Dossier Windows Phone 7 : lancement européen

Le par Christian D.  |  1 commentaire(s)
WP7 logo pro

Ce 21 octobre est le grand jour de vérité pour Windows Phone 7, la nouvelle plate-forme mobile de Microsoft, avec le lancement européen des premiers smartphones, tandis que le marché US ne sera servi qu'en novembre. En France, cinq smartphones, proposés par HTC, LG Electronics et Samsung Electronics, sont distribués par les trois opérateurs mobiles. Dans ce dossier, vous trouverez un récapitulatif des enjeux en cours et la compilation des articles publiés la semaine passée pour ne rien manquer de l'importance du lancement de Windows Phone 7.

Le grand jour

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 02Le lancement de Windows Phone 7 s'est organisé en plusieurs temps, à la hauteur de l'enjeu pour Microsoft. Après un Windows Mobile 6 qui s'est laissé distancer sur le plan de l'ergonomie et un Windows Mobile 6.5 qui n'était là que pour faire patienter avant la prochaine version, le fin mot, répété à l'envi par les responsables du groupe, fut : " repartir d'une page blanche ".

Et, de fait, la page blanche s'est très progressivement couverte des éléments constitutifs de Windows Phone 7 :

  • l'interface utilisateur en février 2010, avec son système de hubs thématiques et sa nouvelle organisation
  •  les rouages internes en mars 2010, avec le support des technologies Silverlight et XNA pour séduire les développeurs
  • l'annonce de la version finale en octobre 2010, avec le soutien de plusieurs grands fabricants et une dizaine de terminaux dévoilés
  • la disponibilité des premiers terminaux ce 21 octobre en Europe, avec cinq premiers modèles disponibles en France

 

Repartir de zéroWindows Phone 7 Series 02
Ce qu'il en est sorti, c'est une plate-forme enfin adaptée aux nouveaux besoins du marché, notamment en matière de communications via les réseaux sociaux et de gestion de l'identité numérique de l'utilisateur, avec ses contenus à partager et ses contacts à suivre.

C'est aussi l'arrivée d'un portail Windows Marketplace qui se coupe des milliers d'applications existant déjà sous Windows Mobile mais qui constitue un nouvel espace à partir duquel l'utilisateur pourra personnaliser son terminal par de nouvelles applications. Microsoft prévient toutefois qu'il ne se jettera pas dans la course au plus grand nombre d'applications mais qu'il essaiera de proposer un choix parfaitement adapté à sa plate-forme. Sur ce point, la balle est dans le camp des développeurs.

L'intégration de services Microsoft, comme Zune, Xbox Live ou les outils collaboratifs d'Office Mobile, sera certainement l'un des points décisifs dans le succès de la plate-forme. Attrayants lors des présentations, il faudra voir ce qu'il en est dans le cadre d'une utilisation quotidienne.

Pour obtenir la meilleure expérience utilisateur possible, Microsoft a également imposé un cahier des charges pour le hardware. Le fondeur fabless Qualcomm a ainsi optimisé sa plate-forme SnapDragon pour Windows Phone 7. Le résultat est réellement appréciable, avec une interface extrêmement fluide et une réactivité qui semble au rendez-vous ( on verra quand le système sera surchargé d'applications ).


Revenir dans la course

HT HD7 Trophy 02Malgré tout, certains éléments de cette première version mériteront certainement des mises au point : le multitâche sélectif, l'absence de Flash, l'absence de copier/coller ( qui sera ajouté début 2011 ), la liaison très étroite avec la plate-forme Zune...

Mais comme pour toute nouvelle plate-forme, des ajustements seront réalisés au fur et à mesure. Finalement, la question qui se pose alors que les premiers terminaux débutent leur phase de commercialisation est : Windows Phone 7 n'arrive-t-il pas trop tard, alors que d'autres acteurs ont pris les devants pour orienter le marché à leur profit ?

Pour les responsables de Microsoft, la réponse est que le marché est suffisamment dynamique pour tolérer plusieurs systèmes d'exploitation et permettre de se constituer une jolie part d'un marché en forte expansion, sans forcément chercher à le dominer...pour le moment.

Un échec du lancement de Windows Phone 7 serait un coup rude pour la société, qui a dominé le marché des appareils mobiles pendant des années. Elle serait alors écartée d'un segment très profitable pour plusieurs années. Or, comme l'a dit Steve Ballmer, en cas d'insuccès, il n 'y aura pas de plan B.



Microsoft (ré)entre dans l'arène

C'est Steve Ballmer lui-même qui a donné le coup d'envoi de Windows Phone 7 depuis New York, avec une disponibilité des cinq premiers terminaux, signés HTC, LG et Samsung, pour le 21 octobre prochain en France.

Après une première officialisation au mois de février, qui a permis de donner les grandes lignes de la toute nouvelle interface et de préparer l'arrivée de services spécifiques, suivi d'une présentation développeurs mettant en avant la souplesse de la plate-forme et la rapidité de développement des applications mobiles grâce aux technologies XNA et Silverlight, c'est une nouvelle fois au mois d'octobre ( après le lancement de Windows Mobile 6.5 en octobre 2009, ce qui n'est pas si vieux ) que Microsoft lance sa plate-forme mobile Windows Phone 7.

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 01 MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 02

Si la précédente mouture était surtout une version de transition, destinée à amorcer l'évolution stratégique consistant à moins miser sur le secteur professionnel et à offrir plus de polyvalence, Windows Phone 7 constitue une vraie rupture par rapport au système Windows Mobile 6.x.

Steve Ballmer, depuis New York, s'est attaché à définir une nouvelle fois les atouts de son nouveau système d'exploitation mobile : proposer une expérience totalement tournée vers l'utilisateur avec l'affichage de ses contenus et une ergonomie qui réduit le nombre de manipulations, grâce à des applications interconnectées aux contenus ( pour les partager, par exemple ) et au fameux système de hubs thématiques, rassemblant l'information disponible sur un sujet donné ( musique, jeux mobiles, réseaux sociaux... ).

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 04 MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 06

A cette plate-forme mobile est associé un hardware soigneusement défini qui assure une fluidité sans faille de l'interface, une réactivité au lancement des applications et des performances de terminaux haut de gamme...au prix ( grâce à des partenariats avec les opérateurs ) de téléphones d'entrées ou de milieu de gamme. Preuve en est les premières annonces chez les opérateurs français, qui débutent à 29 €

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 05Eric Boustouller, président de Microsoft France, a justement mis en avant cet aspect de partenariat pour Windows Phone 7, qui n'est pas forcément aussi bien cultivé sur d'autres plates-formes ( ce qui crée des tensions ), partenariat qui va jusqu'au partage de revenus sur les applications mobiles, un point sensible qui incite actuellement les opérateurs à monter leurs propres alternatives.

Côté applications, justement, ce sont 300 éditeurs qui font leurs gammes pour le Marketplace français. A son lancement, environ 200 applications seront disponibles mais Microsoft prévient : pas question de se lancer dans la course du plus gros portail, comme un App Store ou un Android Market.

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 07Ici, on vise à terme de disposer d'un catalogue de 10 000 à 20 000 logiciels de qualité et adaptés à la plate-forme. Cela pourra notamment passer par des applications reprenant le système de hubs de Windows Phone 7, pour proposer une expérience cohérente.

Du côté des objectifs de vente de terminaux, on est peu disert sur Microsoft. La plupart des analystes sont pessimistes quant au succès de Windows Phone 7, qui arrive bien tard sur le marché des smartphones et alors que d'autres acteurs ont atteint une vraie maturité ou sont sur le point de l'obtenir.

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 03Aussi, personne n'ose avancer de prévisions chiffrées : Eric Boustouller s'est contenté de rappeler que le marché des smartphones progressait très rapidement et que si Microsoft pouvait en capter une partie non négligeable, ce sera déjà une réussite.

La course se joue sur le long terme et Microsoft reste humble sur cette première phase de Windows Phone 7 en n'essayant pas de briguer d'entrée de jeu la première place sur le marché, même si de gros efforts, notamment marketing, seront consentis. C'est que le plus dur ( la reconquête du public ) reste à faire...



Ni Flash ni copier/coller...pour l'instant

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 03Windows Phone 7 sera présent dans une première série de smartphones à partir du 21 octobre. L'occasion de faire le point sur les différents aspects de la plate-forme mobile de Microsoft.

Ca y est, l'attente est presque terminée pour voir débarquer Windows Phone 7 dans des terminaux. Son interface a été largement présentée au mois de février, pendant le salon MWC 2010 de Barcelone, et son intérêt pour les développeurs a été mis en avant un mois plus tard, avec comme axes stratégiques les technologies XNA et Silverlight et des facilités pour créer des applications dans des délais relativement courts.

Nicolas Petit, directeur des solutions Windows Mobile / Windows Phone de Microsoft France, a refait un point sur les possibilités offertes par la nouvelle plate-forme mobile et ses capacités de personnalisation, en attendant l'arrivée des premiers terminaux en France à partir du 21 octobre 2010.

Windows Phone 7 repose sur un système de hubs thématiques regroupant plusieurs univers et représenté par les carrés de couleur présents sur l'écran d'accueil. Ces derniers sont le support de l'identité numérique de l'utilisateur et se rempliront d'informations liées à ses usages ( réseaux sociaux, musique, jeux, photos, contacts fréquents... ).

Windows Phone 02  Windows Phone 7 06
Ecran d'accueil ; premières applications Windows Phone 7

En cliquant dessus, on accède au hub proprement dit, à savoir un écran que l'on peut faire défiler à gauche ou à droite et qui regroupe l'ensemble des informations du thème en question. Le thème Xbox regroupera toutes les informations sur l'aspect ludique ( avatar, nouveaux jeux, réseau social ludique... ), celui pour Zune les derniers titres écoutés, ceux à découvrir, etc.

Windows Phone 7 05 Windows Phone 7 07
Un avatar sur Xbox ; Assassin's Creed (Gameloft) sur Windows Phone 7

Sur l'écran d'accueil pourront être rajoutées des applications téléchargées depuis le Marketplace et qui reprendront ou non la philosophie des hubs. C'est le cas par exemple pour les applications Elle et Meetic présentées lors de la conférence de presse.

Windows Phone 7 01 Windows Phone 7 04
Saisie de texte ; Office sur Windows Phone 7

A ceci s'ajoute l'intégration des services de Microsoft : Zune ( multimédia ), Xbox ( jeux ), Bing ( recherche ) et Office ( documents ). Pour ce dernier, on retrouvera des interconnexions avec des outils comme OneNote ou Sharepoint, qui permettra de gérer les aspects collaboratifs ( édition de documents avec d'autres collaborateurs ).

La philosophie de Windows Phone 7 repose aussi sur la simplicité, c'est à dire parvenir à une fonctionnalité en un minimum de clics. Par exemple, il suffira de surligner un terme pour avoir la possibilité d'en faire une recherche sur Bing, tandis que l'identifiant Windows Live doit permettre d'accéder à l'ensemble des services en une fois.

Si Windows Phone 7 disposera bien d'un portail d'applications Marketplace, il ne faudra pas compter sur un déluge de contenus : environ 200 applications devraient être disponibles à son ouverture. Microsoft dit vouloir privilégier la qualité à la quantité.

Par ailleurs, certaines notions ont été confirmées : cette première version de Windows Phone 7 ne supportera pas le copier / coller mais celui-ci sera intégré dans la prochaine mise à jour qui interviendra dès début 2011.

Les mises à jour de la plate-forme seront d'ailleurs gérées directement par Microsoft, sous forme d'updates de ROM, à partir de l'espace Zune. Pour ce qui est de l'intégration de Flash, il n'en est pas encore question même si le sujet reste d'actualité chez Microsoft. Il n'y a donc pas encore de date d'intégration.


Orange partenaire privilégié
Et si la page d'accueil de Windows Phone 7 ne pourra pas être modifiée par les opérateurs, cela n'empêchera pas ces derniers d'y proposer leurs services. Pour le lancement français, Microsoft s'est particulièrement rapproché de l'opérateur Orange.

Windows Phone 7 10 Windows Phone 7 09

Outre un plan marketing commun, avec des affiches et des démos dans certains de ses espaces de vente, Orange pré-installera sur les terminaux qu'il proposera des applications et services spécifiques.

Il s'agit d' Orange et Moi, application pour obtenir des informations sur son abonnement, de la TV d'Orange, d' Orange Daily ( fil d'actualité ) et de Ligue 1 ( actualité footballistique fournie grâce aux droits d' Orange sur le championnat ).

Par ailleurs, Orange proposera à partir du 21 septembre trois terminaux :

  • HTC Mozart en exclusivité et à partir de 29 €
  • LG Optimus 7 en avant-première de 6 semaines et à partir de 29 €
  • Samsung Omnia 7 à partir de 49 €


Cinq premiers smartphones le 21 octobre

MIcrosoft Windows Phone 7 Conf 06Pour le lancement mondial de Windows Phone 7, Steve Ballmer peut compter sur neuf terminaux issus de plusieurs fabricants. En France, 5 modèles seront disponibles le 21 octobre, en provenance de HTC, LG Electronics et Samsung.

Lors de la conférence de lancement de Windows Phone 7 à New York, Steve Ballmer était bien entoué : pas moins de neuf smartphones utilisant sa nouvelle plate-forme ont ainsi été dévoilés, confirmant le large soutien de l'industrie mobile envers le groupe de Redmond, malgré une présence qui s'est affaiblie dans le domaine des smartphones.

Pour la France, ce sont cinq modèles qui seront commercialisés dès le 21 octobre 2010, en amont du lancement US qui n'interviendra pas avant le mois de novembre.

Trois fabricants se partageront les premiers le marché français pour Windows Phone 7 : HTC avec trois modèles ( HTC Mozart, HTC Trophy, HTC HD7 ), LG Electronics ( LG E900 / Optimus 7 ) et Samsung ( Samsung Omnia 7 ).

On notera que tous embarquent un processeur Qualcomm SnapDragon 1 GHz optimisé pour Windows Phone 7 et répondant au cahier des charges hardware imposé par Microsoft pour garantir une bonne expérience utilisateur.

De fait, les interfaces sont très fluides et réactives, faisant complètement oublier le décalage qui existait entre l'interface iOS et celle des smartphones Windows Mobile 6.x. De même, tout est maintenant pensé pour une utilisation au doigt et les micro-cases pensées initialement pour les stylets mais ingérables au doigt ont disparu.

Enfin, on retrouve les mêmes touches de fonction en façade : Retour, Home, Search, qui sont la nouvelle empreinte obligatoire des smartphones WP7. Tous sont également dotés de ports microUSB pour la recharge / synchronisation.


HTC
HT HD7 Trophy 02Il était le premier sur Android, il ne sera pas le dernier sur Windows Phone 7. Le fabricant taiwanais est à l'origine de 5 des premiers smartphones utilisant la nouvelle plate-forme mobile, dont 3 seront directement disponibles sur le marché français.

Leurs noms circulent depuis longtemps au fil des rumeurs de ces derniers mois, quand leurs caractéristiques ne sont pas déjà intégralement connues.


HTC HD7

Connu aussi sous forme de rumeur sous le nom HD3 ( que l'on pouvait voir sur l'un des modèles présentés lors de la conférence de presse ), c'est le modèle haut de gamme avec un grand affichage 4,3" multitouch 800 x 480 pixels, très agréable pour visionner des vidéos et qui est doté d'une béquille à l'arrière.

HTC HD7 01 HTC HD7 03

Livré avec 8 Go de mémoire interne ( pas de port pour carte mémoire ), un processeur 1 GHz avec 576 Mo de RAM et 512 Mo de ROM, il intègre un APN 5 megapixels avec double Flash LED et possibilité d'enregistrement vidéo 720p.

HTC HD7 02 HTC HD7 Trophy 01

Le HTC HD7 est compatible WiFi, Bluetooth, GPS et supporte le HDPA 7,2 Mbps / HSUPA 2 Mbps pour le data mobile. Sa batterie 1230 mAh procure plus de 6 heures d'autonomie en conversation GSM.

A noter sur tous les smartphones HTC Windows Phone 7 : une interface HTC Hub qui reprend une partie des éléments présents sur HTC Sense ( mais que le fabricant ne peut placer sur Windows Phone 7 ) : météo, bourse, convertisseur...


HTC Mozart

Son nom circule depuis des mois et ses caractéristiques se sont affinées ces dernières semaines. C'est un smartphone avec affichage 3,7" multitouch 800 X 480 pixels et coque en aluminium anodisée faite d'une seule pièce.

HTC Mozart 04 HTC Mozart 02

8 Go de stockage interne ( pas de port pour carte mémoire ), APN 8 megapixels avec flash Xenon et enregistrement vidéo 720p, WiFi, Bluetooth, GPS, HSDPA 7,2 Mbps / HSUPA 2 Mbps pour le data mobile et une batterie 1300 mAh pour plus de 6 heures d'autonomie en conversation GSM.

HTC Mozart 01 HTC Mozart 03

HTC Trophy

Le HTC 7 Trophy embarque un affichage 3,8" 800 x 480 pixels multitouch et embarque 8 Go de mémoire interne ( pas de port pour carte mémoire ). Il possède un processeur 1 GHz avec 576 Mo de RAM et 512 Mo de ROM et un APN 5 megapixels avec Flash et enregistrement vidéo 720p.

HTC Xbox 02 HTC Trophy

Il est lui aussi compatible WiFi, Bluetooth GPS, HSPDA 7,2 / HSUPA 2 Mbps et embarque une batterie 1300 mAh.

 

LG Optimus 7 / E900

Le premier smartphone Windows Phone 7 a également été largement anticipé via différentes fuites sur Internet. Aperçu à plusieurs reprises sous le nom E900, il est finalement commercialisé sous la dénomination LG Optimus 7.

C'est un smartphone doté d'un affichage LCD TFT 3,8" 800 x 480 pixels et embarquant 16 Go de mémoire interne ( pas de port pour carte mémoire ). On y trouve un APN 5 megapixels ( Flash / autofocus ), les connectivités WiFi / Bluetooth, le GPS et une compatibilité quadribande GSM / GPRS / EDGE et tribande UMTS / HSDPA 7,2 / HSUPA 5,7 Mbps. Il est livré avec une batterie 1500 mAh.

LG Optimus 7 01 LG Optimus 7 02

A noter qu'il est compatible DLNA et intègre un mode de partage de fichiers intéressant : il suffit de faire glisser le doigt de haut en bas de l'écran pour " propulser " le fichier ( photo, vidéo ) vers l'équipement destinataire, sans avoir à utiliser des menus ou à entrer des paramètres compliqués.

LG Optimus 7 03

LG propose également une application ScanSearch de réalité augmentée qui va permettre d'afficher des informations en surimpression de la vue de l' APN et localiser restaurants ou services bancaires à proximité.

On notera enfin qu'il intègre un mode de dictée vocale, pratique pour composer des messages rapides sur les réseaux sociaux ou préparer des emails.


Samsung Omnia 7

Si le fabricant coréen a fortement mis l'accent sur Android et Bada OS en début d'année, il n'en oublie pas moins Windows Phone 7 et lance le Samsung Omnia 7, un smartphone ambitieux doté d'un large écran 4" Super AMOLED ( c'est le seul de tous les smartphones WP7 à en bénéficier ).

Samsung Omnia 7 03 Samsung Omnia 7 05

Doté de 8 Go de mémoire interne ( sans port pour carte mémoire ), il est compatible WiFi, Bluetooth, embarque un module GPS et un APN 5 megapixels avec Flash LED, autofocus, stabilisateur optique et enregistrement vidéo 720p.

Samsung Omnia 7 01 Samsung Omnia 7 02

Samsung a ajouté son propre hub de services et d'informations qui reprend le principe des hubs thématiques de Windows Phone 7, et qui est baptisé Hub Maintenant. Il agrège différentes informations : météo, actualité, cours de bourse...

Samsung Omnia 7 07 Samsung Omnia 7 03

Le Samsung Omnia 7 est commercialisé au prix de 599 € nu et sera fourni via les opérateurs à partir de 49 € avec un abonnement.



Quels smartphones chez quels opérateurs ?

HT HD7 Trophy 02C'est le 21 octobre prochain que les premiers smartphones Windows Phone 7 seront disponibles en France mais l'ensemble des modèles ne sera pas disponible chez chacun des opérateurs.

Microsoft l'a annoncé : le lancement de Windows Phone 7 se fait en partenariat avec les opérateurs mobiles qui pourront bénéficier en retour de revenus sur les applications téléchargées sur le Marketplace ou qui auront l'occasion d'approfondir leur soutien au lancement.

En France, c'est le 21 octobre que seront disponibles les cinq premiers smartphones équipés de Windows Phone 7. Ces derniers seront distribués par les trois opérateurs mobiles français : Orange, SFR et Bouygues Telecom mais tous les modèles ne seront pas forcément disponibles chez chaque opérateur.


Orange
Pour ce lancement du 21 octobre, Orange s'est particulièrement impliqué dans la distribution et la publicité de la nouvelle plate-forme mobile de Microsoft, avec une solide campagne marketing et des espaces de démonstration dans certains de ses espaces de vente.

Pour les clients mobiles Orange, l'achat d'applications mobiles pourra passer par la facture mobile Orange tandis qu'un service Expert Assistance permettra aux conseillers un accès à distance sur le terminal pour régler directement tout problème de configuration ou aider les clients à se familiariser avec la nouvelle interface.

A défaut de pouvoir personnaliser directement cette dernière, comme il en a l'habitude avec d'autres OS mobiles, l'opérateur proposera une série d'applications dédiées accessibles depuis l'écran d'accueil. Par ailleurs, il proposera trois terminaux WP7, soit un de chaque fabricant ( HTC, LG, Samsung ) sur les cinq modèles lancés en France  :

  • HTC Mozart : en exclusivité chez Orange et proposé à partir de 29 € avec un abonnement
  • LG Optimus 7 : en avant-première de six semaines, à partir de 29 € avec un abonnement
  • Samsung Omnia 7 : à partir de 49 € avec un abonnement

Orange WP7

 

SFR
L'opérateur SFR proposera deux modèles le 21 octobre prochain, sur sa boutique en ligne et dans ses espaces SFR. Les clients SFR pourront retrouver certaines applications mobiles déjà déployées sur d'autres plates-formes, comme SFR WiFi, SFR TV et SFR Mon Compte.

  • HTC Trophy : à partir de 1 € avec forfait Illimythics 5 Webphone ou 159 € HT pour les professionnels, avec la souscription d'une option Business Mail & Surf ou un forfait intégrant l'option
  • Samsung Omnia 7 : à partir de 49,90 € avec un forfait Illimythics 5 Webphone ou 199 € HT pour les professionnels, avec la souscription d'une option Business Mail & Surf ou un forfait intégrant l'option

SFR WP7

 

Bouygues Telecom
L'opérateur Bouygues Telecom proposera également deux modèles WP7, par l'intermédiaire de sa branche Bouygues Telecom Entreprises.

  • HTC HD7 : à partir de 179 € HT avec un abonnement
  • Samsung Omnia 7 : à partir de 179 € HT avec un abonnement

Bouygues WP7

 



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
PROMMIX offline Hors ligne VIP icone 5291 points
Le #708041
"Ni flash" (ok, je peux comprendre, ça pompe les ressources), "Ni copier/coller"!!!! C'est quoi les problèmes techniques insurmontables pour implanter cette fonction dans un smartphone?
Je rigole doucement, car quand iPhone est sorti, tout le monde critiquait cette lacune. Finalement, ni Android, ni WM7 n'intègrent cette fonctions en natif.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire