Dossier : la recharge sans fil - Duracell myGrid

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s)
MyGrid logo pro

Recharger son mobile tous les jours ou presque s'accompagne toujours du même rituel : mettre la main sur l'adaptateur et le câble correspondants, trouver une prise de courant disponible...quand l'adaptateur n'y est pas déjà relié à demeure, consommant joyeusement de l'énergie pour rien. Mais ce geste quasi-quotidien pourrait bientôt sembler celui d'un autre âge face à de nouvelles solutions beaucoup plus simples d'utilisation. La preuve par l'exemple du système myGrid de Duracell qui élimine câbles et adaptateurs au profit d'une surface de recharge pouvant gérer plusieurs appareils en même temps.

Recharger...sans câbles ni adaptateur

cablesAvec la multiplication des gadgets électroniques ( téléphone, baladeur, console... ) est venue aussi celle de la multiplication des câbles et adaptateurs, avec son cortège de désagréments : oubli, perte, consommation d'énergie de l'adaptateur laissé sur la prise murale...

Plusieurs solutions pour se passer des fastidieuses extensions sont à l'étude, laissant entrevoir un avenir sans forêts de câbles ni adaptateurs à répétition, même si des efforts de standardisation et de baisse de la consommation en veille ont déjà été annoncés.

Parmi les dispositifs à l'étude, on trouve les solutions par induction électromagnétique qui utilisent le phénomène de résonance entre deux bobines pour transmettre de l'énergie. Cette solution est en cours de standardisation par l'intermédiaire du Wireless Power Consortium sous la forme du standard Qi qui offrira l'avantage d'une interopérabilité ente les fabricants partenaires.

Il existe également des solutions propriétaires, comme eZone, technologie mise en avant par le fondeur américain Qualcomm, qui espère séduire les fabricants par une intégration avec certains de ses composants mobiles pour constituer un tout cohérent.


Objectif simplicité : les câbles appartiennent au passé
Mais la recharge sans fil ne passe pas forcément par le phénomène d'induction. D'autres sociétés ont travaillé à un système passant par la simple conduction. Si le mécanisme de fonctionnement est différent, le principe reste le même : il suffit de poser l'appareil mobile sur une surface adéquate pour déclencher la recharge automatiquement.

Ici aussi, pas besoin de partir à la recherche des câbles et des adaptateurs, il suffit de poser son téléphone sur la surface en rentrant chez soi et le dispositif fait le reste. Pas besoin non plus de se battre pour la prise murale puisque ces systèmes permettent de recharger plusieurs appareils en même temps.

Ces nouveaux dispositifs veulent faire oublier la pratique contraignante de la recharge des appareils mobiles, avec ce fil à la patte et cet adaptateur que l'on ne retrouve jamais ou pire, que l'on laisse à demeure sur la prise et la remplacer par un geste simple et naturel, mais tout aussi efficace.

Cela peut donc également contribuer à réduire la consommation d'énergie par rapport à plusieurs adaptateurs laissés sur la prise murale après utilisation, et qui se révèlent parfois voraces.  Le seul câble restant est en définitive celui qui sert à alimenter la surface de recharge. Mais comment cela fonctionne-t-il ?



Pour recharger, il suffit de poser

Duracell MyGrid logoPlusieurs sociétés proposent déjà des solutions qui, à défaut d'utiliser des standards, donnent déjà un bon aperçu des avantages possibles de la recharge sans fil. Le groupe Duracell, par exemple, spécialiste des solutions de stockage d'énergie pour les gadgets électroniques ( piles alcalines, piles rechargeables, chargeurs USB... ) pouvait difficilement passer à côté de ces nouvelles façons de recharger les appareils nomades.

La société a rejoint dès le premier semestre 2009 le Wireless Power Consortium afin de participer au développement d'un standard commun et d'en suivre les évolutions. Parallèlement à cette évolution possible, elle a travaillé à  un système de recharge se passant des câbles et adaptateurs avec sa solution Duracell myGrid, développée initialement par le britannique WildCharge.


Une même surface pour plusieurs appareils mobiles
Duracell MyGrid surface contactElle se compose d'un tapis composé de bandelettes métalliques et relié à une source de courant.  Ce tapis constitue la " surface de recharge " sur laquelle il suffira de poser les appareils mobiles pour déclencher automatiquement le processus.

Avec ce système peu encombrant, il est possible de recharger jusqu'à 4 appareils mobiles à la fois que l'on pourra positionner comme on le souhaite sur la surface, que l'on peut toucher sans danger et qui ne réagira pas non plus au contact d'un liquide ou d'éléments métalliques comme des pièces de monnaie ou des clés, grâce à un système d'arrêt automatique, qui se déclenche également quand le téléphone est totalement rechargé, évitant une consommation d'énergie inutile.


Pratique et discret
MyGrid Duracell 02Le système Duracell myGrid joue la carte de la simplicité d'utilisation et de l'aspect pratique qui en découle. A une pratique quelque peu barbante ( réunir le câble et l'adaptateur, trouver une prise de courant disponible ), il propose son antithèse : poser le mobile sur la surface et ne plus s'en préoccuper.

D'autre part, ce support de recharge sait se faire discret, avec sa faible épaisseur. Le nombre de manipulations du téléphone est réduit au minimum puisqu'il suffit de le poser dessus pour déclencher la recharge. Ensuite, la durée de recharge est équivalente à celle d'une recharge classique par adaptateur. Voyons comment.

Duracell MyGrid surface epaisseur

 



Des coques en attendant une intégration directe

MyGrid Duracell 01La prochaine étape des systèmes de recharge sans fil, quelle que soit la technologie employée, sera celle de l'intégration directe dans les terminaux mobiles. Ce n'est pas le cas actuellement, du fait d'une phase d'évaluation et de mise en place du marché. Plusieurs solutions sont en concurrence et les fabricants ne savent pas encore précisément quelle technologie finira par dominer et méritera sa place au sein de leurs appareils.

En attendant une intégration directe, des parades existent : loger le dispositif de recharge dans une coque externe. C'est une solution intermédiaire qui permet de rendre les terminaux compatibles dès à présent mais qui oblige aussi à disposer de coques pour quasiment chaque smartphone ( le cas des téléphones portables classiques est plus facile à gérer ).


L'astuce est dans la coque
Duracell Power Sleeve iPhoneSi l'on revient à l'exemple du système myGrid de Duracell, les coques externes se nomment " Power Sleeve " et sont pour le moment disponibles pour quelques terminaux, notamment iPhone et Blackberry.

D'autres " Power Sleeve " sont peu à peu ajoutées au fur et à mesure, assurant une compatibilité encore plus large avec myGrid.

Heureusement, Duracell commercialise en outre des accessoires, comme le Power Clip qui permet de rendre compatibles les mobiles dotés d'un port mini-USB ou micro-USB. Il est ainsi possible de recharger des mobiles de la plupart des grands fabricants même sans même attendre de disposer de coques spécifiques. A plus long terme, baladeurs, consoles de jeu portables et manettes pour consoles de salon devraient pouvoir également profiter de ce système.


S'adapter au plus grand nombre

Duracell Power ClipComment cela fonctionne dans le cas de myGrid ? Nous avons vu que le système utilise le phénomène de conduction. Cela passe par un système de petits picots affleurant la coque externe qui, une fois en contact avec les lamelles du tapis, permettent de recharger automatiquement le mobile.

La disposition des picots a été soigneusement étudiée pour que des points de contact se créent quel que soit le positionnement du mobile sur la surface. Simple et efficace.

Verra-t-on ces dispositifs se généraliser à l'avenir ? Sans aucun doute, une fois que le marché aura atteint sa masse critique. Les avantages sont nombreux ( aspect pratique, consommation d'énergie, discrétion du dispositif, recharge simultanée de plusieurs appareils... ) et il ne devrait pas falloir longtemps avant que ces dispositifs trouvent place dans nos foyers, sur la table à l'entrée de la maison ou sur le bureau...voire dans la voiture. En attendant, le système myGrid de Duracell devrait être disponible d'ici la rentrée.

 




  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
Rick84 Hors ligne Héroïque icone 924 points
Le #1003272
Pas mal ...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire