Dark Web : les transactions en bitcoins aident au démantèlement d'un site pédophile

Le par  |  78 commentaire(s)
demantelement-welcome-to-video

Agissant dans le Dark Web, un site pédophile a été démantelé. Les enquêteurs avaient focalisé leurs efforts sur des transactions en bitcoins pour la vente de vidéos.

Quelque 337 utilisateurs dans plusieurs États aux USA et dans plusieurs pays ont été inculpés et arrêtés dans le cadre du démantèlement du site pédophile Welcome to Video. Ce site était caché sur le réseau Tor (service Tor caché) et administré depuis la Corée du Sud par un individu âgé de 23 ans.

C'était plus encore un véritable marché noir puisque Welcome to Video vendait des vidéos d'exploitation sexuelle d'enfants. Il est en outre présenté par les autorités américaines et britanniques comme le premier site du Darknet de ce type avec une monétisation s'appuyant sur des transactions en bitcoins.

demantelement-welcome-to-video
Le site contenait 250 000 vidéos uniques qualifiées d'horribles qui ont été téléchargées plus d'un million de fois par les utilisateurs. Pas encore complète, l'analyse des vidéos a montré que l'existence de beaucoup d'entre elles n'était pas connue. Le site avait été lancé en juin 2015 et il était opérationnel jusqu'en mars 2018.

Chaque utilisateur recevait une adresse Bitcoin unique lors de la création d'un compte sur le site. Dans cette sordide affaire, des agents spéciaux de l'IRS-CI (Internal Revenue Service, Criminal Investigation) - qui est rattaché au département du Trésor des États-Unis - ont utilisé des techniques de surveillance des transactions en bitcoins pour remonter la trace du serveur en Corée du Sud.

Pour la surveillance des transactions en bitcoins, l'entreprise d'analyse de la blockchain Chainalysis indique que son outil Chainalysis Reactor a été utilisé. Avec la liste des adresses Bitcoin du site, il a permis " d'analyser l'activité des transactions et de construire un graphique montrant le flux des fonds entrant et sortant de l'adresse de Welcome to Video. "

chainalysis-welcome-to-video
Wired rapporte
que " pour suivre l'argent ", des agents des forces de l'ordre ont envoyé dans le cadre de l'enquête de petites quantités de bitcoins à des portefeuilles Bitcoin de Welcome to Video. Rappelons que pour le Bitcoin, la blockchain est un registre public des transactions. Ils ont alors constaté qu'un portefeuille était enregistré avec le numéro de téléphone personnel et une adresse email personnelle de l'administrateur du site.

Ce dernier avait par ailleurs commis diverses erreurs comme au niveau du camouflage d'adresses IP gérées par un fournisseur d'accès à Internet en Corée du Sud.

Selon le département de la Justice des États-Unis, le démantèlement de Welcome to Video a permis de sauver au moins 23 mineurs victimes d'abus par des utilisateurs du site aux USA, en Espagne et au Royaume-Uni.

Les enquêteurs britanniques avaient découvert l'existence de Welcome to Video sur le Dark Web lors de leur enquête sur un géophysicien qui a été emprisonné et avait reconnu en 2017 de nombreuses infractions, dont " l'incitation au viol d'enfants et le partage d'images d'agression sexuelle d'un nouveau-né ", écrit la National Crime Agency.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 8

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2081001

Le #2081004
Quand on voit le nombre de malades qui consultent ces sites....
Le #2081007
Fallait NANO ou Monero
Le #2081010
Super le côté "invisible" du Btc

Sinon pour les gars chopés, qu'on les mette au boulot à refaire les routes !!
Le #2081017
skynet a écrit :

Super le côté "invisible" du Btc

Sinon pour les gars chopés, qu'on les mette au boulot à refaire les routes !!


et qu'on balance leur nom dans leur quartier, lieu de travail, ect....
Le #2081019
D'un côté, j'ai très envie de dire "Tant mieux" que le système n'est pas "fiable" à 100% sans cela, ces enfants ne seraient pas sauvés (même si le mal est fait). Les auteurs et "consommateurs de vidéos", sont identifiés et seront punis pour leurs actes.

Il faudrait qu'on me dise ce qu'il y a de bon sur Tor, parce que c'est rempli de trafic d'armes, de drogues, des vidéos/images, et tout ce qu'il y a de moche qui sert à faire ressortir les limites acceptables du pire de l'humanité.

D'un autre côté, je me dis que l'anonymat doit être préservé, dans la limite du légal. Préserver dans le sens où les annonceurs, trackers, géants du sites etc... ne puissent pas savoir qui consulte les données afin de ne pas avoir de publicité ciblé ou d'une fiche d'identité unique sur la toile.
Le #2081020
J'espère qu'ils vont prendre très cher ...
Le #2081027
Je lisais un article hier sur l'affaire Dutroux. Son avacat expliquait qu'au delà de 25 ans de prison, ça faisait plus de mal au condamné qu'il pouvait en faire aux autres et donc que passer le reste de sa vie en prison n'était pas une solution.

Comment peut-on imaginer que des malades pareils puissent changer et mériter de recouvrer leur liberté.

Qu'on les mette en prison et qu'on jette la clé.
Le #2081031
Tchabada a écrit :

Je lisais un article hier sur l'affaire Dutroux. Son avacat expliquait qu'au delà de 25 ans de prison, ça faisait plus de mal au condamné qu'il pouvait en faire aux autres et donc que passer le reste de sa vie en prison n'était pas une solution.

Comment peut-on imaginer que des malades pareils puissent changer et mériter de recouvrer leur liberté.

Qu'on les mette en prison et qu'on jette la clé.


"Qu'on les mette en prison et qu'on jette la clé."
Les trous et les serrures, ils les connaissent bien...

C'est déplacé ce que je dis, mais pourquoi les mettre en prison, s'ils ne servent plus du tout à rien pour la communauté et qui n'ont aucun mérite d'être parmi nous?
La guillotine ou plus sordide devrait revenir pour certaines catégories de personnes.
Great Sword Zowie Absent Vénéré 4824 points
Le #2081032
Tchabada a écrit :

Je lisais un article hier sur l'affaire Dutroux. Son avacat expliquait qu'au delà de 25 ans de prison, ça faisait plus de mal au condamné qu'il pouvait en faire aux autres et donc que passer le reste de sa vie en prison n'était pas une solution.

Comment peut-on imaginer que des malades pareils puissent changer et mériter de recouvrer leur liberté.

Qu'on les mette en prison et qu'on jette la clé.


Quel est l'intérêt de les nourrir et loger à nos frais ?

Je préfère qu'on les jette aux requins au moins ça nourrit quelque chose.

Sinon comme beaucoup je suis content que ces gens n'aient finalement aucun moyen de se cacher à 100 %
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme