Nokia : stratégie Symbian^3 et nouveaux smartphones

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
Nokia logo pro

Le Nokia World 2010 a permis de lancer enfin Symbian^3 et une première série de terminaux mobiles : les Nokia E7, C6 et C7, en plus du Nokia N8, dévoilé au mois d'avril. L'événement a également été riche en bouleversements au plus haut niveau de l'équipe dirigeante, révélant indirectement les enjeux stratégiques qui sont en train de se jouer et le besoin pour Nokia de se relancer sur les smartphones haut de gamme pour rétablir une image positive. La nouvelle gamme de smartphones Symbian^3 saura-t-elle donner les bons signaux et répondre aux attentes ?

Nokia is back ?

Nokia World 2010Comme nous l'avions souligné à plusieurs reprises, l'événement Nokia World qui s'est tenu les 14 et 15 septembret 2010 avait une saveur particulière pour le groupe finlandais. Il fallait marquer les esprits à l'occasion du lancement de Symbian^3 et de l'annonce d'une première gamme de terminaux.

Nokia s'est montré offensif, voulant faire mentir les critiques sur son manque de réactivité par rapport aux tendances du marché mais aussi faire oublier la gestion désastreuse du lancement du Nokia N97, qui a quelque peu écorné son image malgré des ventes correctes.

Nokia E7Le discours habituel, qui faisait la part belle à l'humilité, au respect des concurrents et restait à l'écart des déclarations péremptoires, a laissé place à une posture plus agressive et des affirmations catégoriques, rappelant quelques faits évidents : Nokia est toujours, et de loin, le leader mondial du marché de la téléphonie mobile, et il l'est également pour les smartphones, son OS Symbian détenant plus de 40% de part de marché.

Ce changement d'attitude s'est traduit par la reprise de certains éléments du discours traditionnel d' Apple ( le célèbre " one more thing ",  une petite piqûre de rappel sur la façon, ou pas, de tenir son mobile... ) et par quelques actions de défi vis vis de la conférence de presse de HTC, qui présentait plusieurs smartphones Android au même moment que le Nokia World, et également dans la capitale londonienne.


Marteler la communication pour mieux la faire passer ?
Ces différents thèmes et cette communication plus ferme ont été repris dans le cadre de la présentation de Symbian^3 à la presse française, multipliant les superlatifs pour qualifier les derniers terminaux annoncés et présenter les changements associés à l' Ovi Store.

Ce fut également l'occasion de rappeler quelques faits et chiffres associés au marché français. Fondant sa légitimité, il a été souligné que Nokia avait été un précurseur dans les smartphones, en proposant un précurseur dès 2001, le Nokia 7650, premier à répondre dans les grandes lignes à la définition d'un smartphone. Un argument qui vient en contrepoint de ceux du concurrent HTC, habitué des premières mondiales.

Nokia N8 conf 03 Nokia N8 conf 02

Le marché des smartphones Symbian en France représente un volume de 4 millions d'unités avec quelques réussites marquantes, comme le Nokia N95, écoulé à 1,5 million d'exemplaires, ou les Nokia N97 / N97 Mini, dont 500 000 unités ont trouvé preneur.

Au niveau mondial, Nokia a tenu à rappeler que sa part de marché a augmenté ces derniers trimestres, après une année 2009 difficile. On notera que le graphique présenté montre des concurrents en phase de stagnation ou même déclinants mais qu' Android n'est pas cité.

Nokia N8 conf 04 Nokia N8 conf 01

Mais Nokia fournit également des services mobiles et compte ainsi 2,6 millions d'utilisateurs en France, tandis que le portail Ovi Store a généré 10 millions de téléchargements, la moyenne d'usage se situant à 8 applications téléchargées par utilisateur et par mois.

La solution gratuite de navigation GPS Ovi Cartes est leader du marché et le portail Ovi Musique ( anciennement Nokia Music Store ) propose désormais 8 millions de titres au format MP3, sans DRM.



Séduire les développeurs

Nokia N8 conf 05a donc commencé à se repositionner et a posé les bases d'une solide association entre les services mobiles et les terminaux mobiles. Cette vision doit maintenant se renforcer avec Symbian^3 et surtout avec les moyens mis en oeuvre pour séduire les développeurs.

A cette fin, le groupe finlandais a déjà fait plusieurs annonces par l'intermédiaire du Nokia Developer Summit, touchant directement à la distribution et la gestion des applications sur l' Ovi Store. Cela passe par de nouveaux outils statistiques, un processus de signature des applications bientôt allégé et l'apparition d'une fonctionnalité In-App Purchase.


Un environnement de développement structuré
Lors du Nokia World, l'accent a été mis sur la cohérence de l'environnement de développement, promettant aux créateurs d'applications les moyens de couvrir facilement l'ensemble des terminaux Nokia, des modèles sous Symbian S60 en passant par les nouvelles gammes sous Symbian^3 et jusqu'aux futurs produits mobiles sous MeeGo.

Nokia N8 conf 08L'utilisation commune de l'environnement Qt ( qui vient de passer en version 4.7 ), permet le développement en une fois des applications et une compatibilité large. Mais il est également possible de créer des applications Symbian en utilisant simplement les langages Web et ne demandant donc pas de spécialisation particulière ou d'outils à maîtriser.

Enfin, un troisième niveau, encore plus basique, est constitué par l' App Wizard et s'adresse au plus grand nombre, pour créer de petites applets en quelques clics.


Relancer le portail Ovi Store
Nokia N8 conf 10Du côté de l'utilisateur final, c'est une refonte du portail Ovi Store qui a été annoncée lors du Nokia World  pour une utilisation plus simple et intuitive, avec de plus de plus grandes possibilités offertes pour découvrir et faire découvrir de nouvelles applications, améliorant leur visibilité globale.

Malgré sa présence précoce sur le marché, l' Ovi Store, en voulant peut-être jouer sur de trop nombreux tableaux,  s'est laissé distancer par les portails concurrents. Mais Nokia promet de se rattraper maintenant que Symbian^3 est lancé et que la stratégie développeurs est en place. Le groupe finlandais est également attaché à une approche régionale de son portail, avec des contenus locaux adaptés aux marchés visés.

Nokia affiche ainsi ses ambitions : reprendre le leadership sur les smartphones en France ( qui lui est disputé par Samsung et Apple, principalement ), séduire les partenaires en leur proposant de partager les revenus générés et démocratiser le développement d'applications. Mais pour cela, il faut aussi des terminaux mobiles convaincants...



La nouvelle référence ?

La nouvelle gamme de terminaux mobile Nokia dévoilée lors du Nokia World 2010 exploite enfin l' OS Symbian^3, fruit de la transformation open source de Symbian S60 qui a eu du mal à passer le cap des années 2008-2010 et contribué involontairement au développement d'une concurrence sur le haut de gamme qui a su prendre ses marques et s'implanter durablement, au point d'imposer ses références.

Les bouleversements à la tête de Nokia, intervenus quelques jours avant le Nokia World et qui placent un non-Finlandais à la tête du groupe pour la première fois ( au grand dam d' Anssi Vanjoki, vice-président, qui aurait bien brigué le poste ), en disent long sur la recherche d'un nouveau souffle du géant de la téléphonie.

Nokia N8 conf 06Et pour renverser la tendance, c'est le smartphone Nokia N8 qui doit porter haut les couleurs du groupe finlandais. Annoncé en avril 2010, attendu au cours de l'été mais reporté à la fin du troisième trimestre pour se donner les moyens de le tester à fond et de ne pas retomber dans le piège du lancement du Nokia N97, il est donc emblématique du renouveau de Nokia.

Tout a déjà été dit, ou presque, sur ce smartphone, et pas toujours en bien, ce qui a horripilé Nokia et conduit ses dirigeants à lancer un défi ( pourtant évident ) aux journalistes : essayez-le avant de vous prononcer.

Ce contexte particulier peut aussi expliquer pourquoi la date de lancement du Nokia N8 a glissé progressivement vers la fin du troisième trimestre, en plus des enjeux stratégiques liés à la mise en service de Symbian^3 et la volonté de ne pas décevoir.


Symbian^3 doit convaincre
Nokia N8 01La prise en main du terminal n'est pas mauvaise pour ce terminal compact à grand écran qui affichait lors de la présentation une belle réactivité et se permettait de diffuser des vidéos sur grand écran comme on pourrait les lire depuis un lecteur de salon grâce à son port HDMI.

L'interface de Symbian^3 est telle que décrite par Nokia : nouvelle tout en gardant les bases de Symbian. L'avantage est que les possesseurs de terminaux Symbian retrouveront leurs marques rapidement à défaut de profiter de quelque chose de résolument nouveau, ceux qui connaissent d'autres types d'interface seront moyennement éblouis tandis que les consommateurs découvrant l'univers des smartphones pour la première fois trouveront tout ce qu'il faut pour leur bonheur : de la personnalisation, une arborescence des menus pas trop compliquée et les applications de l' Ovi Store, le tout dans un hardware aux caractéristiques solides.


Une alchimie à créer

Nokia N8 02Certes, le processeur ne joue pas dans la cour du Gigahertz et la résolution d'écran est dépassée par bon nombre de modèles concurrents mais tout le monde ne peut pas prétendre à plus de 10 heures d'autonomie en communication et tout le monde n'a pas un APN 12 megapixels avec optique Carl Zeiss et une qualité de prise de vue un cran au-dessus de ce qui se fait actuellement. A chacun ses arguments.

Le Nokia N8 sera-t-il le smartphone que tout le monde s'arrachera bientôt ? Il est un peu tôt pour le dire mais le groupe finlandais fera tout pour bien le vendre. Cela passera par des partenariats opérateurs qui vont permettre de le proposer à bon prix, d'autant plus que son prix nu est celui d'un milieu de gamme mais aussi par une grosse campagne de publicité.

Nokia va mettre pas moins de 15 millions d'euros sur la table pour bien lancer et rendre visible son Nokia N8, avec un slogan dominant : " Et vous, qu'allez-vous en faire  ? " qui invite à l'ouverture et à la découverte mais dont on sent déjà aussi tout le potentiel pour les détournements moqueurs si l'appareil ne parvient pas à séduire.



Nokia E7, C6 et C7

Alors que le Nokia N8 était connu depuis le mois d'avril 2010, la belle surprise du Nokia World 2010 fut sans conteste l'annonce du smartphone Nokia E7, un modèle plutôt complet qui devrait combler d'aise les professionnels, par ses caractéristiques et son design.

Nokia E7 01 Nokia E7 04

Lui aussi sous Symbian^3, c'est un smartphone avec grand affichage tactile AMOLED 4" et clavier complet coulissant le transformant en un véritable ordinateur miniature une fois déplié. Le Nokia E7 offre toutes les connectivités habituelles et une compatibilié HSPA et il séduira les amateurs de messagerie mobile et de réseaux sociaux malgré son prix nu de plus de 700 €.

Nokia E7 02 Nokia E7 03

Là encore, Nokia n'a pas lésiné sur les caractéristiques et le produit s'est révélé plutôt séduisant lors d'une courte prise en main. Le clavier se dévoile grâce à un système de charnière et l'on retrouve les multiples écrans d'accueil personnalisables de Symbian^3 pour l'interface.

S'il est présenté comme un smartphone professionnel, il pourrait intéresser les utilisateurs au-delà de ce segment du fait de sa polyvalence et de ses capacités multimédia, complétées par un APN  8 megapixels au dos de l'appareil.


Nokia C6

Le petit frère de la bande des terminaux Symbian^3 présentée au Nokia World est le Nokia C6, un petit smartphone taillé pour les réseaux sociaux même si cette version C6-01 est dépourvue de clavier ( contrairement au C6-00 ).

Nokia C6 01 Nokia C6 03

L'affichage AMOLED tactile 3,2" polarisé ( et technologie Nokia Clear Black ) pour une meilleure visibilité en extérieur est de toute beauté pour un terminal de cette catégorie et l' APN 8 megapixels avec possibilité d'enregistrement HD 720p s'annonce attractif. Le smartphone est très polyvalent / multimédia.

Nokia C6 02

Le terminal est plutôt compact et se glissera facilement dans une poche. On notera la compatibilité WiFi b / g  / n et Bluetooth 3.0 ( haut débit ), ainsi que la présence d'un module A-GPS et de la Radio FM.


Nokia C7
Assez proche du Nokia C6 mais profitant de caractéristiques améliorées, rehaussées par sa coque métallique et d'une plus grande finesse ( 10,5 mm d'épaisseur ), le Nokia C7 propose un affichage tactile 3,5" AMOLED, 8 Go de mémoire interne ( extensible par port microSD ) et un APN 8 megapixels avec enregistrement vidéo HD 720p.

Nokia C7 02 Nokia C7 01

Il s'agit aussi d'un smartphone polyvalent, capable d'afficher les statuts des réseaux sociaux aussi bien que les contenus multimédia. L'affichage d'une vidéo sur ce type d'écran ( dont on nous a affirmé qu'il ne disposait pas de la technologie Nokia Clear Black, contrairement au C6 ) se révèle fluide et engageante.

Nokia C7 03

Pour tous ces terminaux, l'autonomie tourne entre 9 et plus de 10 heures en communication GSM et tous sont capables de profiter des opportunités de l' Ovi Store et des différents services mobiles de Nokia.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire