Le portail Digg.com plie face aux internautes

Le par Dimitri T.  |  9 commentaire(s) | Source : AFP
piratage

Il y a deux semaines de cela, les membres de l'AACS ( Advanced Access Content System ) ont menacé plusieurs blogueurs de poursuites judiciaires s'ils ne retiraient pas immédiatement les pages de leur blogues contenant un code permettant, avec un logiciel de lecture, de copier les films haute définition sortis récemment.

PiratageIl y a deux semaines de cela, les membres de l'AACS ( Advanced Access Content System ) ont menacé plusieurs blogueurs de poursuites judiciaires s'ils ne retiraient pas immédiatement les pages de leur blogues contenant un code permettant, avec un logiciel de lecture, de copier les films haute définition sortis récemment.


Direction Digg.com !
Afin de montrer leur opposition, plusieurs de ces blogueurs ont retiré les pages incriminées et les ont publiées sur le portail Digg.com lundi dernier. Pour rappel, ce site web publie les articles soumis par les internautes et place à la Une les plus populaires d'entre eux. De nombreux internautes ont alors suivi le mouvement et, en quelques heures à peine, Digg.com a fait face à une diffusion massive de code.

Menacé à son tour de poursuites judiciaires et de fermeture, lundi et mardi, Digg.com a décidé de bloquer les articles un à un, allant même jusqu'à fermer les comptes des utilisateurs qui en étaient les auteurs. La réaction des internautes ne s'est pas faite attendre puisque les pages censurées ont été copiées et votées massivement, mettant le code à la Une.


Digg.com jette l'éponge...
Impuissant face à la révolte des internautes, Digg.com a décidé de jeter l'éponge, au risque de devoir mettre la clé sous la porte. Kevin Rose, fondateur du site Digg.com, expliquant mardi soir qu'il avait décidé de ne plus retirer les pages en cause : " Hier a été une journée folle. Vous avez été clairs. Vous préférez voir Digg se battre plutôt que de plier devant une plus grande entreprise. Nous ne retirerons plus les pages et en supporterons les conséquences qu'elles qu'elles soient. Si nous perdons, au moins nous mourrons en ayant essayé. "

Affaire à suivre...

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
panurge offline Hors ligne VIP avatar 8290 points
Le #170948
09 f9 11 02 9d 74 e3 5b d8 41 56 c5 xxxxxx
edzilla offline Hors ligne VIP avatar 9509 points
Le #170951
Hehe Panurge.

Quand est-ce qu'ils comprendront qu'une fois qu'une info est sur internet, il est impossible de la supprimer??
Chitzitoune offline Hors ligne VIP avatar 21947 points
Le #170955
Une question "marrante", niveau juridique, un nombre peut il être "protégé", et interdit d'etre diffusé ?
edzilla offline Hors ligne VIP avatar 9509 points
Le #170956
En quoi c'est etre coupable de donner une suite de chiffre et de lettre qui pourraient vouloir dire a peu pres n'importe quoi?
Ca pourrait etre sa clef Wep, qu'il a decide de partager avec le monde entier!!
edzilla offline Hors ligne VIP avatar 9509 points
Le #170959
Chitzitoune: Tu dis les choses mieux que moi, mais c'etait ma question.
Orangina_L offline Hors ligne Héroïque avatar 912 points
Le #170967
très bon le coup de la clé wep ! d'ailleurs sur youtub il y a des chansons énumérant la clé
SGDA offline Hors ligne Héroïque avatar 793 points
Le #170989
540 000 références google pour la chanson
1 380 000 références google pour la clé
groslezard offline Hors ligne Vétéran avatar 2107 points
Le #171012
Bientot les T-Shirts comme a la grande époque de DVDJon !!! Le plus drole dans tout ca, c'est que c'était parfaitement prévisible...
panurge offline Hors ligne VIP avatar 8290 points
Le #171137
09 F9 11 02 9D 74 E3 5B D8 41 56 C5 63 56 88 C0
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire