Dossier Texas Instruments et OMAP4, un an après

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
TI OMAP4 logo pro

En 2009, Texas Instruments officialisait sa plate-forme OMAP4, remplaçante de l'actuelle OMAP3, mais qui ne sera présente dans des produits commerciaux que d'ici 2011. Au début de 2010, Texas Instruments a commencé à en montrer les possibilités et les nouveaux usages qu'elle pourra supporter.

Texas Instruments logoDans les grands salons internationaux, les vedettes sont souvent les produits mobiles qui y sont présentés, malgré leur durée de vie de plus en plus éphémère. Mais on oublie souvent que dans leur ombre se cachent des plates-formes matérielles qui ont demandé des années de maturation.

La plate-forme OMAP4 de Texas Instruments a fait officiellement son apparition début 2009, s'appuyant sur un coeur ARM Cortex-A9 multicore qui commence à peine maintenant à trouver place dans de réels produits.

TI OMAP4L'objectif est ici de préparer le hardware des smartphones d'après-demain et les caractéristiques sont donc ambitieuses mais tout en donnant une idée des capacités des produits mobiles qui apparaîtront d'ici un à deux ans.

Un an après l'annonce, Texas Instruments est passé à la phase de démonstration des capacités de sa plate-forme en mettant l'accent sur les usages qui pourront en être tirés, comme la gestuelle interprétée depuis une caméra, le support de la 3D-HD,  la gestion multi-écrans ou l'apport des picoprojecteurs, constituant une sorte de champ prospectif des usages mobiles de demain.

MWC10 OMAP4 TI 02 MWC10 OMAP4 TI 01

Autant d'éléments qui n'existent pas encore ( ou sont développés de façon anecdotique ), mais que l'on retrouvera dans les smartphones des années 2011-2012 et au-delà. Mais Texas Instruments, c'est aussi un vaste champ d'innovations dans les technologies tactiles, comme les plates-formes pour liseuses numériques ou les optimisations, génération après génération, des modules de picoprojection.

 

Dossier Texas Instruments et OMAP4, un an après

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire