Rachat de Debitel par SFR : la France aura le dernier mot

Le par Dimitri T.  |  0 commentaire(s)

C'est la France qui décidera si SFR peut racheter, ou non, la filiale française de Debitel.

Logo Debitel
Logo debitelDebitel est un opérateur de téléphonie mobile low cost. Sa filiale française est apparue au mois de juillet 2004 et s'appuie sur le réseau de SFR, second opérateur de téléphonie mobile en France derrière Orange et devant Bouygues Télécom. Elle comptait 140 000 clients selon les chiffres publiés au mois de juillet dernier. Aidé par la société financière Somart, SFR, qui est detenu à 56 % par Vivendi et 44 % par Vodafone, est sur le point de la racheter.

Dgccrf logo pngDebitel étant un opérateur à l'échelle européenne ( Allemagne, Danemark, France, Pays-Pas et Slovénie ), la Commission de Bruxelles s'était penchée sur le dossier, afin de donner son avis et son approbation. Finalement, elle s'est dessaisie du dossier pour l'envoyer à la DGCCRF ( Direction Génération de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes ).

La Commission de Bruxelles s'est déclarée incompétente dans ce dossier, selon un porte-parole de SFR cité par l'agence de presse Reuters : " La CE s'est déclarée incompétente sur ce dossier. Il a donc été envoyé à la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de Répression des Fraudes. On estime qu'une décision va prendre quelques semaines. "
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire