Copwatch : blocage à nouveau obtenu

Le par Jérôme G.  |  3 commentaire(s)
Copwatch

La saga Copwatch se poursuit. Le ministère de l'Intérieur a obtenu de la justice le blocage du site principal mais pas des sites miroirs et sites futurs.

Rebelote pour Copwatch qui venait de renaître de ses cendres via une nouvelle adresse. Le site de dénonciation des violences policières s'est une nouvelle fois attiré les foudres du ministère de l'Intérieur.

Comme en octobre 2011, la justice a ordonné aux fournisseurs d'accès à Internet ( Orange, SFR, Free, Bouygues Telecom, Numericable, Darty ) le blocage du site principal, désormais à l'adresse https://copwatchnord-idf.eu.org.

Ce blocage par DNS ou par adresse IP doit empêcher les abonnés de ces FAI d'accéder au site. Les frais engagés pour un tel blocage par les opérateurs seront remboursés par le ministère de l'Intérieur.

Le ministère n'a par contre pas obtenu comme il le souhaitait le blocage de 34 autres sites voire de sites futurs. Ces 34 sites font référence à des sites miroirs qui ont repris le contenu de Copwatch... Bientôt un prochain : " l'État censure, Copwatch renaît " ?

Copwatch

La justice a retenu l'illicéité de Copwatch dont la " diffusion de données à caractère personnel ", " une atteinte au droit à l'image des policiers ".

Au Nouvel Observateur, le ministère de l'Intérieur a indiqué que " l'action judiciaire n'est pas terminée " et sa volonté de trouver un moyen pour " interdire l'accès aux pages incriminées sur les sites miroirs ".

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
phebus offline Hors ligne VIP icone 11509 points
Le #906781
Excellent, les frais des FAI seront payés par le Ministère de l'intérieur ce qui veut dire que ce sont les contribuables qui payent la censure.
Vivement qu'on les vire.

https://copwatchnord-idf.eu.org/ cela marche très bien avec Firefox en acceptant l'exception de sécurité
Gourmet offline Hors ligne Vénéré avatar 4713 points
Le #906841
Z'ont vraiment que ça à foutre au gouvernement !
La précarité galope, la pauvreté trotte derrière, les biens de consommation courante s'envolent, les salaires stagnent voire régressent, le chômage atteint des sommets.
Mais non, on continue ses petites affaires comme si de rien n'était.
db
mapool offline Hors ligne VIP avatar 10467 points
Le #906901
le printemps arabe......
peut-être le printemps grec(ça chauffe)
auront nous droit a notre printemps ....

vous êtes en franchinoiserie il vous reste 2 mois 9 jours pour vous décider.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire