Contrôler les applications Android en fonction de vos données personnelles

Le par  |  9 commentaire(s)
donnees-personnelles-ue

De nos jours, les smartphones contiennent toujours plus d’informations personnelles. Sans contrôler les applications, celles-ci peuvent avoir accès à des données parfois sensibles. Comment limiter ces autorisations ? Pourquoi télécharger un VPN peut vous aider à minimiser le risque de « fuites » ? Cet article vous détaillera tout ce que vous devez savoir à propos de ces sujets

Des applications toujours plus variées 

Des données personnelles intéressantes pour les professionnels

Depuis quelques années, les smartphones ont trouvé une place importante au sein d’une société poussée vers la dématérialisation et l’automatisation des services. Qu’il s’agisse de gestion des appareils électriques, d’accès à des réseaux communautaires ou encore de l’analyse des données bancaires, les applications jouissent d’un succès inespéré avec des fonctionnalités toujours plus variées.

De ce fait, le Google Play et l’App store ont vu exploser leur nombre de solutions où des utilisateurs peuvent trouver des programmes adaptés à leurs besoins. Néanmoins, l’ensemble de ces applications nécessitent un accès interne (stockage, GPS, répertoire de contact,...). Or, la tendance vers la dématérialisation provoque directement la sauvegarde d’informations sensibles. Une application bancaire illustre parfaitement ce principe (tout en disposant d’une sécurité renforcée).

D’autres programmes comme Facebook ou Twitter accèdent aux fonctionnalités et au stockage interne de l’appareil pour optimiser l’utilisation. Pourtant, ces informations sont bien plus bénéfiques pour la firme concernée que pour l’internaute, comme pour Facebook qui continue de collecter discrètement des données personnelles sensibles.

En 2017, une statistique inquiétante démontre que près de 7 applications sur 10 partagent des données d’utilisateurs avec des services partenaires. La sécurité de vos informations est donc un sujet majeur pour éviter des scénarios indésirables.

données-personnelles

Quels types de données sont prélevés ?

Les données prélevées à partir de votre navigation et de vos interactions permettent de définir un profil de prospect. Vous aurez sans doute déjà remarqué des publicités non-désirées étonnement congruentes avec vos besoins en parcourant un site ou réseau communautaire. Ce contexte, fréquemment rencontré par les internautes, démontre l’importance de vos informations personnelles.

Si ces cas concernent les plus grandes sociétés du web, qu’en est-il des applications moins populaires ? Une telle question renvoie inévitablement à d’éventuelles situations difficiles.

Les pirates attirés par votre contenu

Avec un tel regroupement de données, les hackeurs orientent quotidiennement leurs attaques afin de dérober ces contenus. Les cas de phishing se sont ainsi multipliés où les victimes se sont sentis impuissantes. 

Ainsi, d’après de nombreux internautes, gérer parfaitement les autorisations d’accès et télécharger un VPN sont devenus deux solutions pertinentes et non-négligeables. 

donnees-personnelles-2

L’autorisation, une étape cruciale lors de l’installation d’un programme

La première méthode pour protéger vos données consiste à définir les autorisations délivrées à vos applications. Sur Android ou iOS, vous retrouverez ces réglages dans le menu paramètres. Choisissez « Autorisations » sur une version Google ou faites défiler le menu vers le bas sur un appareil Apple.

Une liste d’éléments distincts effectifs ou non (d’après votre choix effectué lors de l’installation) :

  • Achats via une application
  • Appareil photo
  • Agenda
  • Autres
  • Capteurs et données relatives à l’activité sur les accessoires
  • Contacts
  • Historique de l’appareil (et des applications)
  • Identifiant de l’appareil et informations d’appels
  • Identité
  • Information de connexion Bluetooth
  • Information de connexion Wifi
  • Localisation (GPS)
  • Micro
  • Paramètres de données mobiles
  • Photos / Médias / Fichiers
  • SMS
  • Téléphone


Vous pourriez parfois être surpris par certaines autorisations délivrées suivant le rôle de l’application (pourquoi une application de dessin a besoin d'accéder à vos contacts...). Par la même occasion, il est recommandé de vérifier périodiquement ces réglages et de désinstaller les programmes devenus inutiles. En effet, un grand nombre de solutions installées sur un appareil maximise inévitablement les risques de fuites de vos données.

Enfin, le maintien des mises à jour est primordial. Une fois réalisées, celles-ci corrigeront par exemple d'éventuelles failles de sécurité utilisées par les hackeurs lors d’un piratage.

Télécharger un VPN pour maximiser votre sécurité

Télécharger un VPN est très souvent conseillé par les internautes pour de nombreuses raisons. Dans le cas d’une application, ces réseaux virtuels privés seront intéressants pour masquer des données (localisation ou adresse IP). Ces services sont réputés pour l’anonymat procuré, mais aussi pour l’optimisation de la cybersécurité.

Les offres payantes (abonnement mensuel) sont préconisées pour profiter d’une qualité optimale. Une analyse avant la souscription est donc de rigueur afin de vérifier les options présentes et les avis laissés par les utilisateurs. 

En conclusion

Trop souvent négligée, la gestion des autorisations est pourtant une étape cruciale pour limiter les risques de fuites de vos données personnelles. Télécharger un VPN peut également vous apporter plus de protection sur votre smartphone et enfin, bien entendu, n'oubliez pas le facteur humain en évitant de télécharger des applications gratuites d'obscurs éditeurs inconnus, bien souvent vectrices de malwares.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2053456
Je vois pas le rapport entre les données privées sur un téléphone et un VPN qui sert juste à masqué sa localisation (en gros)...

De même autoriser le stockage ne permet aucune récupération de quoi que ce soit.

Tout est mélanger la dedans...

Enfin, bref, article presque inutile...
Le #2053459
CodeKiller a écrit :

Je vois pas le rapport entre les données privées sur un téléphone et un VPN qui sert juste à masqué sa localisation (en gros)...

De même autoriser le stockage ne permet aucune récupération de quoi que ce soit.

Tout est mélanger la dedans...

Enfin, bref, article presque inutile...


un VPN permet de masquer certaines données personnelles ( adresses IP, géolocalisation, ID pub, identité, ..), les plus accros utilisant un VPN via une navigation Tor, mais ce ne constitue qu'un des moyens possible. Une extension comme Ghostery permet également de bloquer l'utilisation de certaines de nos données. Concernant les permissions des applications c'est seulement ce qui est le plus visible.
Le #2053465
Quelle bouillie cet article !
Que de confusions !
Un véritable mode d'emploi pour entretenir la confusion entre des notions très différentes. Sans compter que le vpn peut lui même (surtout s'il est gratuit et non associatif) collecter de la donnée.
Allez, au hasard, https://www.zataz.com/plainte-vpn-gratuit-hotspot-shield/

Rappeler que ce qui est gratuit et propriétaire collecte quasiment systématiquement de la donnée pour se financer, c'est déjà la base à dire à vos lecteurs plutôt que de balancer des solutions qui n'en sont pas.
Le #2053466
"n'oubliez pas le facteur humain"
Clairement l'interface chaise-clavier (physique ou virtuel) est la principale source de dégâts...
Le #2053470
Et j'oubliais le point le plus important: régler les paramètres de confidentialité a un impact uniquement sur le front end (ce qu'on voit soi même de son compte et de ce que voient les autres utilisateurs) mais certainement pas sur le backend (ce que fait, en sous main, la société qui collecte tranquillement les données). Au premier chef, facebook & google (mais d'autres aussi qui ont compris la manne financière qu'apporte ce non respect (accord tacite) de l'utilisateur).
Le #2053475
guiggui27 a écrit :

Et j'oubliais le point le plus important: régler les paramètres de confidentialité a un impact uniquement sur le front end (ce qu'on voit soi même de son compte et de ce que voient les autres utilisateurs) mais certainement pas sur le backend (ce que fait, en sous main, la société qui collecte tranquillement les données). Au premier chef, facebook & google (mais d'autres aussi qui ont compris la manne financière qu'apporte ce non respect (accord tacite) de l'utilisateur).


c'est exactement ce qui était précisé dans l'article avec la phrase :
"Pourtant, ces informations sont bien plus bénéfiques pour la firme concernée que pour l’internaute, comme pour Facebook qui continue de collecter discrètement des données personnelles sensibles."
->https://www.generation-nt.com/facebook-continue-collecter-discretement-donnees-personnelles-sensibles-actualite-1962505.html
Le #2053478
Désolé d'être un peu direct mais ton article, comme ça a été dit par le premier à intervenir, est inutile et pire selon moi, puisqu'il fait miroiter n'importe quoi en plus de tout mélanger.

On résume:

- La plupart des applications (propriétaires et gratuites) revendent les données des utilisateurs avec un consentement obtenu tacitement car ils se financent par la revente des données à n'importe qui (le fameux "Accepter tout" ou "suivant ->suivant ...." ou "je n'ai rien à cacher").

- Contrairement à ce que sous-entend le titre de l'article il n'y a rien à faire contre cela à part ne pas utiliser ces services. Les paramètres de confidentialité c'est juste pour l'image publique.

- Contrairement à ce qui est dit dans l'article les services VPN (gratuits non associatifs) ne garantissent aucun annonymat et bien souvent sont les premiers à collecter des données pour les revendre. Il aurait été bon de rappeler qu'on peut retrouver un utilisateur donné par d'autres moyens que l'IP.

Bref, faudrait revoir entièrement la copie parce que là c'est vraiment n'importe quoi.
Le #2053483
guiggui27 a écrit :

Désolé d'être un peu direct mais ton article, comme ça a été dit par le premier à intervenir, est inutile et pire selon moi, puisqu'il fait miroiter n'importe quoi en plus de tout mélanger.

On résume:

- La plupart des applications (propriétaires et gratuites) revendent les données des utilisateurs avec un consentement obtenu tacitement car ils se financent par la revente des données à n'importe qui (le fameux "Accepter tout" ou "suivant ->suivant ...." ou "je n'ai rien à cacher".

- Contrairement à ce que sous-entend le titre de l'article il n'y a rien à faire contre cela à part ne pas utiliser ces services. Les paramètres de confidentialité c'est juste pour l'image publique.

- Contrairement à ce qui est dit dans l'article les services VPN (gratuits non associatifs) ne garantissent aucun annonymat et bien souvent sont les premiers à collecter des données pour les revendre. Il aurait été bon de rappeler qu'on peut retrouver un utilisateur donné par d'autres moyens que l'IP.

Bref, faudrait revoir entièrement la copie parce que là c'est vraiment n'importe quoi.


Inutile, ça dépend pour qui...
Jean-Mi, le fils de la mamie du Cantal, pour qui l'Internet c'est Chrome, peut potentiellement apprendre 2-3 choses en tombant sur l'article de GNT au détour d'une recommandation Google News...

OK ce n'est pas la panacée aux problématiques de confidentialité, mais c'est un "pis-aller" pour paraphraser un article de 20 Minutes de ce matin...
Le #2053487
guiggui27 a écrit :

Désolé d'être un peu direct mais ton article, comme ça a été dit par le premier à intervenir, est inutile et pire selon moi, puisqu'il fait miroiter n'importe quoi en plus de tout mélanger.

On résume:

- La plupart des applications (propriétaires et gratuites) revendent les données des utilisateurs avec un consentement obtenu tacitement car ils se financent par la revente des données à n'importe qui (le fameux "Accepter tout" ou "suivant ->suivant ...." ou "je n'ai rien à cacher".

- Contrairement à ce que sous-entend le titre de l'article il n'y a rien à faire contre cela à part ne pas utiliser ces services. Les paramètres de confidentialité c'est juste pour l'image publique.

- Contrairement à ce qui est dit dans l'article les services VPN (gratuits non associatifs) ne garantissent aucun annonymat et bien souvent sont les premiers à collecter des données pour les revendre. Il aurait été bon de rappeler qu'on peut retrouver un utilisateur donné par d'autres moyens que l'IP.

Bref, faudrait revoir entièrement la copie parce que là c'est vraiment n'importe quoi.


tu es bien affirmatif, de nombreux VPN sont certifiés pour ne pas pomper nos infos persos même si, je te l'accorde, certains le font, mais pas tous, tu saisis la nuance ?
Donc utiliser un VPN "free" te protègera tout de même (pas d'id pub, pas de géoloc, pas d'IP).

Sinon, sur les permissions des apps la aussi tu es trop affirmatif. Depuis Android 9 il est simple de désactiver les autorisations abusives de nombreuses apps qui fonctionnent toujours aussi bien. Et si elles refusent au moins tu auras testé, et libre à toi de la désinstaller. Mais pour la majorité d'entre elle tu peux les empêcher d'accéder à tes contacts, à tes photos, ... donc oui c'est utile Après, si les éditeurs bypassent ces autorisations, la c'est un autre problème qui relève du vol et de l'arnaque, ce qui n'est pas ici le sujet.

Sinon je suis ok avec toi sur le fait que de nombreuses sociétés revendent nos données en échange de la gratuité, c'est le principe de base d'un Google ou d'un facebook et ce depuis des années et des années...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme