Comparatif de picoprojecteurs multimédias

Le par Jean-Christophe B.  |  0 commentaire(s)
picolo

Il y a d'un côté les vidéoprojecteurs professionnels ou multimédias pour des projections en HD avec des diagonales de 2 mètres et plus et d'un autre les projecteurs de poche nomades plus connus sous le nom de picoprojecteurs. Nous avons souhaité vous présenter plusieurs modèles représentatifs du moment qui vous permettront à partir de votre smartphone, console de jeu, d'une carte mémoire, d'un ordinateur portable, d'un caméscope ou appareil photographique... de projeter sur un simple mur blanc vos contenus multimédias et ce avec une diagonale d'écran équivalente à celle d'un écran LCD/plasma de 50" (127cm), et même de plus grande taille, selon le recul et la puissance lumineuse du périphérique !

Introduction

SPH03_large_01_1Un vidéoprojecteur TVHD traditionnel pèse en moyenne entre 2 et 10 Kg et propose des résolutions idéales pour les films en 720p (1 280 x 720) ou en HD (1 920 × 1 080) et jusqu'en QXGA (2 048 × 1 536) à partir d'un ordinateur. Les sources possibles sont variables, il peut s'agir d'un ordinateur, DVD, Blu-ray, port USB, carte mémoire, disque dur externe…) et ce via les ports HDMI, VGA, composite, composantes et avec des diagonales d'écran qui varient selon le recule et la puissance lumineuse (entre 1,5 et 3 mètres pour un usage Home cinéma).

Le picoprojecteur ou projecteur de poche quant à lui est un vidéoprojecteur miniaturisé (pico=10–1Acerk11 (4)2) avec en général des résolutions natives en WVGA (854 x 480).Il se prête bien plus à un usage nomade que les modèles professionnels ou multimédias, pèse entre 200 et 600 grammes et est bien plus silencieux que ses grands frères. En outre, ce périphérique à technologie DLP et lampes LED peut projeter des diagonales d'images pouvant atteindre dans le meilleur cas de 1,80 à 2 mètres !

Un picoprojecteur trouve de préférence son utilité, pour la projection à partir d'un appareil mobile comme, une console PK201-300-5_1de jeux vidéo, un smartphone, un caméscope, un ordinateur portable, une carte mémoire, un appareil photo numérique et vers un écran de projection ou tout simplement une surface murale plane blanche. Si vous êtes dans un lieu quelconque et que vous ne disposez pas d'un téléviseur, voici donc le compagnon rêvé, pour une séance de cinéma improvisée, une projection de vos photos de familles, le multi-joueurs à partir de votre console portatif, etc.

Dans cette sélection, nous avons retenu trois modèles représentatifs du moment qui affichent aussi bien le 4:3 que le 16:9ème, des diagonales d'écran équivalentes voire même supérieurs à des LCD/LED/Plasma de 50" (127 cm) et qui disposent  de sources d'entrées diverses (VGA, HDMI, USB, carte mémoire, composite), ceci pour un budget moyen compris entre 200 et 350 €. Les modèles testés sont l'Acer K11, le Samsung SP-H03 et l'OPTOMA PICO PK201.



Picoprojecteur Acer K11

Acerk114Lorsque l'on inspecte le robuste et élégant petit boîtier noir verni du Acer K11 (122 x 116 x 42,5 mm pour 0,61 kg), on est loin de s'imaginer du potentiel technologique qu'il recèle. La résolution native du périphérique DLP avec éclairage LED (30 000 heures) est de 858 x 600 (SVGA), pour une luminosité de 200 ANSI Lumens. La connectique est extrêmement complète puisqu'on y retrouve en sources d'entrées vidéo, un port HDMI (Vidéo, Audio, HDCP), un port VGA (D-sub),  une entrée composite, un port USB standard (type A) et un lecteur de cartes mémoire SD (SDHC y compris). Nous avons relié le port HDMI depuis notre PC, pour atteindre sur le K11 une résolution HD TV 1080p en 1980 x 1080 à 60 Hz (compressée), le résultat est bluffant ! La plupart des réglages sont automatisées mais il faut procéder à la mise au point manuelle via la couronne de réglage. Selon la distance face au mur, on obtient au maximum avec un recul de 3,40 m en 16:9 une diagonale de 60" (152 cm) et en 4:3 une projection de 66" (168 cm). Acer a mis en ligne un utilitaire pour calculer votre rapport distance/taille image.Acerk11 (5)

Les menus de réglages sont entièrement pilotés par la télécommande extra plate (85 x 40 x 0,7 mm) et multidirectionnelle c’est-à-dire qu'il n'est pas nécessaire de la pointer vers le K11 pour qu'elle réagisse. On valide un type d'affichage selon son usage parmi, le mode lumineux, présentation, standard, vidéo, image, jeux ou utilisateurs avec vos réglages personnalisés. Le K11 en mode vidéo est à 29 dBA et dans les autres modes à 33 dBA. Les 4 dBA supplémentaires se font réellement entendre. Dans la majorité des modes, nous le trouvons relativement bruyant. Même notre projecteur home cinéma Sanyo PLV-Z5 est plus silencieux avec 22 dBA en mode Eco et 27 dBA en mode normal !
Acerk11 (1)

Le K11 dispose de tous les réglages classiques (luminosité, contraste, température de couleurs, gamma, trapèze, projection sur support, au plafond…) mais l'utilisateur appréciera tout particulièrement la fonctionnalité qui permet de préciser la couleur de son mur de projection (blanc, vert, bleu rouge, noir) et qui procède aux réglages automatiquement en conséquence. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir forcément un mur blanc !
Acerk11 (2)En liaison avec une carte SD ou via le port USB, le menu OSD multimédia est une réussite. Pour les médias insérés, seule la FAT32 est acceptée. Du coup, si vous disposez d'un rip Blu-ray de 15 Go… il faudra le diviser en plusieurs parties. De plus les sous-titres ne sont malheureusement pas de la partie ! Le haut-parleur intégré d'1Watt délivre un son suffisant pour une petite pièce. La puce de décodage du K11 décode rapidement et fidèlement les MJPEG, MPEG-4 SP, H263, H264, AVI, MOV, 3GP, les fichiers audio PCM, ADPCM, WMA , OGG, MP3 et les photos JPEG et BMP. Au final, ce produit est excellent pour un particulier ou un professionnel en déplacement.

acermenu1   acermenu2


Site constructeur
Meilleur prix avec notre comparateur en ligne



Picoprojecteur Optoma PICO PK201

Optoma PK201-300-6_1Un picoprojecteur de 160 grammes capable de projeter une diagonale d'image maximale d'1m78 ? C'est déjà en soi une vraie performance ! L'Optoma Pico PK201 exploite la technologie DLP et des lampes LED de 20 lumens dont la durée de vie annoncée est de 20 000 heures (contre 30 000 pour l'Acer K11 et le Samsung SP-H03) et dispose d'un contraste de 2 000:1. Il est capable d'afficher comme ses concurrents une résolution WVGA (854 x 480) et est livré avec son étui, ses câbles (USB, VGA, AV universel et USB et secteur) et sa batterie qui lui confère une autonomie d'environ 1h30. Point intéressant, vous pourrez même acquérir en option une télécommande, un trépied (comme pour les autres), un câble vidéo composante, un kit de connexion Apple…PK201-300-1_1

La connectique du Pico PK201 est sans appel et conviendra amplement en liaison avec un notebook ou un périphérique portable pour les nomades. De part et d'autre, on retrouve une entrée VGA/composante, un mini HDMI, un connecteur d'entrée AV, un haut-parleur très faible mais qui a le mérite d'être présent et de se faire entendre de 0,5 Watts. Une fois la liaison physique de votre choix effectuée, il ne vous restera plus qu'à ajuster la mise au point à l'aide de la bague (molette de réglage). A une distance de 24 cm, vous pourrez projeter sur mur blanc une diagonale de 5" (128 mm) à 3,21 mètres vous aurez l'équivalent d'un écran de 66" (167 cm).

PK201-300-7_1En dépit de ses 20 luments, la qualité de la projection est plus que correcte pour des présentations professionnelles improvisées ou même des lectures de clips ou vidéos mais il est impératif de fermer vos stores pour en tirer pleinement parti ! Vous pouvez projeter à des résolutions et fréquences allant en maximum en mode VGA (1280 x 720) et en signal vidéo 4:3 et 16:9 (composite, composant ou HDMI en 480i /480p, 576i /576p, 720p, 1080i en 50 et 60 Hz). En mode autonome, le lecteur multimédia fait merveille. L'utilisateur peut exploiter au choix, la mémoire interne (55 Mo), une carte micro SD (jusqu'à 32 Go) ou un lecteur flash USB.PK201-300-8_1

Etant donné que la télécommande est en option, toutes les touches de commandes utiles sont accessibles sur l'appareil (bouton volume, avance et retour rapide, lecture/pause...). Les formats et codecs multimédia vidéo reconnus sont exhaustifs (AVI, MOV, MP4, 3GP, H.264, MPEG4, MJPEG, XVID), et doivent être convertis avec Arcsoft Media Convertor. La prise en charge pour l'audio (AAC, MP3, PCM, ADPCM, WMA, OGG) et vos photos (JPG, JPEG) est bien évidemment possible. Il s'agit au final d'un excellent picoprojecteur au rapport qualité/prix très convenable.

arcsoft1   arcsoft2

Site constructeur
Meilleur prix avec notre comparateur en ligne



Picoprojecteur Samsung SP-H03

SAMSUNG-096457De prime abord, le Samsung SP-H03 impressionne par ses dimensions extrêmement réduites, il tient vraiment au creux de la main et ça n'est pas une image... Lorsqu'on pense picoprojecteur, il suffit de se référer à ce modèle aux dimensions restreintes de 70 x 70 x 27.5mm et au poids de 170 g pour mieux réaliser de quoi il est question ! En matière de caractéristiques et en pratique, ce DLP et sa résolution native 800 x 480 (WVGA) nous a davantage laissé sur notre faim avec une luminosité à 30 ANSI lumens et une taille d'image annoncée allant de 9 à 80". L'image affichée est très correcte en environnement sombre mais bien en deçà du modèle d'Acer K11 avec ses 200 Lumens... SP-H03_terminal-450x321

Le SP-H03 est fourni dans une micro pochette de couleur marron, renforcée, molletonnée et très agréable au toucher. Le boîtier déjà petit se scinde en deux parties. La partie basse n'est autre que la batterie amovible avec son autonomie annoncée de 2h. La partie supérieure, c'est vous l'aurez déduit, le picoprojecteur et ses touches tactiles rétro-éclairées du plus bel effet. La connectique est suffisante pour un périphérique de ce type, avec trois adaptateurs, l'un  pour une entrée VGA, un autre pour une entrée composite vers RCA et un port USB (clé, ou disque dur externe). Sur le côté on bénéficie en outre d'un port micro SD (SDHC), d'un connecteur alimentation secteur (adaptateur fourni). L'audio est l'affaire du haut-parleur intégré (1 Watt) ou de la sortie casque (mini Jack) sur laquelle vous pourrez relier les enceintes de votre choix.
SP-H03_TOPLighting-450x321

Pour piloter ce picoprojecteur, il ne faudra pas compter sur une télécommande qui n'existe pas. Toutes les touches essentielles sont comme nous l'avons précisé situées sur le dessus. Un effleurement allume le projecteur, un toucher de deux secondes l'éteint. Nous avons relié le SP-HO3 à notre PC portable via un câble VGA.  Le boîtier est si petit que le poids du cordon le fait naturellement  basculer vers l'arrière ! Il est aussi possible d'opter pour un fonctionnement autonome, c’est-à-dire en mode lecteur multimédia sans ordinateur, à partir de sources micro SD ou USB. Comme précisé dans la documentation papier fournie ou sur le mini CD, il faut configurer l'affichage en 800 x 600, au-dessus l'image ne s'affichera tSP-H03_Perspout simplement pas. Il convient ensuite de régler la glissière du focus en avant ou en arrière jusqu'à obtenir une image nette.

Le menu OSD est très convivial, on dispose de l'ajustement d'image automatique, du rapport d'image (4:3 ou 16:9), des réglages d'affichages (luminosité, contraste, netteté, couleur, teinte), du choix de la source, du réglage du volume haut-parleur. Le périphérique décode les AVI, MP4, ASF, MPG, RM, FLV, WMC, H.263, H.264, MPEG 1 et 2, MPEG4, les sous-titres (SMI, SRT, SUB), les documents (PDF, PPT, PPTX, XLS, XLSX, DOC, DOC, DOCX, TXT), les photos (JPEG, PNG, GIF, BMP) et les fichiers audio (MP3, WAV, FLAC, APE, RA…). Dans notre cas, nous avons projeté des documents bureautiques (DOC et XLS) et de la vidéo. La lecture d'un document Office n'est pas  très agréable à l'œil sur une diagonale trop grande... La visualisation d'une vidéo est très correcte pour un si petit lecteur multimédia et la vitesse de décodage des films + sous-titres quasi immédiate !

Selon nous, ce périphérique s'adresse davantage aux ultra-nomades, aux joueurs occasionnels, pour les petites séances cinéma improvisées, les présentations sommaires. Il peut aussi ponctuellement suffire, si vous souhaitez une diagonale d'image de moins de 2 mètres de diagonale en résolution WVGA mais pour nous, la miniature avoue ses limites pour une projection en vidéo HD, qui est ici hélas impossible.

samsungH01   samsungH02

Site constructeur
Meilleur prix avec notre comparateur en ligne



Conclusion

Présentations et projections multimédias sur diagonale de 2 mètres au maximum
PK201-300-4_1Ces trois picoprojecteurs nous donnent un très bon état des capacités actuelles de ces "bijoux technologiques" miniaturisés en 4:3 et 16:9ème. Etant habitué à utiliser quotidiennement un vidéoprojecteur multimédia de salon (Sanyo PLV-Z5), nous nous attendions à des produits de qualité très inférieures. Dans les faits, ce n'est pas tout à fait le cas. Pour des présentations multimédias occasionnelles, des séances de projection de films SD et même HD, jouer à plusieurs à partir d'une console, relier son baladeur multimédia, la technologie DLP/LED fait amplement l'affaire, si vous respecter certains points. Avoir un recul de 3 à 4 mètres pour profiter de la plus grande diagonale possible, soit environ 2 mètres (en 16:9ème), être dans un environnement très sombre et disposer d'un mur blanc de préférence (sauf pour le K11 qui accepte plusieurs couleurs pour la projection).

Doués sur secteur ou sur batterie !
Les trois picoprojecteurs testés sont idéaux pour les nomades, par leur poids et leur autonomie de fonctionnement. C'est notamment le cas pour le Samsung SP-H03 et l'Optoma Pico PK201 qui en plus de l'alimentation secteur disposent d'une batterie qui leurs confèrent une autonomie entre 1h30 et 2 heures et d'une mémoire interne. Les trois périphériques acceptent beaucoup de sources d'entrée vidéo différentes avec le HDMI, le composite, le VGA et en plus d'une sortie audio intègrent un haut-parleur interne d'appoint (entre 0,5 et 1 Watt). Du point de vue de la luminosité la palme revient sans aucun doute à l'Acer K11 (200 Lumens) quasiment aussi à l'aise en plein jour qu'en salle sombre, cela dit le SP-HO3 (30 Lumens) et le PK201 (20 Lumens) s'en tire étonnamment bien dans un environnement peu éclairé.

De vrais lecteurs multimédias autonomesk11b
Nous avons tout particulièrement apprécié le fonctionnement en mode lecteur multimédia pour visionner ou lire toutes sortes de médias sans connexion à un ordinateur. Il suffit d'insérer sa clé USB, sa carte mémoire (SD ou microSD) et d'apprécier le décodage immédiat de toutes sortes de formats et codecs (vidéo : AVI, MP4, ASF, MPG, RM, FLV, WMC, H.263, H.264, MPEG 1 et 2, MPEG4 audio : MP3, WAV, FLAC, APE, RA, photos : JPG, TIFF, GIF, PNG, BMP, TGA, FPX, PCX, PCD, PSD) et même pour certains les sous-titres (SMI, SRT, SUB) et documents bureautique (PDF, PPT, PPTX, XLS, XLSX, DOC, DOC, DOCX, TXT). Vous disposez à tout moment au creux de la main d'un écran potentiel de 80" mobile !

Notre choix se porte sur le…SamsungSP-H03b
Les trois produits nous ont séduits, si ce n'était son prix, l'Acer K11 serait l'élu… mais s'il fallait trancher pour le meilleur rapport qualité/prix parmi ces modèles en 854 x 480 pixels (WVGA), ce serait vers le Samsung que nous nous orienterions. Il dispose d'une connectique suffisante, pèse 170 grammes, supporte sans conversions de nombreux formats et codecs et son prix moyen, aux alentours des 200 € reste abordable pour un picoprojecteur que nous qualifierons de polyvalent.



+ Les plus
  • Polyvalent et idéal pour un usage professionnel et multimédia (jeux, vidéo, présentation)
  • Qualité d'affichage texte et vidéo remarquable
  • Diagonale de projection maximale 16:9 de 60" (152 cm)
  • Connectique complète (HDMI, VGA, USB, port SD, entrée audio)
  • Compatible NTSC/PAL/SECAM HD TV 480i/p, 576i/p, 720p, 1080i/p
  • Haut-parleur intégré très convenable
  • 5 choix de couleurs selon le mur de projection
  • Menu et lecteur multimédia (MPEG-4, H263, H264, AVI, MOV, OGG, 3GP, WMA, MP3, JPEG…)
  • Design et ultra-compacité
  • Très bonne qualité d'affichage pour présentation, clips et vidéo
  • Batterie et autonomie entre 1h et 1h30
  • Sa connectique exhaustive (HDMI, VGA, composite, composante, mémoire interne Micro SD...)
  • Affichage en 720p/1080i avec cordon mini HDMI vers HDMI
  • Condensé technologique pour les "ultra-nomades"
  • Adapté à des présentations et des vidéos en 800 x 480
  • Port VGA, USB, composite, micro SD
  • Mémoire interne d'environ 1 Go disponible
  • Nombreux formats nativement supportés (vidéos, sous-titres, audio , photo, bureautique)
  • Fonctionnement sur secteur ou sur batterie
- Les moins
  • Relativement bruyant
  • 2 min de refroidissement après extinction
  • Mise au point manuelle
  • Pas de support des sous-titres
  • Consommation 81 Watts
  • Conversion de vidéos nécessaires en mode lecteur multimédia autonome
  • Télécommande en option
  • Contraste et profondeur du noir pas toujours au rendez-vous au-delà d'1m30
  • Poids exercé par les câbles sur le picoprojecteur
  • Environnement sombre requis
  • Gêne occasionnée par le poids des câbles sur le SP-H03
  • Interface graphique des réglages très sommaire
  • Projection sur un fond blanc obligatoire !


  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Comparatif de messageries web : 5 webmails en test !
    Le webmail autrement dit le service de messagerie web, vous permet de réceptionner et d'envoyer vos courriers électroniques par le biais de n'importe quel navigateur Internet (ou depuis un client e-mail), n'importe où dans le monde, de ...
  • Test et comparatif de 6 disques durs externes
    Les disques durs externes sont très pratiques en permettant de transporter vos données sensibles et autres fichiers personnels, en dehors de votre PC ou Mac. Pratique également en cas de crash système ! Ils sont mobiles et disposent ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar