Fibre optique : la première Convention Nationale est signée

Le par Nathalie M.  |  3 commentaire(s)
Déploiement fibre optique Auvergne

Le déploiement du très haut débit s'organise, l'État et Orange viennent de signer la toute première convention nationale. La région Auvergne est la première concernée par cette évolution.

Tous les acteurs de la région Auvergne, à savoir les collectivités, Orange et l'État, viennent de signer un accord pour mettre leurs moyens en commun, afin de pouvoir déployer le très haut débit dans la région. Si l'Auvergne est la première à bénéficier de ce nouveau traitement et de cette nouvelle convention, elle ouvrira la voie à d'autres qui pourront à leur tour bénéficier du très haut débit.

L'État s'est en effet engagé le mois dernier par la voix du Ministre de l'Industrie et de l'Économie numérique, Éric Besson, à apporter une aide financière pour le déploiement de la fibre optique et ce pour cinq départements. Quatre de l'Auvergne sont aujourd'hui concernés, à savoir l'Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme.

Dans un premier temps, cet accord signé permettra d'avoir une vue d'ensemble sur le développement de ces réseaux appelés FTTH ( Fiber To The Home ) et de disposer d'un calendrier. Tous les acteurs devraient pouvoir communiquer sur le sujet, mêler leurs informations, et profiter ainsi d'un déploiement plus efficace, "plus intelligent".

Déploiement fibre optique AuvergneOrange a d'ores et déjà publié sa carte de déploiement de la fibre optique en Auvergne. Toute la région ne se pare pas de la couleur citrouille, mais des villes comme Clermont-Ferrand, Riom, Montluçon, Moulins, Vichy, Saint Flour, Le Puy-en-Velay et Aurillac, soit 50 % de la population locale, seront touchées par cette nouvelle convention.

Cette convention est une grande première en France et engage le premier pas vers la couverture en très haut débit de l'ensemble du territoire, un objectif fixé pour 2025. Sur ce point, l'Hexagone affiche un certain retard par rapport à ses voisins européens, avec seulement 10 % de foyers raccordés à la fibre optique. La moyenne pour l'Europe est de 18 % alors que les États-Unis et le Japon, nettement en avance, ont des taux de pénétration respectifs de 35 et 40 %.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Vinncennzo offline Hors ligne Vétéran avatar 1952 points
Le #904711
Notre retard est peut-être dû à des prix adsl trop bas et donc un manque d'argent à investir dans la fibre optique. Merci qui ? Merci Free !
zozolebo offline Hors ligne Vénéré avatar 2751 points
Le #904781
Vinncennzo : je peux te garantir que ça ne vient pas de là. Ca vient plutôt du cadre législatif qui a eu un mal fou à se mettre en place et qui a pris des mois et des mois de retard par rapport au planning initial.

De plus, c'est précisément parce que l'ADSL rapporte beaucoup que les opérateurs n'ont pas spécialement envie de migrer vers la fibre optique !
micron_h7 offline Hors ligne Vétéran avatar 1273 points
Le #910801
la fibre est a l'entrer de ma commune (cela fait 3ans), j'ai demander au maire quand serions nous brancher? réponse :
trop cher !!!! ça ne ce fera pas!
personne ne parle des communes qui doivent financer le raccordement ! chercher l'erreur .
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire