Découverte d'une nouvelle exoplanète proche de notre Terre

Le par Mathieu M.  |  12 commentaire(s)
nuage exoplanète

Des astronomes ont récemment repéré une nouvelle exoplanète à proximité de notre Terre.

Les outils mis à disposition des scientifiques pour la recherche spatiale atteignent des niveaux de performances de plus en plus élevés et permettent des découvertes spectaculaires.

nuage exoplanète

C'est à nouveau le cas avec la découverte d'une exoplanète évoluant finalement assez proche de notre Terre, puisque située à 66,5 années-lumière "seulement" de nous. En clair, à condition de se déplacer à la vitesse de la lumière, soit environ 300 000 km/s, il nous faudrait 66,5 années pour l'atteindre, la distance est donc élevée à notre échelle, mais finalement très réduite à l'échelle de l'univers.

L'exoplanète en question a été nommée GJ 1252b, elle a été découverte par les chercheurs du MIT Kavli Institute for Astrophysics and Space Research. La planète est en orbite autour d'une étoile de type naine rouge et elle est à peine plus grande que notre Terre, elle est également de type rocheuse.

GJ 1252B fait 1.2 fois la taille de la Terre et sa masse est deux fois plus importante, elle fait le tour de son étoile en seulement 12,4 heures avec pour particularité de proposer une révolution synchrone : elle ne montre ainsi qu'une seule face à son étoile en permanence, à l'image de notre Lune. En résulte une zone constamment exposée au soleil qui affiche des températures extrêmes et une zone d'ombre très froide. Entre les deux, une zone de confort pourrait offrir des conditions favorables à maintenir la vie, à condition qu'une atmosphère soit présente.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Nanard71 Hors ligne Vétéran icone 1656 points
Le #2087429
J'ai pas vu de lien pour aller voir l'article source sur https://space.mit.edu/, car sur ce site je n'ai rien vu concernant cette découverte ...
Mais j'ai juste regardé environ 30 secondes ...
LinuxUser Hors ligne VIP icone 13676 points
Le #2087443
"En clair, à condition de se déplacer à la vitesse de la lumière, soit environ 300 000 km/s, il nous faudrait 66,5 années pour l'atteindre, la distance est donc élevée à notre échelle, mais finalement très réduite à l'échelle de l'univers."

Si l'on se déplacait a la vitesse de la lumière, le voyage serait instantané pour les occupants du vaisseau, ceux restés sur Terre attendraient quant à eux effectivement 66,5 millions d'années pour que le vaisseau atteigne sa destination
sansimportance Absent VIP icone 6621 points
Le #2087446
Selon Larousse :
proximité
nom féminin

DÉFINITIONS
Situation de quelqu'un, de quelque chose qui se trouve à peu de distance de quelqu'un, de quelque chose d'autre, d'un lieu : La proximité des commerçants facilite le ravitaillement.

EXPRESSIONS
À proximité, près, aux environs immédiats.
De proximité, se dit d'un magasin de vente au détail fréquenté par une clientèle résidant à une faible distance.

Donc pour moi c'est tout sauf "à proximité"
mais bon, y'en a un qui a dit un jour "tout est relatif"'
LinuxUser Hors ligne VIP icone 13676 points
Le #2087450
sansimportance a écrit :

Selon Larousse :
proximité
nom féminin

DÉFINITIONS
Situation de quelqu'un, de quelque chose qui se trouve à peu de distance de quelqu'un, de quelque chose d'autre, d'un lieu : La proximité des commerçants facilite le ravitaillement.

EXPRESSIONS
À proximité, près, aux environs immédiats.
De proximité, se dit d'un magasin de vente au détail fréquenté par une clientèle résidant à une faible distance.

Donc pour moi c'est tout sauf "à proximité"
mais bon, y'en a un qui a dit un jour "tout est relatif"'


Rien que notre galaxie fait entre 100 000 et 120 000 AL de diamètre.
Donc oui 66,5AL c'est a coté, mais effectivement c'est relatif.
Tazdu77 Hors ligne Héroïque icone 787 points
Le #2087453
on attends tous un Uber disponible pour aller la visiter.
sansimportance Absent VIP icone 6621 points
Le #2087456
Tazdu77 a écrit :

on attends tous un Uber disponible pour aller la visiter.


euh... non, pas moi, je serais un peu... liquide en arrivant.
AndriniainaRakotondranosy Hors ligne Habitué icone 172 points
Le #2087521
ils sont forts ces chercheurs. Même à une année lumière ils sont pas cap de trouver un moyen de locomotion alors a 65 ouais
LinuxUser Hors ligne VIP icone 13676 points
Le #2087532
AndriniainaRakotondranosy a écrit :

ils sont forts ces chercheurs. Même à une année lumière ils sont pas cap de trouver un moyen de locomotion alors a 65 ouais


Techniquement 65 années lumières on peut y aller.
Les sondes Voyager atteindront un jour cette distance.
C'est juste un peu long.


piou44 Hors ligne Héroïque avatar 749 points
Le #2087536
LinuxUser a écrit :

"En clair, à condition de se déplacer à la vitesse de la lumière, soit environ 300 000 km/s, il nous faudrait 66,5 années pour l'atteindre, la distance est donc élevée à notre échelle, mais finalement très réduite à l'échelle de l'univers."

Si l'on se déplacait a la vitesse de la lumière, le voyage serait instantané pour les occupants du vaisseau, ceux restés sur Terre attendraient quant à eux effectivement 66,5 millions d'années pour que le vaisseau atteigne sa destination


Heuuuu, tu le fais exprès rassure moi, il faut 66 ans pour y aller a la vitesse théorique de la lumière, c est quoi le rapport avec ceux sur terre, le temps est exactement le même , donc ceux sur terre recevraient le message 122 ans après qu'ils soient arrivés
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar