E3 2008 : Dead Space, le minimalisme à l’honneur

Le par Alain L.  |  0 commentaire(s)
Dead Space - Image 13

Peu impliquée dans le monde de l’horreur, la firme américaine viendra une fois n’est pas coutume enfiler le costume de challenger dans un univers bondé de concurrence.

Simple ingénieur, Isaac Clarke avait pour objectif premier de réparer le module de communication de l’USG Ishimura, un vaisseau spécialisé dans la récolte de ressources minières. Malheureusement, une étrange race extra-terrestre semble avoir fait ses quartiers dans ce vaste vaisseau spatial, le dépossédant au passage de ses locataires.

Seul, ce dernier devra tout de même poursuivre son initiale mission afin d’envoyer des renforts et sauver sa précieuse vie de ce terrible enfer. Sa formation d’ingénieur lui permettra uniquement d’utiliser des armes on ne peut plus improvisées et de composer avec l’environnement qui se veut très hostile.

Dead Space   Image 13 Dead Space   Image 15

Viser, trancher, tuer
L’absence totale d’une visible et persistante interface tend bien évidemment à marquer cette solitude et surprendra encore plus le joueur qui n’attend que ça. Tandis que les puzzles à base de gravité serviront à rompre avec cette routine, l’action restera l’un des points clés du jeu se basant sur une frénétique action et un soupçon de frissons.

Extrêmement gore et violent, Dead Space promulgue une certaine réflexion durant les combats mettant largement à contribution les démembrements. Bourriner à tout va ralentira dans le meilleur des cas nos ennemis, mais ne les affectera pas dans une moindre mesure. En revanche, sectionner avec précision leur glande régénératrice permettra de les anéantir définitivement, bref de la charcuterie vidéoludique.

Date de sortie prévue pour le 31 Octobre 2008 sur PC,PS3 et Xbox 360.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire