard de bénéfice net.

Activision Blizzard

Reste que les objectifs de l'année fiscale n'ont pas été atteints. De fait, les objectifs pour 2019 sont déjà révisés à la baisse (on attend désormais 6 milliards de dollars de chiffre d'affaires), et la restructuration aura donc bien lieu.

Les licenciements concernant les départements qui ne sont pas liés au développement notamment les divisions marketing, administration... Puis dans un second temps, il est question d'embauche afin de venir renforcer les équipes en charge de Call of Duty, Candy Crush, Overwatch, Warcraft, HeartStone et Diablo (environ +20% des effectifs en 2019). La restructuration permettrait au groupe d'économiser 150 millions de dollars qui seront redirigés dans le développement des titres.

Activision Blizzard évoque une croissance disproportionnée de certaines divisions non liées au développement au fil des années. Chaque départ sera accompagné d'une indemnité complète ainsi que d'un accompagnement pour la recherche d'un nouveau poste.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2051075
"Grâce a vous on a fait énormément de pognon l'année passée, merci et bon courage !"
Le #2051077
FFFeu a écrit :

"Grâce a vous on a fait énormément de pognon l'année passée, merci et bon courage !"


Il est toujours difficile d'évaluer le rapport gain/coût des fonctions support... Elles sont nécessaires mais ne rapportent pas grand chose, c'est pour ça qu'elles font office de variable d'ajustement des entreprises.

PS : je ne valide pas la logique hein, j'apporte juste quelques éléments d'explication
Le #2051080
Kiriito a écrit :

FFFeu a écrit :

"Grâce a vous on a fait énormément de pognon l'année passée, merci et bon courage !"


Il est toujours difficile d'évaluer le rapport gain/coût des fonctions support... Elles sont nécessaires mais ne rapportent pas grand chose, c'est pour ça qu'elles font office de variable d'ajustement des entreprises.

PS : je ne valide pas la logique hein, j'apporte juste quelques éléments d'explication


Je comprend bien les motivations de l'entreprise mais quand tu as des bénéfices nets de 1.8 milliards tu devrais pas être à 800 emplois près. C'est sûr que si c'est des postes qui ne servent plus autant s'en séparer mais 800 d'un coup j'ai du mal à croire qu'il se s'agisse que ça.
Alors après tu me diras que s'ils en sont à faire d'aussi gros bénéfices c'est justement grâce à ce management et à la gestion des ressources humaines mais bon ça fait toujours drôle de voir le paradoxe de la boîte qui fait plus de chiffre que jamais mais qui fait quand même un énorme plan de licenciement.

Et si je trouve ça dérangeant, c'est aussi parce qu’aux états unis le licenciement c'est pas aussi gentillet qu'en France avec le bon gros prévis et les indemnités derrière.
Le #2051106
capitalisme de merde !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme