Des signalements de contrôles routiers pourront être interdits

Le par Jérôme G.  |  35 commentaire(s)
police-gyrophare

Dès l'automne prochain, des signalements de certains contrôles routiers pourront devenir invisibles sur une application comme Waze par exemple.

À partir du 1er novembre, le ministère de l'Intérieur informe que sur demande des forces de l'ordre, le signalement de certains contrôles routiers pourra être interdit sur les services électroniques d'aide à la conduite ou la navigation par géolocalisation.

C'est une mesure qui va donc concerner une application comme Waze et des dispositifs tels que Coyote et TomTom parmi d'autres. Elle découle de la loi d'orientation des mobilités de fin 2019, avec un décret publié au Journal officiel cette semaine.

La mesure est encadrée et ne concerne que certains contrôles routiers d'alcoolémie et de stupéfiants avec une suspension temporaire de la localisation pour une durée 2 heures, dans un rayon de 2 km à 10 km en et hors agglomération.

waze-logo

" Les forces de l'ordre communiqueront aux opérateurs des services d'aide à la conduite ou à la navigation le périmètre des zones concernées par les contrôles qu'elles souhaitent rendre invisibles. Les opérateurs devront alors bloquer la répercussion du signalement de ces contrôles à leurs utilisateurs. "

Avec plus de latitude sur la durée, le ministre de l'Intérieur pourra étendre la mesure d'invisibilité à des contrôles en rapport avec le terrorisme ou un enlèvement.

En cas de non-respect de l'interdiction du signalement de certains contrôles routiers, les exploitants des services encourent deux ans d'emprisonnement et 30 000 € d'amende. Les contrôles de vitesse ne sont en tout cas pas concernés… pour le moment.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
Usernet offline Hors ligne Héroïque icone 725 points
Le #2128878
Cela nuit au business
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 1892 points
Le #2128879
En 2017, ils n'ont pas eu ma haine, et bien j'ai mal aux fesses.

Je pensais qu'on allait vers le progrès, j'ai découvert stupéfait qu'on vivait sous liberté conditionnelle.

Ce n'est pas ce que j'avais voté, la perte de liberté et le droit d'interdire tout pour mieux nous "protéger".

Encore un interdit et le pire, c'est qu'il va y avoir des gens pour défendre cela.
Fafa43 offline Hors ligne Vénéré avatar 3163 points
Le #2128880
paulhenri a écrit :

En 2017, ils n'ont pas eu ma haine, et bien j'ai mal aux fesses.

Je pensais qu'on allait vers le progrès, j'ai découvert stupéfait qu'on vivait sous liberté conditionnelle.

Ce n'est pas ce que j'avais voté, la perte de liberté et le droit d'interdire tout pour mieux nous "protéger".

Encore un interdit et le pire, c'est qu'il va y avoir des gens pour défendre cela.


Liberté de quoi ?
De pas pouvoir enfreindre le code de la route sans risque pour ton permis/portefeuille?
saepho offline Hors ligne VIP icone 27332 points
Premium
Le #2128881
Mais dans les faits, si on signale une zone de danger, c'est toujours interdit ?
Car là, on serait dans la prévention...

Pour ma part, encore jamais utilisé ses outils, et je ne sais pas trop quoi en penser, entre la liberté d'informer, et la protection des usagers de la route...(sans compter les sanctions qui sont abusés, du type : amende en roulant à 55km/h sur une route au milieu des champs")
skynet offline Hors ligne VIP icone 88055 points
Le #2128886
saepho a écrit :

Mais dans les faits, si on signale une zone de danger, c'est toujours interdit ?
Car là, on serait dans la prévention...

Pour ma part, encore jamais utilisé ses outils, et je ne sais pas trop quoi en penser, entre la liberté d'informer, et la protection des usagers de la route...(sans compter les sanctions qui sont abusés, du type : amende en roulant à 55km/h sur une route au milieu des champs"


Comme dit l'autre, j'aime bien signaler "animal mort sur la bas côté de la route"
BombingBasta away Absent Vénéré icone 4151 points
Le #2128888
skynet a écrit :

saepho a écrit :

Mais dans les faits, si on signale une zone de danger, c'est toujours interdit ?
Car là, on serait dans la prévention...

Pour ma part, encore jamais utilisé ses outils, et je ne sais pas trop quoi en penser, entre la liberté d'informer, et la protection des usagers de la route...(sans compter les sanctions qui sont abusés, du type : amende en roulant à 55km/h sur une route au milieu des champs"


Comme dit l'autre, j'aime bien signaler "animal mort sur la bas côté de la route"


Tu peux aussi annoncer "attention volaille en liberté..."
RHA57 offline Hors ligne Vétéran avatar 2077 points
Le #2128896
ils chouinent déjà parce qu a cause du confinement il y a moins de recettes avec les radars.... c est normal si on provisionne déjà une pseudo recette dans le budget de l etat....y a vraiment des coups de pied au cul qui se perdent...
Si seulement le vote blanc comptait qu on puisse leur faire un gros fuck a une election....parce que le choix entre macron , le pen, mélenchon , j appelle pas ca du choix hein....on se comprend
Karnash offline Hors ligne Vétéran icone 1691 points
Le #2128897
Il y a des abus des deux cotés,verbalisation pour"excès de vitesse " de 5 km/h pour les uns .

Et de l'autre coté des chauffards qui se prennent pour des pilotes .

Sans compter les magouilles au plus niveau de l'état et des élus.

Mais que faire donc ?
paulhenri offline Hors ligne Vétéran icone 1892 points
Le #2128901
Fafa43 a écrit :

paulhenri a écrit :

En 2017, ils n'ont pas eu ma haine, et bien j'ai mal aux fesses.

Je pensais qu'on allait vers le progrès, j'ai découvert stupéfait qu'on vivait sous liberté conditionnelle.

Ce n'est pas ce que j'avais voté, la perte de liberté et le droit d'interdire tout pour mieux nous "protéger".

Encore un interdit et le pire, c'est qu'il va y avoir des gens pour défendre cela.


Liberté de quoi ?
De pas pouvoir enfreindre le code de la route sans risque pour ton permis/portefeuille?


Le problème vient du fait qu'à part verbaliser sans que le fautif ne le sache, ça n'arrête pas l'excès de vitesse alors que la présence des gendarmes calme les ardeurs, surtout si la personne est arrêtée.

Donc il y a là une verbalisation après coup ce qui est bien pire que les radars dont on voit la présence.

L'acte ressemble plus à vouloir prendre de l'argent qu'à faire de la prévention.
dafy offline Hors ligne Vétéran icone 1748 points
Le #2128907
Si nous restons sur le périmètre annoncé
alcoolémie, stupéfiants et terrorisme ou un enlèvement.
Je ne vois aucune gêne.
Pas envi de me faire tuer par un pochtron ou un planant au volant
Éviter de prévenir les terroristes ou kidnappeurs me parait pas inutile
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire