Les Courants Porteurs en Ligne CPL : dossier de présentation

Le par Jean-Christophe B.  |  1 commentaire(s)
Dossier CPL Allnet

Le réseau filaire est une bonne chose mais vous n'aimez pas les câbles... Le WiFi aurait été idéal, si les murs de votre maison n'avaient pas été si épais... Pas d'inquiétude, il vous reste la technologie des Courants Porteurs en Ligne, ou CPL. Les débits atteignent, pour le moment, au maximum 200 Mbps théorique soit en moyenne 30 Mbps de débit réel pour votre réseau local, le tout d'une simplicité enfantine !

Introduction

schema CPLLa technologie des Courants Porteurs en Ligne, ou CPL, apparue dès l'année 2000 permet la transmission d'informations numériques sur le réseau électrique privé de l'abonné. C'est une alternative concurrente au réseau LAN Ethernet (filaire) ou WLAN (sans fils).

En réalité, il existe deux sortes de CPL. Le haut débit résidentiel " Indoor " (à l'intérieur) est le plus connu. C'est celui qui sert à tisser un réseau local en utilisant votre réseau électrique existant. Il convient idéalement pour le particulier et les TPE / PME. Sur l'indoor on partage tout ce que l'on partage classiquement en LAN (imprimantes, unités fixes et amovibles, fichiers, dossiers, streaming audio et vidéo,...), le tout extrêmement facilement.

Lorsque l'on exploite l'infrastructure électrique moyenne et basse tension publique pour desservir un accès haut débit à Internet ou offrir d'autres applications distantes, on parle alors de CPL " outdoor " (vers l'extérieur). Ce mode convient davantage aux collectivités locales, grandes structures, associations et également aux particuliers si le service est existant… Le CPL " outdoor " permet de déployer un service d'accès à Internet, comme le ferait n'importe quelles technologies concurrentes proposées par un FAI (ADSL, câble, fibre optique…). Cela peut aussi être, dans une autre mesure, une somme de services plus ciblés comme la téléphonie IP ou la vidéo surveillance à bas prix.

Nous allons ici principalement nous pencher sur le CPL " indoor " qui s'appuie  sur le réseau électrique d'un foyer lambda et permet l'élaboration d'un réseau local.

Ce qu'il faut savoir

priseschemaTout d'abord, il est bon de préciser que le CPL permet de relier des machines entre-elles (PC, MAC, Linux) mais aussi d'autres périphériques comme une box ADSL, un serveur de fichiers NAS, une imprimante USB pour la transformer en serveur d'impression (voir le kit CPL / USB de  Powerprint), un disque dur externe, une webcam, une console de jeux...

Même si cela paraît évident, sachez qu'un réseau électrique récent et conforme aux normes en vigueur permet d'atteindre une vitesse optimale. De même certains éléments peuvent perturber le réseau, comme des ampoules basse tension, ce qui se traduit par une diminution du débit.
Autre point important, il faut autant d'adaptateurs CPL que vous avez de PC ou de périphériques à relier. Certains boîtiers CPL sont vendus à l'unité, mais ne perdez pas de vue qu'un réseau élémentaire Courants Porteurs en Ligne débute avec un kit, soit au minimum deux adaptateurs CPL ! N'ayez pas peur de la consommation électrique, un adaptateur CPL consomme entre 3 et 5 Watts en pleine charge et peut aussi se mettre automatiquement en veille pour certains modèles.


Plusieurs débits disponibles
Dossier CPL principe_cplIl existe au moins trois vitesses de débit binaire, pour le CPL. Celui-ci est mesuré en Mbps (ou Mbit/s). Les vitesses annoncées varient entre 14, 85 et 200 Mbps (norme HomePlug AV) et sont théoriques. En pratique cela équivaut en moyenne et dans l'ordre, à des débits de 5,4 Mbps, 12 Mbps et 30 Mbps dans le dernier cas.  Le CPL à sa vitesse maximale offre donc un débit réel supérieur au WiFi 802.11g. La portée du CPL atteint pour le moment au maximum entre 200 et 300 mètres, ce qui suffit pour une maison traditionnelle.

Dans les deux ans à venir les débits théoriques annoncés seront de l'ordre de 400 Mbit/s (voir notre actualité) ! Un débit qui s'imposera rapidement pour la diffusion de vidéos en Haute Définition ou IPTV (vidéos ou TV par Internet).


L'encombrement de l'adaptateur !
Dossier CPL LeaNetplugLes adaptateurs CPL les plus répandus et les plus économiques sont aussi en termes de dimensions les plus volumineux. Ce n'est pas un détail car ces modèles empêchent totalement de brancher d'autres périphériques à une multiprise. Des constructeurs ingénieux comme Lea et son NetPlug200+ ou NetGear et son kit HDX111 proposent des blocs conçus à la verticale. On y gagne au final en largeur et l'alimentation demeure disponible pour d'autres appareils. Enfin, sachez qu'il existe aussi des adaptateurs CPL dont la prise secteur peut pivoter .

En règle générale, les constructeurs déconseillent de brancher un adaptateur CPL sur une multiprise. En fait, dans la réalité, le réseau fonctionnera parfaitement, mais le débit réel sera diminué. Une astuce consiste à brancher l'adaptateur CPL sur un petit bloc de 2 prises, une étant occupée par l'adaptateur, l'autre par une multiprise sur laquelle vous pourrez brancher tous vos autres appareils. Ceci permet de diminuer les parasites électriques et donc d'améliorer le débit.


Les différents adaptateurs CPL

Boîtier avec connexion Ethernet

Dossier CPL BWPLC E200PDUO
 Dossier CPL XE104bundle

Les adaptateurs CPL les plus répandus sont ceux en Ethernet (RJ45). Ils disposent dans la plupart des cas d'un seul port pour un unique périphérique. Les modèles pourvus de deux ports RJ45 sur un même adaptateur permettent, certes de relier deux machines, mais divisent aussi du même coup le débit entre ces deux postes de travail. Les trois débits 14, 85 et 200 Mbps sont disponibles. Les prix vont de 20 à 150 € environ comme indiqués sur notre comparateur de prix.


Boîtier avec connexion USB

Dossier CPL Olitec
Il existe des modèles USB avec un seul port USB ou, avec côte à côte, un port USB et un autre Ethernet. Pour une liaison USB, il faut comme pour le RJ45 connecter de part et d'autre deux machines (ou une box + une machine) afin de constituer un réseau et d'installer les pilotes fournis sur le CD. Ainsi, il est vain de relier uniquement une box USB isolée. Les vitesses de ces adaptateurs n'excèdent généralement pas 14 Mbps. Les prix varient de 20 à 80 € (voir notre comparateur).


Boîtier CPL/WiFi

Dossier CPL WLAN_image_mk_gr_druck_rgb
 Dossier CPL devolo_wireless

Le troisième type d'adaptateur CPL + WiFi n'oppose pas les technologies mais les associe; c'est un produit hybride. Le boîtier véhicule, via le réseau électrique, un signal WiFi dans le but d'amplifier ce signal sans fil trop faible. Le débit atteint en moyenne est de 85 Mbps théorique. Ce type de matériel est assez onéreux et coûte généralement entre 80 et 150 € (comparateur de prix).


Boîtier CPL/Audio et Vidéo

Dossier CPL dlanaudio
Les adaptateurs CPL + audio sont l'apanage de quelques rares constructeurs comme Devolo. Ces boîtiers permettent de partager le son du PC vers sa chaîne Hifi. On retrouve en connectique, une entrée et une sortie ligne en stéréo (RCA), des entrées et sorties numériques (coaxial S/PDIF), une sortie casque et une entrée micro. Pour le partage de la vidéo, on branche le tout à son téléviseur à l'aide des connecteurs S-Vidéo ou Composite et le tour est joué !


Logiciels, sécurité, installation et principaux constructeurs

Pack de logiciels fournis
Il y a un logiciel de monitoring du réseau qui permet de gérer et surveiller, le nombre d'adaptateurs, les adresses MAC, ou encore la qualité de la ligne. Un outil de partage de dossiers et d'échanges de fichiers. Un assistant de configuration pour sécuriser le réseau. Parfois même, un module pour renforcer la vie privée et qui supprime l'historique d'Internet Explorer, les cookies, fichiers temporaires, données de formulaires, mots de passe...

Dossier CPL interface
 Dossier CPL interface4
 Dossier CPL interface2 Dossier CPL interface3


La sécurité ?
C'est vrai, il s'agit d'un réseau électrique et il est peu probable que des intrus viennent se relier sur votre installation… mais sait-on jamais ! Le CPL dispose donc d'une technologie de cryptage DES 56 ou AES 128 bits en fonction des matériels. Comme pour un réseau WiFi, il suffit d'entrer sa clé dans l'interface du logiciel de paramétrage fourni. On peut également saisir en complément l'adresse MAC de l'adaptateur.
Mais pour information, le signal est très affaibli en passant votre compteur électrique, ce qui fait que les risques sont très limités en dehors de votre habitation.


Une installation rudimentaire même pour les néophytes !
L'installation est moins complexe qu'un LAN ou WLAN. On peut d'ailleurs difficilement faire plus simple et intuitif !
On relie son ordinateur à un adaptateur CPL avec un câble réseau droit et on branche ce bloc sur sa prise électrique. On effectue ensuite la même manipulation du côté du modem ADSL ou de son PC si vous n'avez pas de box ou de routeur. Et c'est tout ! La communication entre les deux éléments se fait immédiatement sans aucune autre configuration. Enfin un produit vraiment grand public !

A noter également que le signal véhiculé est très grande régularité, on n'observe pas ici de coupures comme parfois avec le WiFi, mais on atteint plutôt la qualité d'un réseau filaire classique en éthernet.


Dossier CPL domotique


Quelques constructeurs d'adaptateurs CPL
Les principaux constructeurs de matériels sont généralement les mêmes acteurs qui fournissent de la " connectique réseau ", des routeurs, des modems. Ce sont essentiellement Allnet, Belkin, Bewan, Bluestork, Devolo, D-Link, Lea, Linksys, Netgear, Olitec, OvisLink, Trendnet, Zyxel…

 Dossier CPL DHP 201_L BS HPG 200



Conclusion

zyxel_pla 400_p_kleinLes kits CPL sont une très bonne alternative ou un complément aux réseaux actuels LAN (filaire) et WLAN (WiFi). On peut y avoir recours si et seulement si on ne supporte pas le câblage ou quand on ne dispose pas d'un routeur ou d'une box WiFi émettant un signal assez puissant.

La solution est économique s'il s'agit de relier sa box ADSL à un poste de travail isolé et inaccessible. Si vous disposez de trois machines à la maison voire plus, un réseau en WiFi 802.11n (pas du MIMO) qui est au moins cinq fois supérieur au 802.11g est une solution préférable qu'il faut envisager (voir notre actualité) notamment en termes de prix.

Les particuliers demeurant dans un bâtiment ou un pavillon aux installations électriques trop vieilles ont tout intérêt à repenser l'installation d'une solution CPL. Si votre maison est en cours de construction, faire passer les câblages d'un réseau Ethernet 100 ou mieux, 1 000 Base-TX, dans les murs et installer des prises murales un peu partout est aussi une solution commode.

Dossier CPL PLK200,1Le CPL " indoor " a su trouver sa place. Oubliez les kits 14 Mbps trop lents. Le juste rapport qualité-prix se situe davantage autour des packs 85 Mbps, à partir d'une quarantaine d'euros, et à peu près équivalent à l'Ethernet 100 Mbps en matière de débit. Si vous en avez les moyens, la solution en 200 Mbps comme celle du D-Link DHP-301 pour une centaine d'euros est idéale pour les transferts de contenus audio et vidéo conséquents, et bien sur pour partager sa connexion ADSL !

L'avenir du CPL " outdoor " reste encore indéterminé mais on attend beaucoup de cette technologie qui risque d'arriver dans les prochaines années chez le particulier à prix concurrentiel. Elle permettra aux internautes isolés, non desservis par l'ADSL (il y en a encore) ou à l'atténuation de ligne trop élevée, de profiter d'un vrai Internet haut débit.



+ Les plus
  • Facilité d'installation impressionnante
  • Installer une machine n'importe où dans la maison
  • Stabilité et vitesse du réseau
  • Solution alternative et complémentaire au filaire et WiFi
  • Trois débits 14, 85 et 200 Mbps et bientôt le 400 Mbps
- Les moins
  • Déconseillé pour les réseaux électriques vieillissants
  • Incompatibilités d'un matériel à l'autre
  • Prix excessif pour le 200 Mbps


  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
jice Hors ligne Héroïque avatar 962 points
Le #816361
Je cherche une réponse à cette question : Y a-t-il un risque (perturbations) pour un porteur de pacemaker d'être dans le champ rayonné par les câbles électriques transmettant les signaux 200 Mps entre deux CPL ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar