Les Etats-Unis ajoutent des concepteurs de puces chinois à sa liste noire

Le par Christian D.  |  8 commentaire(s) | Source : Tom's Hardware
electronique

Les Etats-Unis ont ajouté sept nouvelles entreprises chinoises à leur liste noire, dont deux concepteurs de processeurs pour serveurs et supercalculateurs.

Le mouvement amorcé par l'administration Trump se maintient et aurait même tendance à s'intensifier avec celle du nouveau président Biden. Les restrictions commerciales bloquant l'accès de certaines entreprises chinoises aux technologies américaines sensibles sont toujours d'actualité et la liste noire vient de se compléter de sept nouveaux noms.

Parmi eux, on trouve les sociétés Phytium et Sunway qui conçoivent des processeurs pour serveurs et supercalculateurs utilisés en Chine. Soupçonnées de développer des composants pour des supercalculateurs militaires, elles se voient ainsi entravées en perdant l'accès aux outils de conception automatisée de circuits imprimés, ou EDA (electronic design automation).

electronique

Or, si ces entreprises utilisent leurs propres technologies pour développer des puces, elles ont encore absolument besoin des outils de conception fournis par le monde occidental et les Etats-Unis en particulier.

Gina Raimondo, secrétaire d'Etat au commerce, a indiqué que les capacités des supercalculateurs sont essentielles pour le développement des armements modernes et de sécurité nationale, comme les armes nucléaires et les missiles hypersoniques, et que les Etats-Unis ne laisseront pas la Chine utiliser des technologies américaines pour les efforts de modernisation des équipements militaires chinois.

Comme la gravure très fine de composants, les outils logiciels de conception EDA vont être très difficiles à remplacer par des solutions purement chinoises, et le blocage de leur accès peut compromettre de plusieurs années les projets de l'Empire du Milieu, militaires ou autres.

La liste noire intègre désormais plusieurs sites chinois utilisant des supercalculateurs, bloquant de fait leur accès aux technologies occidentales et imposant d'obtenir une licence spéciale.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6936 points
Le #2127298
Ils vont bloquer les maj et encore!
Apparemment Trump a du être réélu car ils continuent la même politique.
Phil995511 offline Hors ligne Vétéran icone 2432 points
Le #2127303
jacob13 a écrit :

Ils vont bloquer les maj et encore!
Apparemment Trump a du être réélu car ils continuent la même politique.


Il y a quelques années, bien avant Trump, les états unis avaient déjà interdit l'exportations de PS3 en direction de l'Iran craignant une potentielle utilisation de celles-ci dans des centres de calcul par les militaires.

Les USA n'aiment pas laisser la possibilité d'exporter des technologies sensibles pouvant êtres détournées de leur vocation première vers des pays non amis. Ils font de même avec l'armement, ça peut se comprendre...
Anonyme
Le #2127311
Les relations entre la Chine et les Etats-Unis sont au plus bas, sur fond de duopole économique - voir deux très bons dossiers dans Le Figaro d'aujourd'hui et Le Monde de demain.
On n'est qu'au début d'un affrontement dont l'UE pourrait tirer son épingle du jeu si elle choisissait une troisième voie pour rééquilibrer les débats, si ce n'est pas déjà trop tard...
Ulysse2K offline Hors ligne VIP icone 49636 points
Le #2127314
Kinekann a écrit :

Les relations entre la Chine et les Etats-Unis sont au plus bas, sur fond de duopole économique - voir deux très bons dossiers dans Le Figaro d'aujourd'hui et Le Monde de demain.
On n'est qu'au début d'un affrontement dont l'UE pourrait tirer son épingle du jeu si elle choisissait une troisième voie pour rééquilibrer les débats, si ce n'est pas déjà trop tard...


" l'UE pourrait tirer son épingle du jeu" ... Entièrement d'accord mais le problème de l'UE c'est qu'elle est spécialisée dans l'hésitation et la tergiversation plutôt que dans l'action.

On le voit bien avec la vaccination. Les ricains vaccinent en masse car ils estiment que le risque zéro (pour les effets secondaires) n'existe pas et cela porte ses fruits car leur économie redémarre au 1/4 de tour (suffit de voir la Bourse).

Nous... On se réunit, on discute, on papote, on réfléchit... Bref on piétine.
Résultat, nous sommes nulle part dans la vaccination et la relance économique.

Ca sera la même chose avec la technologie...
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6936 points
Le #2127316
Phil995511 a écrit :

jacob13 a écrit :

Ils vont bloquer les maj et encore!
Apparemment Trump a du être réélu car ils continuent la même politique.


Il y a quelques années, bien avant Trump, les états unis avaient déjà interdit l'exportations de PS3 en direction de l'Iran craignant une potentielle utilisation de celles-ci dans des centres de calcul par les militaires.

Les USA n'aiment pas laisser la possibilité d'exporter des technologies sensibles pouvant êtres détournées de leur vocation première vers des pays non amis. Ils font de même avec l'armement, ça peut se comprendre...


Tu parles de matériel ,là c'est du logiciel .
C'est un peu comme si la France voulait interdire l'usage de CATIA dont on trouve une copie dans les centres de formation aéronautique et autres sites internet pas regardant.
Crevax offline Hors ligne VIP icone 5858 points
Le #2127318
Euh les chinois seraient bloqués à cause de problèmes de licences?
Les mêmes chinois qui sont passés maîtres dans l'art de la contrefaçon? Ceux-la même qui copient toute technologie sur laquelle ils arrivent à mettre la main?
Un simple brevet les empêcherait de faire leurs affaires?
Surtout qu'il ne s'agit apparemment pas de produits destinés à l'exportation et s'exposant de fat à un risque d'embargo ou de saisie par les douanes...
mokocchi offline Hors ligne Vétéran icone 1049 points
Le #2127331
Ulysse2K a écrit :

Kinekann a écrit :

Les relations entre la Chine et les Etats-Unis sont au plus bas, sur fond de duopole économique - voir deux très bons dossiers dans Le Figaro d'aujourd'hui et Le Monde de demain.
On n'est qu'au début d'un affrontement dont l'UE pourrait tirer son épingle du jeu si elle choisissait une troisième voie pour rééquilibrer les débats, si ce n'est pas déjà trop tard...


" l'UE pourrait tirer son épingle du jeu" ... Entièrement d'accord mais le problème de l'UE c'est qu'elle est spécialisée dans l'hésitation et la tergiversation plutôt que dans l'action.

On le voit bien avec la vaccination. Les ricains vaccinent en masse car ils estiment que le risque zéro (pour les effets secondaires) n'existe pas et cela porte ses fruits car leur économie redémarre au 1/4 de tour (suffit de voir la Bourse).

Nous... On se réunit, on discute, on papote, on réfléchit... Bref on piétine.
Résultat, nous sommes nulle part dans la vaccination et la relance économique.

Ca sera la même chose avec la technologie...


Quand on voit que là-bas, ils arrivent à injecter plus de liquidités dans les marchés financiers ces 5 derniers mois que ces 12 dernières années, additionné à d'autres facteurs (pandémie, cyberattaques, guerre d'influence, ...) faisant que c'est une situation jamais rencontrée jusqu'ici, il est presque acquis que si le système mis en place pour soutenir les marchés financiers s'effondre, un conflit armé s'étendra dans le monde entier.
Phil995511 offline Hors ligne Vétéran icone 2432 points
Le #2127363
jacob13 a écrit :

Phil995511 a écrit :

jacob13 a écrit :

Ils vont bloquer les maj et encore!
Apparemment Trump a du être réélu car ils continuent la même politique.


Il y a quelques années, bien avant Trump, les états unis avaient déjà interdit l'exportations de PS3 en direction de l'Iran craignant une potentielle utilisation de celles-ci dans des centres de calcul par les militaires.

Les USA n'aiment pas laisser la possibilité d'exporter des technologies sensibles pouvant êtres détournées de leur vocation première vers des pays non amis. Ils font de même avec l'armement, ça peut se comprendre...


Tu parles de matériel ,là c'est du logiciel .
C'est un peu comme si la France voulait interdire l'usage de CATIA dont on trouve une copie dans les centres de formation aéronautique et autres sites internet pas regardant.


Logiciel dis-tu, relis l'article...

"Parmi eux, on trouve les sociétés Phytium et Sunway qui conçoivent des processeurs pour serveurs et supercalculateurs utilisés en Chine. Soupçonnées de développer des composants pour des supercalculateurs militaires, elles se voient ainsi entravées en perdant l'accès aux outils de conception automatisée de circuits imprimés, ou EDA (electronic design automation)."

Et de toute manière ça ne change rien au fait que depuis des années les USA ne veulent pas que des technologies sensibles qu'elle qu'elle soient finissent dans les mains de nations non amies.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire