Deux anciens modérateurs de Microsoft portent plainte contre la société

Le par  |  35 commentaire(s)
Microsoft-logo

Deux anciens modérateurs de Microsoft ont récemment annoncé porter plainte contre leur employeur : ce dernier ne leur aurait pas proposé un encadrement psychologique suffisant et adapté au poste qu'ils tenaient.

Lorsque des contenus publiés par des internautes sont signalés aux hébergeurs de contenus, ce sont des modérateurs qui prennent le temps d'étudier chaque dossier. Ces modérateurs sont ainsi chargés de lire les propos ou de regarder les vidéos ou photos publiées et dénoncées par les utilisateurs.

Et les contenus sont régulièrement très choquants : meurtres, scènes pédopornographiques, torture, violences extrêmes, gore... Tout y passe, au point de parfois choquer durablement les modérateurs qui sont contraints d'assister à ces contenus à longueur de journée.

Explicit content

Greg Blauert et Henry Soto ne reprochent pas à Microsoft la nature du poste qu'ils ont occupé comme modérateur, mais l'incapacité de la firme à leur proposer un accompagnement leur permettant de gérer le stress lié à leur activité psychologiquement lourde. Ils estiment par ailleurs avoir été mal informés des risques liés au poste, Microsoft jugeant que les contenus à traiter ne peuvent entrainer de réel trouble psychologique.

Un des deux plaignants a fait partie des premiers employés de l'équipe de modération de Microsoft en 2008, l'autre étant embauché en 2011. Après quelques années de service, ils ont développé des troubles chroniques : cauchemars, angoisses et parfois hallucinations... Des effets post-traumatiques qui pourraient remettre en cause la nature même du poste de modérateur.

Pendant plusieurs années, Microsoft aurait minimisé les effets du travail sur ses employés, les encourageant simplement à prendre de petites pauses en faisant des promenades ou en se changeant l'esprit sur des jeux vidéo.

Au fil du temps, Microsoft a remplacé une partie de ses modérateurs avec des algorithmes automatisés, et le groupe affirme n'employer que du personnel spécifiquement formé à cette tâche. C'est la justice américaine qui jugera désormais si Microsoft n'a pas suffisamment protégé ses employés dans un procès qui pourrait faire jurisprudence et ouvrir la porte à de nombreuses plaintes dans les années à venir.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1946031
"ce dernier ne leur aurait pas proposé un encadrement psychologique suffisant et adapté au poste qu'ils tenaient."

C'est le rôle du CHSCT, de la DRH, du risco ...
Si c'est en France ils ont tout ça ...
Le #1946034
Personnellement, les choses gores ou autres, ça ne me fait pas grand chose.

Par contre, en regarder toute la journée, à force ça doit souler quand même.
Le #1946035
skynet a écrit :

"ce dernier ne leur aurait pas proposé un encadrement psychologique suffisant et adapté au poste qu'ils tenaient."

C'est le rôle du CHSCT, de la DRH, du risco ...
Si c'est en France ils ont tout ça ...


Ils "ont" peut être eu tout ça, malheureusement ces intervenants ne sont pas toujours compétant ou en adéquation avec la mission qu'ils devraient avoir... Donc qu'ils soient là ou pas, s'ils sont défaillant ça ne change pas grand chose.
Le #1946036
Rhoo c petites nature...un stage chez jv.com ils deviendront de vrais modérateurs de combat.
Anonyme
Le #1946037
FRANCKYIV a écrit :

Personnellement, les choses gores ou autres, ça ne me fait pas grand chose.

Par contre, en regarder toute la journée, à force ça doit souler quand même.


Faut voir, sur des scènes de cruauté animale, moi je décroche en quelques secondes

Le #1946038
5COMM a écrit :

FRANCKYIV a écrit :

Personnellement, les choses gores ou autres, ça ne me fait pas grand chose.

Par contre, en regarder toute la journée, à force ça doit souler quand même.


Faut voir, sur des scènes de cruauté animale, moi je décroche en quelques secondes


Pareil, je supporte pas ...
Le #1946040
skynet a écrit :

"ce dernier ne leur aurait pas proposé un encadrement psychologique suffisant et adapté au poste qu'ils tenaient."

C'est le rôle du CHSCT, de la DRH, du risco ...
Si c'est en France ils ont tout ça ...


Oui, nous avons tous cela, mais c'est franchement un emballage vide ... Déjà tenté d'obtenir une aide au travers de ta DRH ou autre ... Non ? Alors bon courage suivant la taille de ta boîte ( nous, 45 salariés et franchement, le vide sidéral possède plus de particules que notre boîtes de compétences sur ces sujets )...

Aux US, au moins, ils peuvent chopper des dommages et intérêts en justice rapidement ... Chez nous, avant que tes soucis légaux soient jugés, tu peux attendre une bonne décennies ... ( Mon affaire de 2005 est toujours en attente .... Alors franchement je leurs souhaite de plumer Microsoft )
Le #1946043
Tien, deux gugusses qui ont trouvé une faille pour gratter un peu de thune..
Le #1946044
Safirion a écrit :

Tien, deux gugusses qui ont trouvé une faille pour gratter un peu de thune..


Comme tu dis, deux gugusses. Ce qui est certain, ils vont casquer un max pour payer leurs avocats... Ce qui l'est moins, c'est qu'ils obtiennent des indemnités et gagnent leur procès.

Autant lancer un caillou pour arrêter un abrams qui dévale une pente plein gaz
Le #1946050
Strat a écrit :

skynet a écrit :

"ce dernier ne leur aurait pas proposé un encadrement psychologique suffisant et adapté au poste qu'ils tenaient."

C'est le rôle du CHSCT, de la DRH, du risco ...
Si c'est en France ils ont tout ça ...


Oui, nous avons tous cela, mais c'est franchement un emballage vide ... Déjà tenté d'obtenir une aide au travers de ta DRH ou autre ... Non ? Alors bon courage suivant la taille de ta boîte ( nous, 45 salariés et franchement, le vide sidéral possède plus de particules que notre boîtes de compétences sur ces sujets )...

Aux US, au moins, ils peuvent chopper des dommages et intérêts en justice rapidement ... Chez nous, avant que tes soucis légaux soient jugés, tu peux attendre une bonne décennies ... ( Mon affaire de 2005 est toujours en attente .... Alors franchement je leurs souhaite de plumer Microsoft )


Faisant partie d'un CHSCT je peux te dire qu'on se bat pour le bien être au travail des salariés. Après ça reste un choix du directeur de la boite, mais le code du travail est strict, il en portera la responsabilité.
Nous sommes ses yeux, il reste le responsable et le carnet de chèque si besoin.

Dans le cas présent l'inspection du travail fera son boulot, remontera la piste et pourra sanctionner si besoin la direction.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]