Données utilisateurs: Google remet l'UE à sa place

Le par  |  4 commentaire(s)
Google big brother

La rétention de données liées à des requêtes de moteur de recherche est une question relative à la sécurité, et ce ne sont pas les affaires de responsables officiels européens en charge de la protection des données. Voici en substance ce qu'a déclaré Peter Fleischer, directeur en charge de la vie privée chez Google.

Google big brotherSelon nos confrères de The Register et de WebProNews, Fleischer a indiqué que la rétention des données utilisateurs relatives aux recherches effectuées sur le célèbre moteur de recherche " ne sont pas de leur ressort ".

Fleischer a ajouté qu'il est intéressant d'entendre les points de vue d'observatoires européens du groupe de travail de l'Article 29 ( voir notre précédente actualité ), mais que cette question ne les concerne pas.

La politique de conservation des données par Google est en effet très controversée actuellement - notamment suite au rachat de DoubleClick. L' Europe souhaite ainsi que le géant de Mountain View lui spécifie la façon dont il collecte les données.

De nombreuses craintes se sont fait jour quant à la possibilité, pour Google, de pouvoir suivre - ou carrément tracer - les activités des internautes grâce aux cookies présents sur ses divers services. Ces données pourraient également permettre l'identification très précise d'un individu, de ses goûts, habitudes, etc. Pour Fleischer, la Commission européenne fait donc fausse route, et le bon département pour s'occuper de cette question devrait être celui de la sécurité.

Hier, le Bureau Européen des Unions de Consommateurs ( BEUC ) avait envoyé une demande expresse à la Commission européenne afin de mener des investigations à propos de la politique de conservation et de rétention de données chez Google.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #176973
ouin ouin je sius tracee
mechant google ...
pfff ... y a vraiment d autres moyens plus fiables de tracer quelqu un au niveau de ses habitudes consumieristes.
la carte bleue, que fait la banque avec ctous ces achats ?
le tel mobile, ou se retrouve les ballades facilement triangulables ?
je crains plus mon banquier qui se paie un joli salaire aveec de l argent que je lui prete que Google qui reussit a faire raquer des entreprises sur le reseau
Le #176979
Anissia, ne t'inquiète pas, pour les cartes de crédit, le téléphone, fax on est déjà tracé depuis longtemps...

Après les passeports et des données personnel quand tu prends l'avion, ils leurs manqués nos utilisations d'internet, ils allaient pas quand même laisser ça.
Le #176981
et les fournisseurs d'acces a internet qui en savent 10 fois plus que google sur nous et du temps du minitel ou france telecom savais partout ou tu allais aussi bref s'pas nouveau et vive les gps dans les bagnoles monter de serie
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5912 points
Le #177084
Houlala ... ok pour le respect de la vie privée, mais arrêtez un peu la parano : niveau CB, je peux pas confirmer ou infirmer vos accusations, mais pour le reste je suis pas vraiment d'accord :
- téléphone mobile : on peut (avec l'aval de la justice) localiser qqn dans une cellule, soit qql centaines de mètres de précision en ville, pls dizaines de km en rural. Des techniques plus précises sont étudiées, mais pas encore appliquées facilement (et ça demande encore l'intervention de la justice), l'usage est réservé à des cas critiques (retrouver une personne disparue, etc.). Ceci n'est bien sûr pas forcément pareil dans tous les pays mais l'est actuellement chez nous. Et pour la localisation avec mobile, on peut localiser des enfants en UK, sauf que Orange France ne vendrait pas ce service car il n'est pas assez fiable et Orange considère qu'il ne serait pas possible pour eux de tenir leurs engagements ;
- les FAI : ils peuvent tout savoir, surement, mais quel coût pour archiver ? D'autant qu'ils n'ont pas le droit de stocker toutes ces données (et qu'eux même n'étaient pas très chaud à l'idée de devoir garder ne serait-ce que la corres abonné-IP pendant 3 (?) ans)

Bref, ne confondez pas les possibilités théoriques qu'ont les différents acteurs de l'Internet, et ce qu'il est possible de mettre en application dans la pratique.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]