Cyberattaques US contre la Russie : Donald Trump fustige un acte de trahison du New York Times

Le par  |  6 commentaire(s)
centrale-electrique

Les États-Unis auraient intensifié leurs efforts pour s'assurer une présence persistante dans le réseau électrique russe. Il s'agirait d'être en capacité de pouvoir lancer une cyberattaque le cas échéant. Des informations du New York Times qui provoquent le courroux de Donald Trump.

Pour Donald Trump, le New York Times est coupable de ce qu'il qualifie " d'acte virtuel de trahison. " Dans le même temps, il parle d'un média corrompu et présente les journalistes comme les ennemis du peuple.

Ce tweet rageur du président des États-Unis est en réaction à un article du célèbre quotidien new-yorkais, selon lequel les États-Unis ont multiplié les intrusions informatiques dans le réseau électrique russe et d'autres cibles.

Avec l'implantation de cyberoutils et malwares, il s'agirait d'être en mesure de lancer une cyberattaque contre la Russie si nécessaire. Des actions qui iraient ainsi bien au-delà de l'implantation de simples sondes de surveillance dans les systèmes de contrôle du réseau électrique russe pour prendre une forme offensive.

Ce serait une sorte d'avertissement et d'escalade vers un nouveau type de guerre froide, en rappelant que la Sécurité intérieure des États-Unis et le FBI ont eux-même accusé la Russie de tentatives d'infiltration informatique du réseau énergétique américain.

cyberattaque

D'après des responsables américains du Pentagone et des services de renseignement cités par le New York Times (sous couvert d'anonymat), Donald Trump n'aurait pas été mis au courant des détails de tels implants dans le réseau russe pouvant être utilisés pour une cyberattaque.

Une telle discrétion aurait été prise par crainte de sa réaction et le risque qu'il ne compromette les opérations lors de discussions avec des responsables étrangers. Dans son message sur Twitter, Donald Trump déclare que " c'est faux " en parlant de l'article du New York Times.

En début d'année, le Washington Post avait rapporté le lancement d'une opération offensive par l'United States Cyber Command à l'encontre de l'Internet Research Agency, lors des élections américaines de mi-mandat de 2018. Basée en Russie, cette Agence de recherche Internet est accusée de trolls et diffusion de propagande pour interférer avec des processus électoraux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2067751
hmmm... ils en parlent pas a leur president de peur qu'il fasse un boudre (ce qui se comprend) par contre le raconte a un journal qui va publier?
Le #2067759
zac206 a écrit :

hmmm... ils en parlent pas a leur president de peur qu'il fasse un boudre (ce qui se comprend) par contre le raconte a un journal qui va publier?


Il s'agit d'une info qui a fuité. La source du NYT n'est probablement pas une des personnes à la tête de l'opération.

Pour revenir à l'article :

"Il présente les journalistes comme les ennemis du peuple."
"Ennemis du peuple" il se prend pour le secrétaire général du parti communiste ou bien ?
Le #2067762
Cela laisse imaginer le niveau d'agression dont sont capables les USA.... et en particulier avec leurs amis....
Cela expliquerait peut etre le niveau de renoncement et de soumission de nombre de leaders européens.... terrorisés à l'idées de ce qui pourrait nous tomber sur le coin de la figure..... Centrales qui explosent, dossiers persos dévoilés, etc; etc. etc.
Le #2067775
Magic2016 a écrit :

Cela laisse imaginer le niveau d'agression dont sont capables les USA.... et en particulier avec leurs amis....
Cela expliquerait peut etre le niveau de renoncement et de soumission de nombre de leaders européens.... terrorisés à l'idées de ce qui pourrait nous tomber sur le coin de la figure..... Centrales qui explosent, dossiers persos dévoilés, etc; etc. etc.


Enfin, comme beaucoup de chose il n'y a aucune preuve

Cela peut très bien être une fake news qui vient du côté Russe, dans ce cas on réécrit ton commentaire en ne changeant qu'un seul mot =)
Le #2067855
Clair qu'avec l’engouement du tout électrique, un blackout ferait des ravages très rapidement !!!

Plus de coms, plus d'infos, plus de transports...
Le #2067945
lebonga a écrit :

Clair qu'avec l’engouement du tout électrique, un blackout ferait des ravages très rapidement !!!

Plus de coms, plus d'infos, plus de transports...


Plus de tune ou de sécurité dans les rues.

Heuresement qu'on peux se couper de l'internet et passer en standalone, ah non c'est la Russie ça =)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme