Un an de prison pour s'être vengé sur les serveurs de World of Warcraft

Le par  |  17 commentaire(s)
ddos

Animé par un esprit de vengeance, un individu roumain a été condamné aux États-Unis à un an de prison pour des attaques DDoS ayant visé des serveurs de WoW.

Cette semaine, la justice américaine a annoncé la condamnation à un an de prison d'un individu roumain. Âgé de 38 ans, l'homme avait été extradé de Roumanie l'année dernière. Aux États-Unis, il a plaidé coupable en février.

warcraft 3Les faits reprochés ne sont pas de première jeunesse. Ils remontent entre février et septembre 2010. Au cours de cette période, Calin Mateias a lancé des attaques par déni de service distribué à l'encontre de serveurs de World of Warcraft en Europe.

Le natif de Bucarest a également été condamné à payer près de 30 000 dollars à Blizzard Entertainment, l'éditeur du célèbre jeu de rôle en ligne massivement multijoueur dont le siège est basé à Irvine en Californie.

Selon le département de la Justice des États-Unis, Calin Mateias a souvent participé à des raids sur WoW. Il s'est retrouvé impliqué dans des disputes avec d'autres joueurs pour diverses raisons, dont la répartition d'un butin (loot) et l'appartenance à des équipes.

C'est animé d'un esprit de vengeance qu'il a inondé de requêtes les serveurs de WoW pour empêcher l'accès au jeu à ses rivaux. Un impact pour des milliers de joueurs. L'homme a plaidé coupable du chef d'inculpation de " dommages intentionnels à un ordinateur protégé. "

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2012998
Et ben, sympa la Roumanie d'extrader ses ressortissants pour ça.
Le #2013001
De la prison...pour un jeu...

N'importe quoi
Anonyme
Le #2013002
Subutox a écrit :

Et ben, sympa la Roumanie d'extrader ses ressortissants pour ça.


Pour une simple attaque DDOS, il lui donne gratuit comme ça, au calme, c'est même pas un truc grave important où la planète se meurt, non juste des milliers de geeks embêtés le temps que le type reprenne ses esprits.

EDIT : Ou alors on n'a pas toute les informations le concernant et peut-être qu'il était déjà connue là-bas pour d'autres délit.

Quoi qu'il en soit, une extradition me semble vraiment disproportionnée aux vues des chefs d'accusation.


Le #2013009
Perso, j'aurai appuyé un peu sur l'amende et laché l'affaire pour la tôle...

Surtout que c'était y'a bientôt 10 piges...

Sanction effectivement disproportionnée...
Le #2013012
Jobijo a écrit :

De la prison...pour un jeu...

N'importe quoi


Ce n'est pas à cause du jeu c'est pour avoir fait une attaque DDOS sur des serveurs. Que ceux-ci hébergent un jeu ou d'autres données, c'est de la cybercriminalité !
Anonyme
Le #2013015
Ulysse2K a écrit :

Jobijo a écrit :

De la prison...pour un jeu...

N'importe quoi


Ce n'est pas à cause du jeu c'est pour avoir fait une attaque DDOS sur des serveurs. Que ceux-ci hébergent un jeu ou d'autres données, c'est de la cybercriminalité !


C'est vrai. Mais regarde : si tu voles un bonbon tu ne seras pas jugé de la même façon que si tu voles des millions d'euros de bijoux. Et tout le monde trouve ça normal. Je rejoins lebonga : de la prison pour ça, non. Une très, très forte amende, oui.
Le #2013023
La Roumanie n'hésite donc pas à trahir ses citoyens pour un act surprised bénin....

C'est moche...
Le #2013028
Je pense que les gens ne comprennent pas ou font semblant de ne pas comprendre. La peine ne sert pas à punir l'individu (ça ne règle rien de le punir). Sauf quand il s'agit d'une indemnisation (et encore, quand l'individu est solvable seulement). En dehors de l'indemnisation la peine sert à décourager les milliards d'autres cons potentiels à faire de même. C'est juste affirmer la puissance de la règle afin que les gens se conforment. Si on ne veut pas être emmerdés à longueur de journée par des cons qui pètent les plombs et prennent nos ordinateurs en otages, il faut être ferme. Si on avait été ferme avec les spammeurs, le spam ne nous emmerderait pas à longueur de journée. Trop tard...

Autre exemple. des cons (je pèse mes mots) bloquent les facs. Chaque année à Toulouse. Pourquoi ? Parce que l'on n'a jamais puni les bloqueurs. Pire on les a récompensé en leur donnant 10 sans passer les examens. Pas étonnant qu'ils recommencent chaque année et que d'autres les suivent. La France, le pays de la chienlit car interdire c'est mal.
Le #2013031
Ben, un DDOS = une perte de revenue.

Ca a l'air con et on se fiche un peu de Blizzard, mais moi qui fait de la vente en ligne, ca peut m'empecher de bouffer et de payer mon loyer si mon hébergeur se mange des DDoS. Bref, il peut y avoir un vrai préjudice. Alors non, ca ne sert à rien d'être cool avec la cybercriminalité.

C'est la même chose avec les délits en col blanc (genre évasion fiscale / detournements d'argent public): c'est indirect, mais au final, on casque tous.... et beaucoup.
Le #2013033
Je suis d'accord avec ceux qui disent que la sanction est disproportionnée concernant la prison mais il ne faut pas oublier que les autres joueurs se voient privés d'un service pour lequel ils payent un abonnement et quand on paye un service, quel qu'il soit, on s'attend à recevoir ce pourquoi on paye et c'est normal. Peut-être que Blizzard a fait un geste commercial envers les joueurs lésés mais sur le fond la problématique reste la même.
Au delà de ça, on parle de délit cybercriminel et il se doit d'être puni. Dans ce cas précis, il doit y avoir des barèmes de peine minimum établis, je suppose, et si il est de 1 an au plus bas et bin le gars a pris le minimum. C'est malheureux mais c'est comme ça.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme