Covid-19 : Verily lance un site de dépistage et de test. Donald Trump s'est emballé

Le par  |  3 commentaire(s)
coronavirus

Filiale d'Alphabet (maison-mère de Google), Verily expérimente un site pilote en matière de dépistage du coronavirus Covid-19. Il est lancé pour un périmètre restreint.

Dans le cadre de son projet et plateforme Baseline pour cartographier la santé humaine, Verily lance un site web dont l'objectif est d'élargir l'accès au dépistage des risques du coronavirus Covid-19 et aux tests pour les personnes à haut risque.

Il s'agit pour le moment d'un outil pilote réservé aux villes dans la région de la baie de San Francisco aux États-Unis. Il est mis en ligne en collaboration avec le bureau du gouverneur de Californie et les autorités de santé américaines.

" Cet outil permettra de trier les personnes qui s'inquiètent des risques liés au Covid-19 et de les orienter vers des sites de test en fonction des conseils des responsables de la santé publique et de la disponibilité des tests ", écrit la filiale d'Alphabet (maison-mère de Google).

Pour les personnes éligibles vivant aux États-Unis et majeures, elles seront orientées le cas échéant et en fonction des capacités d'accueil vers des sites de dépistage mobiles afin d'effectuer un prélèvement nasal. Elles seront informées des résultats du test dans un délai de " quelques jours. "

Verily ambitionne d'étendre son outil dans tout l'État de Californie dans les jours et semaines à venir. La procédure implique un compte Google pour l'accès à la plateforme Baseline et la collecte de données personnelles. Des données pourront être utilisées par diverses autorités gouvernementales et sanitaires " à des fins de santé publique. "

" Les données en possession de Verily sont stockées dans des systèmes avancés avec des protocoles de sécurité et de confidentialité. " Verily ajoute que les informations communiquées ne seront pas utilisées à des fins publicitaires.

La filiale d'Alphabet précise néanmoins que des informations peuvent être partagées avec certains fournisseurs de services, y compris Google qui fournit à Verily certaines technologies et services.

verily-baseline-covid-19

Le lancement du site pilote par Verily intervient après une annonce du président des États-Unis. Lors d'une conférence de presse en fin de semaine dernière, Donald Trump a déclaré : " Je tiens à remercier Google. Google aide à développer un site web. Contrairement aux sites web du passé, il va être très vite fait pour déterminer si un test est justifié et pour faciliter les tests à un endroit pratique et proche. "

" Google compte actuellement 1 700 ingénieurs qui travaillent sur ce sujet. Ils ont fait d'énormes progrès. Notre objectif principal est d'arrêter la propagation du virus et d'aider tous les Américains qui ont été touchés par ce virus. "

Donald Trump s'était un peu emballé en faisant un amalgame entre Google et Verily, tandis que l'outil en ligne désormais proposé a pour le moment une portée moindre qu'il ne l'avait laissé entendre. Lors de son discours, Donald Trump avait parlé d'un site pour couvrir les États-Unis et " une large partie du monde. "

Patron de Google et d'Alphabet, Sundar Pichai annonce cependant un partenariat avec le gouvernement américain pour le développement d'un site web dédié au Covid-19 en matière d'éducation, prévention et avec des ressources locales à l'échelle des États-Unis. Il sera lancé ce lundi en fin de journée avec notamment des liens vers par exemple l'Organisation mondiale de la santé.

Google.org (la branche philanthropique de Google) a par ailleurs fait des dons en dollars et l'expertise technique de Google est apportée à une équipe de chercheurs, épidémiologistes et développeurs du Boston Children's Hospital qui travaillent sur un site web avec une carte de santé. Le site informe sur des tendances et menaces avec des épidémies émergentes pour la santé publique... avec donc le Covid-19.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2094031
Si seulement ce virus pouvait mettre Trump hors course...
Le #2094033
Trump qui déballe des âneries aléatoires sur des sujets dont il ne connaît rien ? Ça c'est du jamais vu !
Le #2094109
Pas rancunier en tout cas.

Ulysse2K qui est pressé de revoir des bombardements et massacres.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme