Crew Dragon : le test d'éjection d'urgence en vol encore repoussé

Le par  |  0 commentaire(s)
crew-dragon-super-draco

Étape indispensable à franchir, le test d'éjection d'urgence en vol pour Crew Dragon connaît un nouveau retard. Au mieux, il se déroulera désormais le 18 janvier.

Énième glissement pour la date de l'In-Flight Abort Test avec la capsule Crew Dragon de SpaceX. Ce test d'éjection d'urgence en vol n'aura pas lieu avant le 18 janvier prochain au plus tôt. C'est un nouveau report de près d'une semaine.

La Nasa et SpaceX n'évoquent pas de manière précise les raisons de ce report, si ce n'est que la nouvelle date laisse davantage de temps pour se préparer.

Ce test du système d'abandon en vol se fera depuis le complexe de lancement 39 de la Nasa en Floride aux États-Unis. Non habitée, la capsule Crew Dragon décollera avec une fusée Falcon 9. Crew Dragon a déjà réalisé un test similaire, mais au sol.

Mi-novembre (voir ci-dessus), la capsule Crew Dragon de SpaceX avait réussi à allumer ses propulseurs Draco et SuperDraco servant au système d'éjection d'urgence.

Une capsule Crew Dragon non habitée a déjà effectué un vol et un amarrage à la Station spatiale internationale, avant de revenir sur Terre (un amerrissage). Il reste à tenter le premier vol d'essai habité (voir simulation ci-dessus), ce qui ne pourra se faire que lorsque le système d'éjection d'urgence aura donné toutes les garanties nécessaires.

À noter que lors de l'In-Flight Abort Test, la fusée Falcon 9 utilisée devrait se briser au-dessus de l'océan Atlantique.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme