La Corée du Sud cyberattaquée

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
Réseau botnets

Une quarantaine de sites de gouvernementaux en Corée du Sud ont été la cible d'une attaque informatique par déni de service.

Réseau botnetsUn nouveau cas de cyberattaque a touché un pays. A priori, aucun dommage à déplorer. L'attaque était de type déni de service distribué et visait à sinon bloquer, du moins ralentir l'accès à plusieurs sites en Corée du Sud.

Selon l'AFP, la cyberattaque a débuté à 10h, heure locale en Corée du Sud ( aujourd'hui à 2h du matin en France ), et a frappé une " quarantaine de sites Web de ministères ou d'agences gouvernementales ". Une heure après le début de l'attaque, un accès normal a été rétabli pour certains sites.

Très connue en Asie pour ses solutions antivirus, la société AhnLab a détecté les prémisses de cette cyberattaque la veille, suite à l'analyse d'un malware détecté sur le poste d'un utilisateur. Une attaque par déni de service distribué met en effet souvent à contribution involontaire les ordinateurs infectés d'utilisateurs. AhnLab a alerté les sites visés à l'avance afin qu'ils puissent se préparer à la cyberattaque.

En juillet 2009, la Corée du Sud avait déjà dû faire face à une cyberattaque d'envergure provoquant la paralysie de plusieurs sites gouvernementaux. De premières accusations avaient été portées à l'encontre de la Corée du Nord, mais des experts avaient finalement conclu qu'aucune preuve tangible ne venait étayer cette thèse.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire