Dossier Windows Phone 7 Series, l'ergonomie retrouvée ?

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Windows Phone 7 Series logo

Annoncer du changement mais n'en dévoiler qu'une partie fut la thématique de certains grands groupes cette année au salon MWC. Chez Microsoft, on a introduit les grandes lignes du concept de l'interface de Windows Phone 7 Series mais on en a très peu dit sur ce qui se passe en-dessous. Malgré tout, c'est toute la philosophie de l'interface utilisateur qui s'en trouve transformée, permettant au groupe de Redmond de ne pas présenter une énième couche cosmétique à son OS mobile mais au contraire le fruit d'une réflexion sur l'ergonomie.

La partie visible de l'iceberg

MWC Microsoft Windows Mobile 03Certaines conférences de presse furent vraiment atypiques cette année, avec des annonces laissant les observateurs sur leur faim et étant loin de répondre non pas à toutes les questions mais même au moins à certains éléments essentiels des dites annonces.

A force de vouloir contrôler la communication de l'entreprise et/ou de réserver certains éléments à des événements dédiés, on finit par aboutir à certaines situations frisant l'absurde où le show finit par occuper le terrain face à l'information.

Plus gênant, il devient extrêmement difficile pour les observateurs d'évaluer la valeur même des informations transmises alors même que certains aspects sont délibérément occultés pour faire l'objet d'annonces ultérieures.

Dans le cas de Microsoft, tout l'effort de communication a visiblement porté sur la notion de renouveau de l'interface de son système d'exploitation mobile. Il y avait un message fort à faire passer : le nouveau Windows Phone 7 Series n'est pas qu'une nouvelle surcouche cosmétique apposé sur un système qui reste le même dès qu'on en gratte la surface.


Tout n'a pas été dévoilé

MWC Microsoft Windows Mobile 12Mais dans le même temps, rien ( ou presque ) n'a été dévoilé de ce qui se passe justement en dessous de l'interface longuement présentée par Joe Belfiore au premier jour du salon. Et les choses ne vont pas tellement mieux lorsqu'on interroge les responsables de Microsoft sur place.

Dès qu'on demande des informations sur le noyau sous-jacent ou sur l'agencement des services annoncés ( Zune et Xbox Live ) au sein de l'environnement Windows Mobile, c'est une fin de non-recevoir - sympathique mais ferme - qui est rendue, avec la promesse d'en savoir plus d'ici un mois, lors de la conférence développeurs MIX de Microsoft.

Du coup, et étant donné le nombre de rumeurs contradictoires qui ont constitué une vraie bulle avant le salon et qu'on aurait apprécié de pouvoir clarifier, on reste sur sa faim.

L'annonce faite lundi15 février 2010 de Windows Phone 7 Series porte essentiellement sur le nouveau type d'interface proposé par Microsoft. On ne reviendra pas sur les nombreuses critiques exprimées à propos des versions antérieures, et à peine moindres à l'arrivée de Windows Mobile 6.5.



Ergonomie au premier plan

Windows Phone 7 Series 02Windows Phone 7 Series n'est donc pas un simple habillage plus coloré ou dynamique qu'avant mais bien une nouvelle façon d'organiser les données personnelles dans une situation de mobilité et à l'aide d'un terminal doté d'un petit écran ( jusqu'à 4" environ ).

Contrairement à Android, disséminé sur des smartphones, netbooks, smartbooks et autres tablettes, le nouvel OS mobile de Microsoft n'a pas vocation à sortir du champ purement mobile ( au sens de smartphone ). Pour d'autres combinaisons, c'est plutôt Windows 7 qui sera mis en avant.

D'autre part, si Windows Mobile 6.5 a vu la rénovation de son interface, les fabricants ne se sont pas gênés pour proposer leurs propres déclinaisons d'interface tactile, créant une expérience utilisateur hétérogène d'un smartphone à un autre.

Avec Windows Phone 7 Series, foin de tout ceci, les terminaux mobiles devront tous utiliser la même interface présentée ce lundi, quitte à rajouter quelques tuiles combinant les services des opérateurs. Pour les fabricants de terminaux et les éditeurs, il faudra se rabattre sur Windows Mobile 6.5. Certains, comme Spb Software House, qui développe la surcouche Spb Mobile Shell, ont certainement senti venir le coup et ont commencé à proposer leur application hors des frontières de Windows Mobile, vers Android et Symbian.


Place à la simplicité d'utilisation
La nouvelle interface a été conçue en repensant complètement les interactions et les manipulations, de manière à créer une nouvelle synthèse ergonomique qui combine données personnelles et services, le tout avec un nombre minimal d'actions à effectuer.

Windows Phone 7 Series boutonsCet aspect apparaît déjà dans l'aspect physique des terminaux qui n'auront droit qu'à trois touches en façade : retour, home et search. Il est remarquable également par la présence de tuiles dynamiques sur la page d'accueil qui affichent les dernières informations relatives à leur fonction, qu'il s'agisse du nombre d'emails non lus, des dernières photos liées à ses réseaux sociaux ou de ses derniers contacts.

Plus globalement, l'ergonomie de l'interface transparaît dans le concept de " hub ", ou espace dédié à une thématique et rassemblant des données personnelles pertinentes et les outils correspondants, le tout sur une même page.

On ne trouve donc plus de menus interminables ni de données dispersées dans un coin tandis qu'il faut partir à la recherche de l'application permettant de les utiliser à l'autre bout de l' OS. L'idée est que tout puisse comme aller de source et suivre un cheminement naturel.

Dans la pratique, c'est un processus très difficile à maîtriser et, au-delà de l'effet d'annonce rassurant de Microsoft, c'est sûrement un point qui permettra ou non de distinguer le nouvel OS mobile de Microsoft de la concurrence.



Mort aux menus, place aux Hubs

Windows Phone 7 Series 01Dans la logique de simplification de l'interface voulu pour Windows Phone 7 Series, l'un des principaux concepts mis en avant par Joe Belfiore est celui de " Hub " : les différentes tuiles dynamiques de l'écran d'accueil donne accès à un espace dans lequel les informations ne sont plus hiérarchisées en menus traditionnels mais réorganisées en fonction des centres d'intérêt et de l'anticipation des usages.

La mécanique ne consiste plus en un empilement de fonctionnalités les unes sur les autres, à charge pour l'utilisateur de trouver celles qui lui conviennent mais bien de proposer une autre organisation qui essaie d'aller au devant des désirs de l'utilisateur.

Dans les différents Hubs, l'information est organisée en plusieurs groupes, accessibles par un bandeau supérieur à faire défiler. On trouve ainsi au premier plan dans le hub de communication les contacts récents, donc ceux avec lesquels on est le plus à même d'interagir.

En touchant l'image de l'un d'entre eux, on trouve l'historique de tous les canaux de communications sur une même page, ainsi que l'ensemble des moyens permettant d'entrer en contact avec elle. On notera que cette notion de hub de communication est présente également sur d'autres systèmes d'organisation des données personnelles chez certains concurrents.


Deux branches de l'OS mobile à maintenir
Windows Phone 7 Series 03On retrouve également l'esprit de ces Hubs, bien que sous une forme moins élaborée, dans l'écran d'accueil de WIndows Mobile 6.5, avec un affichage en page d'accueil des messages ou appels en attente et la possibilité d'interagir sans pour autant avoir à lancer tout un ensemble d'applications.

Les Hubs sont l'une des pierres angulaires de Windows Phone 7 Series et son succès dépendra aussi de la fluidité de sa réalisation. De ce côté, Microsoft n'a pas voulu prendre de risque et s'est lui-même chargé d'imposer un cahier des charges pour l'aspect matériel.

Plusieurs partenaires ont été nommés lors de la conférence de presse au salon MWC, au premier rang duquel on trouve le fondeur Qualcomm, dont la plate-forme SnapDragon a été optimisée pour faire tourner au mieux le nouvel OS mobile de Microsoft.

Mais cela signifie aussi que tous les smartphones sous Windows Mobile ne pourront pas évoluer vers Windows Phone 7 Series, de même que tous les smartphones Windows Mobile ne seront pas dotés du nouvel OS.

C'est pourquoi Microsoft va maintenir parallèlement le développement de Windows Mobile 6.x, à la fois pour couvrir le segment des smartphones d'entrée de gamme mais aussi pour maintenir une cohérence avec le secteur professionnel, qui n'a pas forcément besoin des raffinements multimédia  de Windows Phone 7 Series.



Arrivée de Zune et Xbox Live

Windows Phone 7 Series ZuneUne fois dans les différents Hubs, les possesseurs de baladeurs Microsoft Zune ( même s'il n'est pas commercialisé en France ) auront remarqué la similitude d'aspect et de fonctionnement de l'interface. Celle-ci est effectivement reprise de l'expérience acquise grâce au baladeur multimédia.

L'arrivée de l'interface Zune dans Windows Phone 7 Series était connue depuis presque deux ans, malgré d'innombrables rumeurs contradictoires. Et c'est elle qui va jouer un rôle important dans l'interaction avec le multimédia à bord des futurs smartphones.

Elle permettra en effet de récupérer en permanence des informations contextuelles par rapport aux goûts de l'utilisateur, lui permettant d'en savoir plus sur ses artistes préférés et de découvrir des artistes connexes.

L'expérience se rapproche d'une certaine façon de celle de l'iTunes Store d' Apple, avec ses propositions de découverte mais l'incitation apparaîtra dès l'écran d'accueil du terminal. De quelle façon seront agencés les différents composants du portail Zune, comment seront-ils proposés vis à vis des opérateurs qui disposent eux mêmes de leurs propres portails ? Il faudra attendre pour le savoir.


De la musique et des jeux

Windows Phone 7 Series XboxMême chose pour le service Xbox Live, qui doit proposer une expérience ludique mais aussi la continuité des réseaux sociaux de manière à pouvoir inviter ses amis ou leur recommander de nouveaux jeux.

Avec Xbox Live, l'utilisateur aura accès à des jeux spécifiques à la sphère mobile mais il pourra retrouver aussi toutes les informations associées à son réseau social ludique. Là encore, les détails sont peu nombreux et la réalité de son fonctionnement n'était pas encore visible lors des présentations sur le salon MWC 2010. On ne connaît donc pas encore les possibilités et les limites du service Xbox Live sur Windows Phone 7 Series.

On sait déjà que l'on pourra y retrouver son avatar, consulter les dernières informations comme les nouveautés sur le portail et jouer en ligne depuis son smartphone.

Pour toutes ces fonctionnalités, il faudra des identifiants. Encore une fois, le détail de cette problématique n'a pas été abordé. Tout au plus peut-on envisager une identification unique et centralisée via son compte Windows Live ID, selon un mécanisme déjà proposé chez Motorola pour son interface Motoblur.



Conclusion

Windows Phone 7 Series 04Pénalisé par les critiques relatives à Windows Mobile 6 et que n'avait pas su effacer la variante Windows Mobile 6.5, Microsoft a voulu frapper un grand coup au salon Mobile World Congress 2010 de Barcelone en présentant enfin une interface qui sort du rang.

Windows Phone 7 Series est censé correspondre à ce que l'on a longtemps appelé Windows Mobile 7 mais vous n'en saurez pas plus sur ce qui se cache sous l'interface avant la conférence développeurs MIX le mois prochain. Tout au plus peut-on dire que le système gère le multitouch et qu'il tournera sur des smartphones au hardware optimisé pour assurer la meilleure expérience utilisateur possible.

Du coup, il faut se contenter d'apprécier les principaux concepts recouvrant l'interface du nouvel OS mobile, sans pour autant en tater la réalité puisque les premiers terminaux ne seront pas disponibles avant le troisième trimestre 2010 et qu'aucun fabricant n'a fait d'annonce précise à ce sujet.

Toutefois, il apparaît que Microsoft a bien saisi l'importance de l'ergonomie et la nécessité de proposer quelque chose se distinguant vraiment des versions antérieures de Windows Mobile. On notera que l'aspect divertissement a été très largement mis en avant, confirmant le virage amorcé par le groupe avec Windows Mobile 6.5.


De bonnes idées qu'il faudra concrétiser
L'interface de Windows Phone 7 Series fonctionnera sur le mode des Hubs qui relie données personnelles pertinentes et usages associés, contacts et moyens d'interaction avec eux, le tout agrémenté de multiples avancées ergonomiques ( navigateur Web amélioré, zoom avec vue satellite automatique pour la cartographie... ) destinées à réduire le nombre de manipulations de la part de l'utilisateur.

On retrouve également dans cette interface l'expérience acquise avec le baladeur Zune, ce qui permet par la même occasion de proposer une interface homogène. L'arrivée de Xbox Live signale aussi la volonté de réunir les différents services du groupe américain pour une même expérience mobile. Nokia ne fait pas différemment avec l'intégration de ses services Ovi dans ses smartphones.

Du peu d'éléments concrets qu'on a pu voir lors du salon MWC 2010, le sentiment est plutôt positif, même si l'on sent que beaucoup de briques doivent encore être mises en place. L'idée des hubs, à défaut d'être complètement révolutionnaire, apporte une vraie réponse à la combinaison de plusieurs tendances : manipuler son interface au doigt, faciliter les interactions entre données personnelles et fonctionnalités du mobile, retrouver facilement ses informations, canaliser l'attention de l'utilisateur sur ce qui l'intéresse personnellement...

Il faudra maintenant voir comment tous les ingrédients de la nouvelle plate-forme mobile de Microsoft réussissent à s'imbriquer pour savoir si, oui ou non, le groupe américain a réussi la transition.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire