DDoS contre des serveurs de jeux : DerpTrolling écope de 27 mois de prison

Le par  |  1 commentaire(s)
DerpTrolling

Instigateur d'attaques DDoS à l'encontre de serveurs de jeux en ligne à Noël, DerpTrolling vient d'être condamné à 27 mois de prison.

En début de mois, un jeune homme âgé de 23 ans et vivant dans l'Utah aux États-Unis a été condamné par la justice américaine à une peine 27 mois de prison. Une peine qu'il devra purger à partir de la fin du mois d'août prochain.

Il a également été condamné à verser 95 000 $ de dédommagements à l'une de ses victimes, Daybreak Games ou anciennement Sony Online Entertainment.

Entre décembre 2013 et janvier 2014, celui qui se faisait connaître par son pseudonyme DerpTrolling sur Twitter a été accusé d'attaques DDoS à l'encontre de serveurs de jeux en ligne. À son tableau de chasse, des serveurs de EA, Steam et donc Sony Online Entertainment entre autres.

DerpTrolling aurait utilisé l'outil Low Orbit Ion Cannon alias LOIC pour mener ses attaques de déni de service distribué. Sur Twitter, il se vantait du succès des attaques et invitait des abonnés à choisir des cibles.

Il avait décrit les attaques DDoS comme un moyen de spolier les vacances de Noël de tout le monde et pour faire passer du temps aux personnes avec leurs familles. Il avait fait quelques émules dans cette pratique DDoS de Noël ciblant des jeux en ligne.

justice

" Les attaques par déni de service coûtent des millions de dollars par an aux entreprises et aux particuliers. Nous nous engageons à poursuivre les ' hackers ' qui perturbent intentionnellement l'accès à Internet ", a déclaré le procureur Robert Brewer.

La véritable identité de DerpTrolling avait été divulguée par l'un de ses abonnés sur Twitter en janvier 2014.

Complément d'information
  • Les DDOS effectuent un retour en force
    On pensait en avoir terminé avec la vague d'attaques DDOS qui ont perturbé une grande partie de l'année dernière, mais ce type d'attaque revient en plus grand nombre et avec toujours plus de force depuis ce début d'année.
  • DDoS : nouvelle attaque record à 1,7 Tbps
    Du même type que l'attaque DDoS qui a frappé GitHub mais encore plus intense. Un nouveau record à 1,7 térabit par seconde.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #2072971
Moins de 3 ans de prison. Eh bien il pourra passer ce bon temps en famille avec les malheureux comme lui qui ne savent pas vivre en société.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme