Coronavirus : Alibaba dispose d'une IA capable de détecter un malade en 20 secondes

Le par  |  28 commentaire(s)
coronavirus-carte-interactive

Alors que l'épidémie de Coronavirus touche progressivement le monde entier, le géant chinois Alibaba annonce disposer d'une intelligence artificielle capable de détecter les malades en 20 secondes seulement.

Alibaba, le géant de la tech et du commerce en ligne en Chine a récemment annoncé disposer d'une intelligence artificielle qui serait en mesure de dépister le Covid-19 chez les patients avec une précision de 96% et dans un temps record.

Alibaba Hanguang 800

Grâce à un scanner pulmonaire, l'algorithme pourrait fournir un diagnostic en moins de 20 secondes et différencier une affection pulmonaire simple ou pneumonie du Covid-19. Des tests menés sur les scanners de 5000 patients ont permis de se rapprocher des 100% de réussite.

Alors certes, cela ne permet pas de guérir du Covid-19 mais en isolant mieux les patients de façon précise et rapide, il sera possible d'isoler le virus et de limiter sa propagation, si tant est que les mesures soient prises au bon moment et dans des proportions adaptées.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2093042
Et de le bruler par le feu !!!

Adresse Web :
https://i.imgur.com/6FZ0qHP.jpg


Le #2093045
FRANCKYIV a écrit :

Et de le bruler par le feu !!!

Adresse Web :
https://i.imgur.com/6FZ0qHP.jpg




Ou de l'azote liquide ?!

Qu'est ce qui ferait le plus mal ?
Le #2093046
"Je vois que sur votre radio vous avez un poumon en moins, je pense que vous avez le covid"
Le #2093053
Détection en 20s au lieu de 15 min... mais il faut faire un scanner avant !!! qui va prendre au minimum 1h si y'a pas la queue !
Le #2093055
Si on remplaçait la moitié des médecins par des systèmes de diagnostic de ce type, l'espérance de vie progresserait de 10 ans. J'espère que quelqu'un gouvernement finira par penser à cela...
Le #2093057
cycnus a écrit :

Si on remplaçait la moitié des médecins par des systèmes de diagnostic de ce type, l'espérance de vie progresserait de 10 ans. J'espère que quelqu'un gouvernement finira par penser à cela...


10 ans de plus, pourquoi faire ?
Tu as vu l'état de Jeanne Calment à 122 ans ?
Sincèrement je ne voudrais pas finir comme ça, parce que c'est pas le tout de rester en vie, encore faut-il pouvoir faire qqchose (d'utile si possible) et ne pas être dépendant et/ou à la charge de la société pour végéter.
Le #2093064
sansimportance a écrit :

cycnus a écrit :

Si on remplaçait la moitié des médecins par des systèmes de diagnostic de ce type, l'espérance de vie progresserait de 10 ans. J'espère que quelqu'un gouvernement finira par penser à cela...


10 ans de plus, pourquoi faire ?
Tu as vu l'état de Jeanne Calment à 122 ans ?
Sincèrement je ne voudrais pas finir comme ça, parce que c'est pas le tout de rester en vie, encore faut-il pouvoir faire qqchose (d'utile si possible) et ne pas être dépendant et/ou à la charge de la société pour végéter.


Oui et non....

Tu penses à Jeanne calment, mais tu ne penses pas à la personne qui décède à 60 ans.
Quand une personne meurt à 60 ans d'un cancer, avant même d'avoir pu profiter de la retraite, si on pouvait avoir plus de dépistage, pour que ceux-ci soient diagnostiqués plus tôt, et permettre de vivre jusqu'à 80 ans au lieu de 60, il y aurait un vrai gain pour cette personne

Mais pour cela, il faudrait pouvoir faire un analyse de tout le corps, tous les 5 ans par exemple, ce qui serait extrêmement couteux. Si une IA s'en charge, ca serait très économique. Et on économiserait même beaucoup d'argent si on pouvait stopper le cancer avant de faire une chimio par exemple
Le #2093078
saepho a écrit :

sansimportance a écrit :

cycnus a écrit :

Si on remplaçait la moitié des médecins par des systèmes de diagnostic de ce type, l'espérance de vie progresserait de 10 ans. J'espère que quelqu'un gouvernement finira par penser à cela...


10 ans de plus, pourquoi faire ?
Tu as vu l'état de Jeanne Calment à 122 ans ?
Sincèrement je ne voudrais pas finir comme ça, parce que c'est pas le tout de rester en vie, encore faut-il pouvoir faire qqchose (d'utile si possible) et ne pas être dépendant et/ou à la charge de la société pour végéter.


Oui et non....

Tu penses à Jeanne calment, mais tu ne penses pas à la personne qui décède à 60 ans.
Quand une personne meurt à 60 ans d'un cancer, avant même d'avoir pu profiter de la retraite, si on pouvait avoir plus de dépistage, pour que ceux-ci soient diagnostiqués plus tôt, et permettre de vivre jusqu'à 80 ans au lieu de 60, il y aurait un vrai gain pour cette personne

Mais pour cela, il faudrait pouvoir faire un analyse de tout le corps, tous les 5 ans par exemple, ce qui serait extrêmement couteux. Si une IA s'en charge, ca serait très économique. Et on économiserait même beaucoup d'argent si on pouvait stopper le cancer avant de faire une chimio par exemple


Ouais... je comprend, mais question "gros sous" : qui va financer les retraites de ceux qui ne décéderont pas à 60 balais ?
Si j'ai bien compris y'a déjà des manques et là si on augmente l’espérance de vie et le nombre de vivant ça risque un peu de coincer, non ?
Le #2093080
sansimportance a écrit :

saepho a écrit :

sansimportance a écrit :

cycnus a écrit :

Si on remplaçait la moitié des médecins par des systèmes de diagnostic de ce type, l'espérance de vie progresserait de 10 ans. J'espère que quelqu'un gouvernement finira par penser à cela...


10 ans de plus, pourquoi faire ?
Tu as vu l'état de Jeanne Calment à 122 ans ?
Sincèrement je ne voudrais pas finir comme ça, parce que c'est pas le tout de rester en vie, encore faut-il pouvoir faire qqchose (d'utile si possible) et ne pas être dépendant et/ou à la charge de la société pour végéter.


Oui et non....

Tu penses à Jeanne calment, mais tu ne penses pas à la personne qui décède à 60 ans.
Quand une personne meurt à 60 ans d'un cancer, avant même d'avoir pu profiter de la retraite, si on pouvait avoir plus de dépistage, pour que ceux-ci soient diagnostiqués plus tôt, et permettre de vivre jusqu'à 80 ans au lieu de 60, il y aurait un vrai gain pour cette personne

Mais pour cela, il faudrait pouvoir faire un analyse de tout le corps, tous les 5 ans par exemple, ce qui serait extrêmement couteux. Si une IA s'en charge, ca serait très économique. Et on économiserait même beaucoup d'argent si on pouvait stopper le cancer avant de faire une chimio par exemple


Ouais... je comprend, mais question "gros sous" : qui va financer les retraites de ceux qui ne décéderont pas à 60 balais ?
Si j'ai bien compris y'a déjà des manques et là si on augmente l’espérance de vie et le nombre de vivant ça risque un peu de coincer, non ?


Justement, c'est un nouveau défi de l'humanité, et on pourrait en parler durant des heures, mais pour faire simple, je dirais:
-vivre plus simplement
- la "robotisation" des tâches

Quand tu vois qu'avec l'électronique, on a remplacé 50 personnes par 1 programme, puis qu'avec l'informatique, 1 personne est parfois capable de faire le travail de 50.
Je pense que la prochaine innovation viendra de l'IA qui sera capable de faire énormément de choses à notre place...

La question sera de savoir comment partager les tâches pour que tout le monde puisse vivre correctement
Le #2093085
saepho a écrit :

sansimportance a écrit :

saepho a écrit :

sansimportance a écrit :

cycnus a écrit :

Si on remplaçait la moitié des médecins par des systèmes de diagnostic de ce type, l'espérance de vie progresserait de 10 ans. J'espère que quelqu'un gouvernement finira par penser à cela...


10 ans de plus, pourquoi faire ?
Tu as vu l'état de Jeanne Calment à 122 ans ?
Sincèrement je ne voudrais pas finir comme ça, parce que c'est pas le tout de rester en vie, encore faut-il pouvoir faire qqchose (d'utile si possible) et ne pas être dépendant et/ou à la charge de la société pour végéter.


Oui et non....

Tu penses à Jeanne calment, mais tu ne penses pas à la personne qui décède à 60 ans.
Quand une personne meurt à 60 ans d'un cancer, avant même d'avoir pu profiter de la retraite, si on pouvait avoir plus de dépistage, pour que ceux-ci soient diagnostiqués plus tôt, et permettre de vivre jusqu'à 80 ans au lieu de 60, il y aurait un vrai gain pour cette personne

Mais pour cela, il faudrait pouvoir faire un analyse de tout le corps, tous les 5 ans par exemple, ce qui serait extrêmement couteux. Si une IA s'en charge, ca serait très économique. Et on économiserait même beaucoup d'argent si on pouvait stopper le cancer avant de faire une chimio par exemple


Ouais... je comprend, mais question "gros sous" : qui va financer les retraites de ceux qui ne décéderont pas à 60 balais ?
Si j'ai bien compris y'a déjà des manques et là si on augmente l’espérance de vie et le nombre de vivant ça risque un peu de coincer, non ?


Justement, c'est un nouveau défi de l'humanité, et on pourrait en parler durant des heures, mais pour faire simple, je dirais:
-vivre plus simplement
- la "robotisation" des tâches

Quand tu vois qu'avec l'électronique, on a remplacé 50 personnes par 1 programme, puis qu'avec l'informatique, 1 personne est parfois capable de faire le travail de 50.
Je pense que la prochaine innovation viendra de l'IA qui sera capable de faire énormément de choses à notre place...

La question sera de savoir comment partager les tâches pour que tout le monde puisse vivre correctement


Y'a quand même un paradoxe dans ce que tu dis :
L'électronique, l'informatique, l'IA etc etc remplace de plus en plus de monde et le défi serait de vivre plus nombreux et plus longtemps.

Je veux bien partager tout ce que tu veux, mais :
Plus il y a de fromage, plus il y a de trous ;
or plus il y a de trous, moins il y a de fromage ;
donc plus il y a de fromage, moins il y a de fromage.


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme