Comparatif de logiciels gratuits de retouche d'image / photo

Le par Jean-Christophe B.  |  5 commentaire(s)
logottimge

On ne le répétera jamais assez, il n'est pas essentiel d'investir dans un logiciel payant pour effectuer des retouches d'images réussies ! Dans ce dossier, nous vous proposons des logiciels libres ainsi que des gratuits éprouvés qui répondent aux besoins basiques de l'utilisateur lambda et, pour certains d'entre eux, des utilisateurs avancés ! En complément de cette sélection de logiciels gratuits en français, nous vous conseillons également quelques applications ou outils qui vous aideront à réaliser des tâches de maintenance et autres "petits plus" pour exprimer au mieux votre créativité.

Gimp

gimplogoFaut-il encore présenter le logiciel Gimp ? En premier lieu, précisons que ce formidable logiciel de traitement d'image est disponible pour quasiment toutes les plateformes. Sous Windows, en version x32 et x64, Mac OS X, Linux / Unix (Debian, Fedora, Gentoo, Slackware, openSUSE, BSD, Sun Solaris) vous pourrez donc travailler en conservant vos habitudes de travail et surtout sans problèmes de compatibilité des fichiers.

Gimp permet de réaliser à peu près tout en matière de graphisme : l'importation à partir d'un périphérique d'entrée (scanner, caméscope  numérique, appareil photo),  d'une URL, l'édition et tous les travaux liés à l'amélioration ou là a création graphique, les tirages sur papier photo ou pour impression professionnelle (PostScript, EPS).

Il est impossible que vous n'arriviez pas à importer un format graphique ou vectoriel ! Les plus répandus sont disponibles à l'importation ou à l'exportation (TIFF, JPEG, PNG, PSD, PS, BMP, PSP, TGA, WMF, SVG, PDF, FLI, FLC, XWD, MNG, PPM, PCX, CEL…). La liste pourrait encore s'étendre mais sachez que vous n'aurez aucun problème à éditer et à retravailler des documents en provenance d'Adobe Photoshop, Adobe Reader, PaintShopPro, Paint…

L'interface de travail peut, selon l'utilisateur, être simplifiée et réduite à trois fenêtres flottantes (éditeur d'image, boîte à outils, calques) ou à une multitude d'autres (motifs, canaux, couleurs, polices, presse-papiers, consoles d'erreur…) si vous disposez d'un écran confortable. Les outils de dessins les plus utilisés sont tous présents (pinceaux, crayons, aérographe, ciseaux, pipette, texte, gomme, lasso, zoom, remplissage, clonage, sélection) mais également des plus recherchés (barbouillage, calligraphie, clonage en perspective, cisaillement, alignement). L'utilisateur bénéficie comme pour les meilleures applications payantes des calques, de l'historique d'annulation, du travail par canaux (RVB). Le nombre d'unités supportées est également conséquent (inches, millimètres, points, centimètres, feet, yards…).

Près de 150 filtres et effets permettent de mettre en valeur une photo ou d'exprimer sa créativité (flou, amélioration, distorsion, suppression des yeux rouges, artistiques, décors, ombres et lumières, bruit…). On retrouve même des filtres pour la création de pages Web (animation GIF, image cliquable Web, globe tournant). Vous pouvez définir dans les Préférences un disque dur (SATA ou idéalement SSD) pour le stockage temporaire et un autre qui comporte le fichier d'échange (SWAP).

S'il ne fallait trouver qu'un défaut à Gimp, ce serait son interface graphique (bibliothèques logicielles GTK+). Certes au fil des versions elle s'est améliorée mais elle demeure encore moins esthétique et moins intégrée sous Windows que celle d'autres logiciels concurrents.

gimp001   gimp002


Éditeur : GIMP Team
Site de téléchargement : www.gimp.org
Version de test : 2.6.7



Paint.NET

paintnetlogoLe projet Paint.NET, qui a débuté en 2004,est considéré par beaucoup comme le successeur de Microsoft Paint que l'on retrouve dans toutes les versions du système d'exploitation Windows. Il est l'œuvre de la Paint.NET Team et est soutenu par Microsoft. Cette application d'édition graphique nécessite pou fonctionner l'environnement .NET de Microsoft, d'où son nom.

Si vos besoins en matière de retouche d'image sont très basiques et que vous débutez, alors cette application propriétaire, gratuite et à l'interface totalement francisée est faite pour vous ! Le logiciel n'est disponible que sous Windows mais un portage a déjà porté ses fruits sous Linux (Mono, implémentation Open Source de l'infrastructure .NET).

Cette application supporte l'acquisition d'image via les périphériques d'entrée classiques (scanner, apn…) et importe les types d'images les plus populaires (JPEG, TIFF, BMP, PNG, GIF, TGA, DDS). En outre, Paint.NET prend nativement en charge le format .PDN ; celui-ci préserve les différentes couches de dessin ainsi que d'autres informations.

L'interface de travail est simple et conviviale et rappellera à certains les premières versions de PaintShopPro  qui ne comportaient que l'essentiel. Avec Paint.NET la retouche d'une image s'effectue facilement grâce aux outils élémentaires (F5), aux calques (F7), à la palette des couleurs (F8), à l'historique (F6). Le néophyte pourra facilement réaliser des manipulations d'image attendues, rognage, ajustement des couleurs, pivotement degré par degré, redimensionner, retourner à l'horizontale ou à la verticale un cliché…

Les filtres et effets, s'ils ne sont pas aussi importants que pour Gimp, sont suffisants (artistique, bruit, déformer, flou, rendu, stylisé…). Sachez qu'il existe également des plugins. Le gestionnaire d'impression est une pure réussite et permet d'imprimer rapidement ses créations dans des formats prédéfinis (pleine page, 10 x 15cm, wallet, planche contact, gestion des couleurs en rapport avec votre moniteur).

La Framakey de Framasoft, compilation d'applications portables fonctionnelles depuis une clé USB, intègre une version allégée nommée Portable Paint.NET. Vous pourrez donc travailler sur n'importe quel poste de travail Windows sur lequel le framework DotNET est installé.

paintnet01   paintnet02


Éditeur : Rick Brewster & Paint.NET Team
Site de téléchargement : Paint.NET
Version de test : 3.36



Picasa

picasalogoPicasa est une suite de retouche d'image qui permet d'importer, retoucher, visualiser, partager, archiver et imprimer vos photos. Sitôt téléchargée, l’application de Google récupère toutes vos photos, soit en scrutant intégralement tout votre disque dur, soit encore en analysant uniquement le dossier "Mes images". C'est l'importation automatique.

Dans le cas où vous voulez importer de nouvelles images, tout est prévu. L'importation manuelle récupère tous les fichiers photo (JPEG, TIFF, BMP, GIF, PSD (Photoshop), PNG, TGA et certains formats RAW) et vidéo (avi, asf, mov, wmv, mpg, mp4, m2t, mts, mmv, m2ts, 3gp). Les éléments peuvent provenir d'un dossier du disque dur, d'une clé USB, d'un support CD/DVD et même d'un lecteur réseau.

L'autre type d'importation disponible est la classique acquisition d'images via un matériel connecté. Il peut s'agir d'un scanner à plat, d'une webcam, d'un appareil photo numérique ou d'un caméscope DV. Le seul point commun entre tous ces périphériques c'est qu'ils doivent absolument tous être à la norme TWAIN.

La partie de Picasa qui nous concerne plus particulièrement est l'édition et la retouche de photos. L'interface est ultra-conviviale et très orientée vers les novices. L'utilisateur passe de la Photothèque au mode création en double-cliquant un cliché ou en le sélectionnant avec la touche "Entrée" du clavier. Trois onglets permettent de réaliser l'essentiel. Celui des réglages (éclairage d'appoint, hautes lumières, ombres, température des couleurs), celui des retouches simples (recadrer, yeux rouges, couleur auto, contraste auto, texte) et celui des effets (netteté, sépia, saturation, halo, noir et blanc, réchauffement des couleurs…). Les filtres s'appliquent immédiatement et les effets sont pré-visualisables avant que vous ne les appliquiez définitivement.

Toutes les créations peuvent être directement envoyées sur votre blog (Blogger), vers un Album Picasa, vers l'imprimante avec des mises en page pré-enregistrées, optimisées en un tournemain pour un envoi MS Outlook ou Gmail. Enfin, il est même possible d'acheminer vos clichés vers un prestataire d'impression en ligne (PhotoWays.com, MyPix.com, Photoweb.fr, Extrafilm.com…).

picasa01   picasa02


Éditeur : Google Inc.
Site de téléchargement : Picasa
Version de test : 3.1.0



PhotoFiltre

Le logiciel PhotoFiltrelogoPhotofiltre s'intéresse bien entendu à la retouche et à la correction d'image mais en particulier et comme son nom l'indique, à l'application d'une flopée de filtres tous plus ou moins utiles et réussis en fonction du goût de chacun.

La dernière version en date 6.3.2 (novembre 2008) permet en sélectionnant sa source, l'importation à partir d'un scanner ou d'un appareil photo numérique. Les formats de fichiers supportés en entrée et en sortie sont très satisfaisants pour un gratuiciel (BMP, GIF, TIFF, JPEG, PSD, ICO, WMF, PSP, PNG, TGA, SGI, PCX...).

Hormis pour la version payante, Photofiltre Studio optimisée pour Windows Vista et Seven, l'interface de Photofiltre "free" reste inchangée mais très parlante pour un utilisateur ayant l'habitude des logiciels de retouche d'image. Pas de palettes flottantes mais une palette d'outils statiques complète (pipette, forme géométrique, gomme, tampon de clonage, outil de remplissage, aérographe) ainsi qu'une barre des filtres qui contient tout de même une bonne centaine d'éléments à appliquer sur vos photos ! Sans les citer tous, il y a en plus des réglages de luminosité et de couleurs, des filtres atténuation, netteté, relief, bruit, artistique, encadrement, textures, effets d'optique, déformation…

L'utilisateur peut définir un dossier respectif pour l'ouverture et pour l'enregistrement de ses fichiers, il y a même un robuste outil d'automatisation qui réalise les traitements par lot que vous voulez (conversion de formats, redimensionnement, compression, application de filtres, transformation…).

L'utilitaire propose sur sa page dédiée trente-six plugins pour apporter de réels petits plus (suppression des yeux rouges, balance des blancs, importation / exportation en JPEG 2000, planche contact, capture d'écran, éditeur d'histogramme, dégradés, etc.). Il peut même via une petite manipulation supporter les plugins 8BF d'Adobe Photoshop !

photofiltre01   photofiltre02


Éditeur : Antonio Da Cruz
Site de téléchargement : PhotoFiltre
Version : 6.3.2



PhotoScape

pscapelogoAu premier lancement du logiciel PhotoScape, on se retrouve face à une interface aux choix multiples. Ceci peut paraître déconcertant pour les initiés des logiciels de retouche d'image mais c'est plutôt confortable pour les débutants. Le menu de démarrage permet de visionner, éditer,  mettre en page, convertir, fractionner, traiter par lot, imprimer… Pour plus de convivialité, l'interface graphique conserve une certaine homogénéité, et ce peu importe la fonctionnalité choisie.

Parmi les fonctions qui nous intéressent tout particulièrement, nous citerons le menu Edition. Il suffit de glisser-déplacer sa photo pour autoriser la retouche d'image. L'onglet Général regroupe les réglages de tonalité, d'ajustement des couleurs, le contraste, le redimensionnement et une bonne cinquantaine de filtres (photos anciennes, flou, carreaux de verre, texture, bosselage, réflexion…). L'onglet Objet permet d'intégrer les éléments à une photo (texte enrichi, photo du presse-papiers, lignes, figures géométriques, bulles…). Enfin les deux autres onglets permettent de Découper (libre ou avec un vaste choix de ratios possibles) et Retoucher (yeux rouges, suppression de tache, floutage mosaïque).

Deux autres modules sont très impressionnants pour un logiciel de la gamme de PhotoScape. C'est le cas du Traitement par Lot avec lequel vous pourrez conserver le même nom pour toute une série de photos, convertir en une seule opération vos clichés (vers et depuis JPG, PNG, BMP, GIF) et appliquer automatiquement tous les filtres et effets existants (tonalité, contraste, bords, profondeur, luminosité, effet film, dégradé, décolorer, etc.). Le second module qui nous a particulièrement séduit ici, c'est celui de l'impression. En effet, l'utilisateur peut en quelques clics et sans complication faire varier la taille d'impression (identité, photo 10 x 15cm, planche contact), profiter des neuf alignements (gauche, droite, haut, bas, bas-gauche, haut-droit…), tracer un bord, modifier les DPI, choisir le nombre de rangées et colonnes pour ses planches contacts, etc.

photoscape01   photoscape02


Éditeur : MOOII TECH
Site de téléchargement : http://www.photoscape.org
Version de test : 3.4



Applications complémentaires et subsidiaires

Traitement par lot
En supplément de ce dossier consacré aux logiciels gratuits de retouche d'images et de photos, nous avons sélectionné quelques applications qui pourraient, en marge de la retouche d'image, vous rendre bien des services. Pour le traitement d'image par lot, il y a l'excellent Phatch, contraction de Photo et de Batch. Cette application fonctionne sous Linux, Mac OS X et Windows (installer Python, wxpython, Python Imaging Library et Python Win32 Extensions).

Autre possibilités sous Windows, le Convertisseur d'Images par Lot, Photo Reduss, et Modilo. Ces applications servent  à convertir une image d'un format graphique à l'autre (JPEG, TIFF, GIF, PNG…), de modifier leur taille d'impression, la résolution, le taux de compression, d'ajouter des filtres… A noter que IrfanView, XnView, et également Photofiltre et Gimp testés dans ce dossier disposent aussi du traitement par lot.

convert1   convert2


Des photos artistiques,… et des photos administratives

FotoSketcher va faire de vous un artiste en herbe et égayer vos cadres photo numériques. On ne peut pas faire plus simple en matière d'interface, avec l'image source en visuel à gauche et l'image finale obtenue à droite. À partir d'une photo, vous obtiendrez une esquisse au crayon, un dessin à l'encre, une peinture à l'huile ou aquarelle, des effets pastel… Moins artistique mais très pratique, IDPhotoStudio est un logiciel qui réalisera pour vous des photos d'identités.

convert3   convert4


Le bouton droit et les photos !

XnViewShell Extension
est une pure merveille qui s'intègre au bouton droit de la souris, dans l'Explorateur de Windows. Il suffit de cliquer avec son bouton contextuel sur une image pour pouvoir rapidement accéder à des fonctions extrêmement pratiques, convertir (GIF, JPG, PNG, TIF, BMP, TGA, PCX, PDF, PS, RAW…), copier dans le presse-papiers, redimensionner, créer des vignettes.

Pour à peu près le même usage mais en moins puissant, PhotoRedukto réduit une image JPG, place une image en fond d'écran, compresse un BMP ou un JPG, effectue une rotation horaire ou anti-horaire, renomme et remplace en série…

convert5   convert6


Copyright pour vos créations et petits montages vidéo

Avec CopyRightLeft, vous l'avez compris, vous pourrez "tatouer" vos créations en y ajoutant un copyright. En outre l'application permet de réaliser un traitement par lot basique (conversion de fichiers images) et de générer un " listing" de vos images sous forme de fichier HTML.

Dans un registre totalement différent, PhotoToFilm va, à partir de vos clichés numériques, réaliser un film AVI (codecs DivX, XviD, Intel YUV, FFSshow…). Vous pourrez ainsi partager sous forme de diaporama, vos photos préférées sur cadre photo numérique (modèle supportant la lecture vidéo) ou par email avec vos proches. L'insertion de texte, les transitions vidéo entre les photos, l'ajout d'une piste audio MP3 sont également possibles.

convert7   convert8



+ Les plus
  • Excellente alternative au payant
  • Idéal pour l'utilisateur averti
  • Totalement multiplateforme
  • 150 filtres et effets
  • Quantité de formats supportés
  • Documentation en ligne complète et en français
  • Interface graphique réussie
  • Kit de retouche idéal pour débuter
  • Gestionnaire d'impression
  • Format propriétaire PDN
  • Calques, Historique
  • Ne nécessite pas de connaissances techniques
  • Possibilité d'importation et d'exportation de clichés
  • Une véritable suite graphique
  • Organisation des photos en album
  • Certains formats RAW supportés
  • Idéal pour des retouches créatives
  • Une centaine de filtres
  • 40 plugins disponibles
  • Utilitaire d'automatisation
  • Interface conviviale et accessible à tous
  • Richesse des fonctionnalités
  • Modules d'impression et traitement par lot
  • Informations EXIF
  • Conversion RAW vers JPG
- Les moins
  • Interface graphique sous Windows (GTK+)
  • Non-reconnaissance de certains périphériques d'entrée
  • Format RAW non supporté
  • Très peu de filtres et d'effets
  • Pas de gestion des calques, ni d'historique
  • Interface inchangée et dépassée
  • Peu de fonctionnalités de dessin
  • Pas de gestion des calques ni d'historique

  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
graveen offline Hors ligne VIP icone 7273 points
Le #547481
Pour GIMP:

- le support du PSD est complet pour les version pré CS3
- l'interface GTK+ est peut-être horrible, mais trés ergonomique

Ca mérite d'être dit.
graveen offline Hors ligne VIP icone 7273 points
Le #547491
Paint.NET:

- je ne vois pas en quoi le format .PDN est un plus. Au contraire.
- paint.net ne tourne plus sous mono
:D offline Hors ligne VIP avatar 13120 points
Le #547591
ce n'est pas un comparatif c'est une présentation indépendante de chaque logiciel.
de plus, un comparatif se termine generalement par un classement.
Kasbery offline Hors ligne Vétéran icone 1988 points
Le #547611
Je considère Picasa comme un logiciel de classement et de publication multi support de photos.

C'est très bien pour récupérer ses photos depuis son appareil. Pour les video c'est autre chose, la version 3 les gèrent beaucoup moins bien que les précédentes versions.

Un point qui n'est pas mentionné c'est que Google offre un espace de stockage de 1 Go pour publier ses photos en ligne. Ensuite, il ne reste plus qu'à envoyer des invitations depuis l'interface web. Seul le lien est envoyé aux destinataires qui peuvent visualiser tout ou partie des photos publiées et les télécharger si vous l'autorisez. Pour ma part c'est le véritable usage pour lequel il est conçu.
Il y a aussi la possibilité de réaliser un diaporama basic et le graver sur cd.

Pour la retouche photo c'est vraiment basic et pour les débutants. Il faudra prendre un autre soft plus adapté pour de vrais retouches.
Très bon logiciel pour la publication de photos de vacances et autres.
nirnever offline Hors ligne Héroïque avatar 762 points
Le #1746382
Un oubli de taille : Darktable, un concurrent sérieux à lightroom en open-source et gratuit !!

http://www.darktable.org/



icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire