Contrefaçons : les smartphones et consoles de jeu de plus en plus concernés

Le par  |  1 commentaire(s)
Recharge smartphones

Un rapport de l'OCDE attire l'attention sur la hausse fulgurante de la prolifération de contrefaçons dans les domaines du smartphone et des consoles de jeux.

Selon les derniers chiffres de l'OCDE qui compile les informations des saisies réalisées par les douanes en 2016, environ un smartphone sur cinq serait une contrefaçon. Un chiffre étonnant qui concerne également les consoles de jeux : une sur quatre dans le monde serait une copie.

Nintendo Switch carton (1)

Et la tendance se décline également au niveau des accessoires dédiés à ces mêmes dispositifs : manettes de jeu, chargeurs, écouteurs, clés USB... La contrefaçon émanerait principalement d'Asie et les chiffres évoqués ne concernent qu'une infime partie de la contrefaçon qui s'exerce partout dans le monde, les douanes étant incapables d'opérer un contrôle sur l'ensemble des produits qui transitent aux frontières.

Selon les estimations de l'OCDE, il y aurait ainsi 6,5% de produits high-tech contrefaits dans le monde avec, outre des violations de brevets, parfois de sérieux risques pour les utilisateurs. Les normes d'assemblage et de qualité n'étant pas respectées dans la majorité des dispositifs contrefaits, on peut ainsi se retrouver avec des chargeurs ou batteries qui présentent de sérieux risques d'incendie. Au niveau des smartphones, le rayonnement radio des dispositifs peut également dépasser les normes autorisées et représenter un risque sanitaire.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1960025
quand on voit les prix de ces objets si futile, on comprend que cela attire des intérêts tiers
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]