Les données personnelles de la population d'un pays étaient en libre accès

Le par  |  3 commentaire(s)
cyber-security

C'est une fuite de données qui a potentiellement touché toute la population de l'Équateur. À cause d'un serveur mal sécurisé.

En début de semaine, le média vpnMentor - spécialisé dans les VPN - a rapporté la découverte d'une fuite de données contenant les données personnelles de plus de 20 millions de personnes. Quelque 18 Go de données étaient en libre accès sur un serveur ElasticSearch non sécurisé (pas de protection par mot de passe) localisé à Miami en Floride.

Parmi les données personnelles, le nom, sexe, date de naissance, adresse postale et email, numéro de téléphone, état civil, date de mariage, niveau d'étude… mais aussi des informations financières en rapport avec une banque .

Selon vpnMentor, le serveur semblait appartenir à une entreprise équatorienne de conseil Novaestrat. Les données auraient été compilées depuis des registres du gouvernement de l'Équateur, une banque nationale équatorienne et une association dans le domaine de l'automobile.

De quoi toucher potentiellement la presque totalité de la population de l'Équateur, en tenant compte toutefois de doublons et même de la prise en compte de personnes décédées. Il n'est pas précisé combien de temps le serveur a pu être librement accessible et ainsi à la portée d'individus mal intentionnés.

Les chercheurs de vpnMentor ont en outre découvert un enregistrement concernant Julian Assange, le fondateur de WikiLeaks qui avait bénéficié de l'asile dans l'ambassade de l'Équateur à Londres entre juin 2012 et avril 2019.

Ministre équatorien des télécommunications, Andrés Michelena a déclaré (La Tribune , AFP) qu'une " entreprise privée équatorienne a malheureusement soustrait de l'information possiblement à deux ou trois institutions publiques ", en précisant que cela s'était produit sous l'ancienne présidence de Rafael Correa (2007 à 2017).

Une enquête a été ouverte. Des perquisitions ont déjà eu lieu et des responsables de Novaestrat ont été auditionnés.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2078417
20 millions de fiches d'identité pour 16 millions d'habitants en Equateur ! Heureusement, l'article explique qu'il contient des doublons.

Par contre, notre fichier de la Sécurité Sociale n'a pas de doublon, mais contient 80 millions de fiches pour 67 millions de résidents en France.
Le #2078434
billgatesanonym a écrit :

20 millions de fiches d'identité pour 16 millions d'habitants en Equateur ! Heureusement, l'article explique qu'il contient des doublons.

Par contre, notre fichier de la Sécurité Sociale n'a pas de doublon, mais contient 80 millions de fiches pour 67 millions de résidents en France.


Nos communistes se débrouilleront bien un jour de tout mettre sur le Web.
Le #2078454
billgatesanonym a écrit :

20 millions de fiches d'identité pour 16 millions d'habitants en Equateur ! Heureusement, l'article explique qu'il contient des doublons.

Par contre, notre fichier de la Sécurité Sociale n'a pas de doublon, mais contient 80 millions de fiches pour 67 millions de résidents en France.


.
"notre fichier de la Sécurité Sociale n'a pas de doublon"
.
Il n'y a pas de fichier unique de la Sécurité Sociale.
.
La Sécurité Sociale est organisée par branches.
.
Les assurés ne sont pas tous résidents en France.
.
Etc ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme