Donald Trump accuse Twitter d’agir contre la liberté d’expression à l’approche des présidentielles

Le par  |  12 commentaire(s)
Twitter

En vue des élections présidentielles américaines de 2020, Donald Trump accuse le réseau social Twitter de provoquer la "Fake News" sous ses Tweets.

Donald Trump a accusé Twitter d'influencer la prochaine élection présidentielle du 3 novembre 2020. En effet, son tweet sur le vote par correspondance qui conduirait à une « élection truquée » a été déclaré incorrect par Twitter sur la base d'une vérification des faits par Fake News CNN et l'Amazon Washington Post. “Twitter étouffe complètement le discours LIBRE, et en tant que Président, je ne le permettrai pas ! “ déclare le président américain. Un comble pour celui qui use et abuse à longueur de journée de ce réseau social à des fins politiques...

Bien que les propos du président reposaient sur des faits non vérifiés, il y affirmait ainsi que « les bulletins de vote par correspondance ne seraient rien que des bulletins frauduleux. Les boîtes à lettres seront volées, les bulletins falsifiés, voire imprimés illégalement et signés frauduleusement ». Il a également remis en cause l’impartialité du gouverneur de Californie en l'accusant d'envoyer des bulletins de vote à des millions de personnes, peu importe qui elle est ou comment elle y est arrivée.

 Trump-EFF

C’est le lien de "fact-checking" de Twitter qui redirige les utilisateurs vers des articles de presse présentant l’analyse des affirmations non fondées du président américain. Ces derniers expliquent qu’ils n'ont trouvé aucune preuve que les bulletins de vote envoyés par courrier sont liés à la fraude électorale, ou que seuls les électeurs inscrits doivent recevoir des bulletins de vote.

La série de lignes directrices publiée par Twitter en février pour lutter contre l'utilisation de "deepfakes" a su faire ses preuves, et Twitter a expliqué que les informations manipulées, y compris les deepfakes, ne seront supprimées que si le contenu est susceptible de causer un préjudice. La société a récemment déclaré qu’elle chercherait à lutter contre la fraude et la désinformation autour de l'épidémie de coronavirus. Ce n’est que peu de temps après que le géant a avoué être incapable de gérer chaque tweet...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Le #2100190
Oh ben merde ... son joujou (twitter) est tout cassé ... vite il faut qu'il le fasse réparer ...

Qu'il se crée un blog et qu'il ne fasse pas chier !
Le #2100192
Le #2100194
"C’est le lien de "fact-checking" de Twitter qui redirige les utilisateurs vers des articles de presse présentant l’analyse des affirmations non fondées du président américain. Ces derniers expliquent qu’ils n'ont trouvé aucune preuve que les bulletins de vote envoyés par courrier sont liés à la fraude électorale, ou que seuls les électeurs inscrits doivent recevoir des bulletins de vote."

Le "lien" serait plutôt du false-checking. Il se trouve que d'autres ont cherché et ont trouvé, par ex. le WaPo gauchiste et anti-Trump (il appartient à Bezos) admet que la fraude a été un problème massif dans le passé en citant ses sources [1].

Comme l'auteur le fait ironiquement remarquer, « Democrats are already expressing concern that Trump may not accept the results if he loses. So why would they give him an excuse to do so? Maybe because Democrats don’t believe they can win without mail-in voting. »

Tout est dit.

[1] Trump’s concern about mail-in ballots is completely legitimate
https://www.washingtonpost.com/opinions/2020/05/28/trumps-concern-about-mail-in-ballots-is-completely-legitimate/
Le #2100199
tmtisfree a écrit :

"C’est le lien de "fact-checking" de Twitter qui redirige les utilisateurs vers des articles de presse présentant l’analyse des affirmations non fondées du président américain. Ces derniers expliquent qu’ils n'ont trouvé aucune preuve que les bulletins de vote envoyés par courrier sont liés à la fraude électorale, ou que seuls les électeurs inscrits doivent recevoir des bulletins de vote."

Le "lien" serait plutôt du false-checking. Il se trouve que d'autres ont cherché et ont trouvé, par ex. le WaPo gauchiste et anti-Trump (il appartient à Bezos) admet que la fraude a été un problème massif dans le passé en citant ses sources [1].

Comme l'auteur le fait ironiquement remarquer, « Democrats are already expressing concern that Trump may not accept the results if he loses. So why would they give him an excuse to do so? Maybe because Democrats don’t believe they can win without mail-in voting. »

Tout est dit.

[1] Trump’s concern about mail-in ballots is completely legitimate
https://www.washingtonpost.com/opinions/2020/05/28/trumps-concern-about-mail-in-ballots-is-completely-legitimate/


Zorro est arrivé pour sauver Trump

Pas étonnant que Biden n'a pu dire de Trump qu'il était "un parfait crétin"... Pas besoin d'expliquer son comportement par des formules diplomatiques. Là aussi... Tout est dit.
Le #2100202
Les jaloux avec un trouble de la notoriété sont de sortie en meute…
Le #2100208
tmtisfree a écrit :

Les jaloux avec un trouble de la notoriété sont de sortie en meute…


Encore un qui ne comprend pas ce qu'il pense
Anonyme
Le #2100215
Il devrait plutôt s'occuper de la crise sanitaire qui frappe les États-Unis et des millions de personnes qui meurent. Au lieu de penser aux élections.
Le #2100216
Ventbaugh a écrit :

Il devrait plutôt s'occuper de la crise sanitaire qui frappe les États-Unis et des millions de personnes qui meurent. Au lieu de penser aux élections.


La quoi ?

Un gros rhume tout au plus pour lui
Le #2100252
tmtisfree a écrit :

"C’est le lien de "fact-checking" de Twitter qui redirige les utilisateurs vers des articles de presse présentant l’analyse des affirmations non fondées du président américain. Ces derniers expliquent qu’ils n'ont trouvé aucune preuve que les bulletins de vote envoyés par courrier sont liés à la fraude électorale, ou que seuls les électeurs inscrits doivent recevoir des bulletins de vote."

Le "lien" serait plutôt du false-checking. Il se trouve que d'autres ont cherché et ont trouvé, par ex. le WaPo gauchiste et anti-Trump (il appartient à Bezos) admet que la fraude a été un problème massif dans le passé en citant ses sources [1].

Comme l'auteur le fait ironiquement remarquer, « Democrats are already expressing concern that Trump may not accept the results if he loses. So why would they give him an excuse to do so? Maybe because Democrats don’t believe they can win without mail-in voting. »

Tout est dit.

[1] Trump’s concern about mail-in ballots is completely legitimate
https://www.washingtonpost.com/opinions/2020/05/28/trumps-concern-about-mail-in-ballots-is-completely-legitimate/


Tu vois petit, les crétins qui croient Trump ne se protègent pas, mais pour ceux qui ont encore suffisamment de neurones, se balader au bureau de vote est un risque inutile. Alors beaucoup de démocrates voudront voter par la poste pour risquer l’infection.

C’est tout simple, L’abomination orange veut interdire le vote postal pour enlever des votes aux démocrates.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme