Cryptomonnaies : Coincheck remboursera l'équivalent de 400 millions de dollars après son piratage

Le par  |  2 commentaire(s)
bitcoins

Le piratage de la plateforme d'échange de devises électroniques Coincheck a entrainé la perte d'environ 400 millions de dollars à ses clients. Une somme qui sera finalement remboursée.

C'est un piratage qui n'est pas sans rappeler celui de MtGox : Coincheck, une des plus importantes plateformes d'échange de cryptomonnaie au Japon été attaquée récemment avec à la clé, un butin équivalent à près de 400 millions de dollars pour les cybercriminels.

Coincheck

Afin de ne pas reproduire le scandale qui avait mis fin à MtGox, Coincheck vient d'annoncer puiser dans ses propres fonds pour rembourser intégralement les utilisateurs qui ont ainsi perdu leurs avoirs en "nem" qui est actuellement la 10e devise numérique.

L'annonce de l'attaque de Coincheck avait eu des répercussions immédiates sur le cours des cryptomonnaies dans le monde. La plateforme annonçait ainsi vendredi dernier suspendre les dépôts et retraits ainsi que les achats et ventes de NEM et autres cryptomonnaies en dehors du Bitcoin.

Complément d'information
  • Le PSG va prochainement lancer sa propre cryptomonnaie
    Le club de football du Paris Saint-Germain devrait prochainement lancer sa propre cryptomonnaie avec à la clé une main tendue vers les fans leur permettant d'avoir plus d'influence sur le club.
  • L'Iran va lancer sa propre cryptomonnaie
    L'Iran vient de partager les détails de sa future cryptomonnaie, une devise gérée par la Banque Centrale d'Iran qui devrait permettre au pays de contourner certaines sanctions américaines.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1997878
ouchhhhh ... ca fait mal.
Mais cela va aussi se répandre comme attaque, vu la rentabilité d'une telle action.
Le #1997890
Ils ont tous stocker sur un hot wallet les idiots. Incroyable
NEM est en train de voir si ils peuvent bloquer le cash et recréditer les gens
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme