Coronavirus : une crise qui profite au télétravail, et aux Chromebooks

Le par Mathieu M.  |  1 commentaire(s)
Chromebook Asus C423

La crise sanitaire mondiale liée à l'épidémie de coronavirus a entrainé une hausse du télétravail, et relancé le marché du PC... Et ce son les Chromebooks qui en ont le plus profité.

Le marché du PC a connu un sursaut au cours de l'année 2020. En cause : les différentes périodes de confinement et le recours massif au télétravail pour respecter les mesures sanitaires imposées lors de l'épidémie de coronavirus.

2020 marque ainsi un tournant dans l'évolution des ventes de Chromebooks avec des ventes multipliées par 4 selon les données rapportées par Canalys.

Acer Chromebook 13

On compterait ainsi plus de 30 millions de Chromebooks écoulés en 2020 à travers le monde. Au total, ce seraient 458 millions de PC qui auraient été vendus en 2020, la part de Chromebooks est faible, mais la progression reste intéressante.

Sur le marché du Chromebook, c'est HP qui domine toujours avec 32% des parts de marché, devant Lenovo (25%) et Dell (13%).

Si le Chromebook séduit de plus en plus, c'est que la solution se montre idéale dans le milieu professionnel et scolaire. La synchronisation des outils et fichiers dans le Cloud est un plus pour le travail collaboratif, et les limites imposées par l'OS permettent d'éviter les mauvaises manipulations, virus et autres pannes dues aux utilisateurs peu expérimentés. Par ailleurs, les Chromebooks bénéficient toujours d'un argument de poids : les premiers modèles sont véritablement accessibles. Ce dernier point est validé par le fait qu'à contrario, les Chromebooks de milieu ou de haut de gamme peinent encore à convaincre les utilisateurs.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Narcos Absent VIP icone 21391 points
Le #2120305
surtout que maintenant, il est possible d'installer et d'exécuter WIN 10 ou WIN 7 sur un Chromebook.

Cela dit, dans cette optique il est nécessaire d'avoir au minimum un I3, et 8Go de RAM sur un SSD de 32 ou 64GO.

mais pour moi un Chromebook doit rester à sa vocation initiale. Surfer sur internet, et profiter de l'écosystème de Google. Le prix d'un Chromebook ne doit pas non plus dépasser €400 à €500. Ce prix avait été défini dans la philosophie du concept de base d'un Chromebook.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar