Dossier Microsoft : lancement de Windows Mobile 6.5

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Dossier mini Windows Mobile

Microsoft a donné le coup d'envoi de Windows Mobile 6.5 ce 6 octobre, qui coïncidait avec l'inauguration du Campus Microsoft d'Issy-les-Moulineaux. Steve Ballmer, président de Microsoft Corp., est venu en personne officialiser la nouvelle plate-forme mobile qui doit réduire l'écart d'ergonomie avec d'autres systèmes en vogue et débuter une stratégie mobile plus axée sur le grand public, en attendant une apothéose promise avec Windows Mobile 7 en 2010.

Le contexte

Microsoft conference 01Le coup d'envoi de la version Windows Mobile 6.5 a finalement été donné ce 6 octobre, dans un effort pour recoller aux attentes du marché et toucher la nouvelle cible prioritaire des smartphones : le grand public. Microsoft, présent dès les premières heures de gloire des PDA, puis des PDAPhones et plus largement des smartphones, était toujours resté sur une dominante professionnelle, l'enrichissant de fonctionnalités de gestion de flotte et de sécurisation des terminaux à distance afin de concurrencer efficacement des acteurs comme Research in Motion et ses Blackberry.

Le problème est qu'entre-temps une mutation s'est opérée, dans laquelle les smartphones ont commencé à changer de cible. L'augmentation des capacités réseaux, l'apport des forfaits data " illimités " et les nouvelles réflexions sur l'ergonomie des terminaux, avec le succès des interfaces tactiles manipulables au doigt, ont fait entrer le grand public dans l'équation.

BallmerCette mutation, Microsoft ne l'a perçue que tardivement, laissant d'autres sociétés prendre une confortable avance et renouveler les codes : Apple y a profondément contribué, de même que Research in Motion, qui a rapidement compris l'importance de la polyvalence des usages en rendant ses terminaux plus multimédia et polyvalents.

En l'espace de deux ans, le segment des smartphones a été complètement chamboulé et l'approche matérielle ( performances, fonctionnalités ) a cédé la place à la constitution d'un environnement logiciel englobant la plate-forme matérielle et accompagnant l'utilisateur à tout moment par des services et des applications mobiles.


Corriger le tir avec Windows Mobile 6.5
WindMicrosoft conference Ballmer 03ows Mobile 6.5 est la réponse tardive de Microsoft pour se réapproprier une visibilité perdue au fil des mois malgré les efforts des fabricants de terminaux pour masquer cette réalité par des surcouches tactiles. S'il ne faut pas perdre de vue qu'elle n'est qu'un point d'étape avant les choses sérieuses qui seront mises en oeuvre avec Windows Mobile 7, elle montre néanmoins que Microsoft a pris conscience des nouveaux besoins du côté de l'ergonomie et des services.

Sera-t-elle suffisante pour contrebalancer la montée en puissance de Google Android et le succès des plates-formes comme Blackberry ou iPhone ? Steve Ballmer défend le modèle économique propriétaire de Windows Mobile et la politique de licence associée, contre l'assaut du modèle open source qui gagne pourtant du terrain.

Les analystes sont bien en peine de définir des tendances et chaque chapelle a son idée sur la question. Beaucoup voient l'émergence de Linux Mobile, sous différentes formes, devenir réalité après des années d'attente. D'autres maintiennent que Microsoft a les moyens de refaire son retard dans les trois ou quatre ans à venir grâce à ses ramifications et un cadre homogène qui va du logiciel au matériel.

A défaut d'innover, Microsoft sait reprendre les bonnes idées et les intégrer dans un cadre plus large que celui initialement prévu. Le fort soutien de l'industrie mobile est aussi une force à ne pas négliger.



Le grand lancement

C'est Steve Ballmer, le président de Microsoft, qui est venu annoncer en personne le lancement de Windows Mobile 6.5 en France, à l'occasion de l'inauguration du Campus Microsoft à Issy-les-Moulineaux.

Microsoft campus 01 Microsoft campus 02
Campus Microsoft ; l'aile centrale

L'imposant bâtiment de verre composé trois ailes va servir de quartier général aux 1700 collaborateurs de Microsoft France, à la branche R&D de Microsoft France et à des activités internationales du groupe, le tout sur un même site qui constitue le plus grand bâtiment HQE ( Haute Qualité Environnementale ) d'Ile-de-France, avec des réductions significatives de consommation d'énergie et d'émissions de CO2 à la clé.

Microsoft conference Ballmer 01 Microsoft conference Ballmer 02
Steve Ballmer présente Windows Mobile 6.5

C'est dans ce cadre que Steve Ballmer a présenté durant une conférence d'une heure les grandes lignes de Windows Mobile 6.5, laissant le soin de la découverte des principales fonctionnalités du système à Nicolas Petit, directeur de la division Mobilité de Microsoft France.

Il s'agissait plus d'officialiser le lancement de Windows Mobile 6.5, avec les partenaires fabricants de terminaux et les opérateurs, que de faire de grandes annonces, l'arrivée de la plate-forme mobile ayant été déjà longuement décortiquée ces derniers mois.

Toujours est-il que Steve Ballmer a bien appuyé sur le nouvel axe stratégique de Windows Mobile : le grand public, qui doit être rassuré par l'appellation Windows Phone choisie pour désigner les terminaux. Pour preuve, les outils de productivité, pourtant bien présents, ne seront pas même évoqués durant toute la présentation.

Windows Mobile 01 Windows Mobile 02
Ecran d'accueil ; écoute de musique

Pour atteindre cet objectif, l'interface a été revue pour un usage tactile au doigt, avec de larges icônes facilement manipulables et réorganisables, et une page d'accueil permettant de retrouver les principales fonctionnalités sous forme de bandeaux qu'il est aussi possible de faire défiler latéralement pour faire apparaître les différents comptes d'une messagerie ou passer d'un morceau de musique à un autre.

Windows Mobile 04 Windows Mobile 06
Page des applications ; les infos d'un contact rassemblées sur une page

La partie des applications a subi un lifting pour être plus facilement utilisable au doigt. A noter que le placement des raccourcis vers les applications n'est plus immuable et qu'il est possible de placer en tête de liste les plus fréquemment utilisées.

Windows Mobile 05 Windows Mobile 03
Internet Explorer Mobile ; messagerie sur l'écran d'accueil

Autre point faible reconnu de la version précédente, la navigation Web se veut plus agréable avec le nouvel Internet Explorer Mobile qui supporte les technologies Adobe Flash Lite et Ajax et permet de zoomer sur des portions de pages.

Windows Mobile 07 Windows Mobile 08
Service MyPhone sur le Web et fonctions Premium

L'arrivée de Windows Mobile 6.5 met aussi en avant les services annoncés en février 2009. Si la synchronisation des données en cloud My Phone faisait déjà l'objet d'une beta ouverte depuis plusieurs mois, c'est désormais une version finalisée du service qui est proposée et permet de sauvegarder et mettre à jour l'ensemble de ses données personnelles.

Celles-ci peuvent ensuite être facilement manipulées depuis n'importe quelle interface Web et associées à des services premium comme la recherche à distance du téléphone, qui va se mettre à sonner pendant une minute, pour aider à le retrouver lorsqu'il est tombé au fond du canapé, ou la possibilité de bloquer son accès en cas de perte ou de vol.

Windows Marketplace 01 Windows Marketplace 02
Windows Marketplace pour Mobile

L'intégration des services Windows Live permet également à Microsoft d'annoncer le support gratuit du push mail pour les comptes Hotmail. Enfin, l'un des gros morceaux de Windows Mobile 6.5 est assurément la mise en service du portail de téléchargement Windows Marketplace pour Mobile, qui permet de personnaliser son terminal par des applications supplémentaires à télécharger directement.

Comme sur d'autres portails, l'utilisateur pourra découvrir les nouveautés et laisser évaluations et commentaires. Si Windows Mobile compte plus de 18 000 applications mobiles, l'intégration se fera petit à petit puisque cela passe par un processus de certification. Microsoft ne devrait donc pas avoir grand-mal à étoffer rapidement son catalogue.



Les premiers terminaux

Toshiba TG01 01Dans le domaine des smartphones, le centre de gravité est revenu autour du logiciel et des applications. Mais pour séduire le public, il faut une combinaison entre logiciel et matériel. Et de ce côté-là, Microsoft peut profiter de sa présence historique et des partenariats noués avec de nombreux fabricants, ainsi que sur le soutien des opérateurs mobiles pour en faciliter la diffusion.

SFR a été le premier à confirmer son engagement envers les Windows Phones en annonçant dès le mois d'octobre la disponibilité des Samsung Omnia II ( avec surcouche Touchwiz ) et LG GM750 ( avec surcouche 3D S-Class ), en attendant la distribution des Acer beTouch E200 et Acer newTouch, des HTC Touch Diamond 2 et HTC Touch HD2, et du Toshiba TG01 Windows Phone.

Chez Orange, on trouvera les modèles HTC Touch 2, HTC Touch Pro 2 et HTC Touch HD2, les smartphones Samsung Omnia Lite, Omnia II et Omnia Pro B7330, ainsi que le Toshiba TG01 Windows Phone.

Enfin, Bouygues Telecom lancera l' Acer beTouch E101, les HTC Touch Pro 2 et HTC Snap, et le Samsung Omnia Pro B7610.

Un peu plus tard dans l'année débarquera également le Sony Ericsson Xperia X2, second smartphone Windows Mobile de la marque, là aussi avec une interface spécifique. On le voit, dans ces listes, on trouve de nouveaux modèles mais aussi des smartphones lancés sous Windows Mobile 6.1 en début d'année et mis à jour vers la nouvelle version.

Certains des nouveaux modèles étaient visibles lors de la conférence de presse, mais sans leur surcouche tactile.

Samsung Omnia 2 01 Samsung Omnia 2 02
Samsung Omnia II et écran d'accueil Windows Mobile 6.5

Samsung Omnia 2 03 Samsung Omnia 2 04
Samsung Omnia II : applications et Windows Marketplace

Acer newTouch 01 Acer newTouch 02
Acer newTouch : Qualcomm SnapDragon 1 GHz et écran 3,8"

HTC HD2 01 HTC HD2 02
HTC HD2 : écran d'accueil

HTC HD2 03 HTC HD2 04
HTC HD2 : affichage multitouch




  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire