Déploiement 4G : le dernier baromètre de l'ANFR

Le par  |  4 commentaire(s)
Antennes-4g

Le dernier bilan de l'Agence nationale des fréquences sur l'évolution des mises en service de sites 4G par les opérateurs.

L'Agence nationale des fréquences (ANFR) a publié cette semaine son dernier baromètre sur le déploiement des réseaux mobiles, dont la 4G qui est fournie en France grâce aux bandes de fréquences : 700 MHz, 800 MHz, 1800 MHz, 2,1 GHz et 2,6 GHz.

Au 1er décembre, l'ANFR a autorisé 38 159 sites 4G, dont 33 890 sont en service (métropole et outre-mer) tous opérateurs confondus. Sur le dernier mois écoulé, les demandes d'autorisations de sites 4G ont augmenté de 1,4 %, et les mises en services ont augmenté de 1,6 %.

Orange a mis en service 391 sites 4G supplémentaires en novembre, et 242 de plus pour Free Mobile. Les deux opérateurs confirment être les plus actifs à ce niveau en fin d'année. SFR suit avec 235 sites 4G supplémentaires mis en service, et 176 pour Bouygues Telecom.

ANFR-4G-supports-actifs-evolution
Sur le total des sites 4G activés, Bouygues Telecom (14 078) est en tête devant SFR (13 726) et Orange (13 723) qui sont quasiment à égalité. Pour Free Mobile, ce sont 9 409 sites 4G en service, et toujours le seul opérateur véritablement présent sur la bande 700 MHz.

Orange revendique une couverture de 95 % de la population en 4G, 94 % pour Bouygues Telecom, 93 % pour SFR et 84 % pour Free Mobile.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1991680
L'écart entre Free et les autre se creuse DANGEREUSEMENT depuis début 2016 . Que celui qui a les fréquences les plus pourries (excepté 700 mhz mais combien de téléphones compatibles aujourd'hui et combien d'antennes activées sur cette fréquence ?) déploie le moins accentue encore le problème de déploiement. Mieux vaut être prévenu quand on passe chez Free et ne pas être vraiment mobile (ne vaut le coup que si on reste près de chez soi, si près de chez soi on a la chance d'avoir une antenne).
Le #1991699
cycnus a écrit :

L'écart entre Free et les autre se creuse DANGEREUSEMENT depuis début 2016 . Que celui qui a les fréquences les plus pourries (excepté 700 mhz mais combien de téléphones compatibles aujourd'hui et combien d'antennes activées sur cette fréquence ?) déploie le moins accentue encore le problème de déploiement. Mieux vaut être prévenu quand on passe chez Free et ne pas être vraiment mobile (ne vaut le coup que si on reste près de chez soi, si près de chez soi on a la chance d'avoir une antenne).


Ce sont les supports en service. Je te conseille d'aller sur le site de l'ANFR et de voir le nombre d'autorisation d'antenne, tu verras que l'écart est presque nul. La seule différence entre Free et les autres opérateurs pour la mise en service, c'est que les autres doivent mettre à jour, alors que Free doit construire. D'où l'écart
Le #1991732
cycnus a écrit :

L'écart entre Free et les autre se creuse DANGEREUSEMENT depuis début 2016 . Que celui qui a les fréquences les plus pourries (excepté 700 mhz mais combien de téléphones compatibles aujourd'hui et combien d'antennes activées sur cette fréquence ?) déploie le moins accentue encore le problème de déploiement. Mieux vaut être prévenu quand on passe chez Free et ne pas être vraiment mobile (ne vaut le coup que si on reste près de chez soi, si près de chez soi on a la chance d'avoir une antenne).


malgré un forfait bradé a 2.99€ , je n'ai pas pu rester plus de 2 mois chez free.... catastrophique , mais bon quand je vois la courbe je comprends mieux
Le #1991752
cycnus a écrit :

L'écart entre Free et les autre se creuse DANGEREUSEMENT depuis début 2016 . Que celui qui a les fréquences les plus pourries (excepté 700 mhz mais combien de téléphones compatibles aujourd'hui et combien d'antennes activées sur cette fréquence ?) déploie le moins accentue encore le problème de déploiement. Mieux vaut être prévenu quand on passe chez Free et ne pas être vraiment mobile (ne vaut le coup que si on reste près de chez soi, si près de chez soi on a la chance d'avoir une antenne).


SVP, lisez avant de commenter et de mentir avec des majuscules pour essayer de convaincre par la force.

Au contraire l'écart est en train de diminuer. L'article montre bien que ceux qui font le plus d'efforts en ce moment, sont les deux retardataires (Orange et Free).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme