Toshiba TG01 : smartphone tactile avec affichage 4,1''

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
dossier mini Toshiba TG01

Toshiba crée la surprise en présentant à la presse un nouveau smartphone, le Toshiba TG01. En attendant de connaître son nom commercial final, on sait déjà qu'il se positionne plutôt du côté du grand public, rompant avec les smartphones professionnels présentés par la marque japonaise jusqu'à présent et qu'il possède quelques atouts de poids : un très grand écran, de diagonale 4.1" et de résolution 480 x 800 pixels, une finesse de moins de 1 centimètre mais aussi à l'intérieur une plate-forme SnapDragon de Qualcomm, qu'il est le premier à utiliser.

Toshiba et les terminaux mobiles

Toshiba nouveau logoL'intérêt de Toshiba pour le monde des PDA et des smartphones ( sous Windows Mobile ) ne date pas d'hier mais le parcours est relativement atypique. Du temps des PDA non communicants, le groupe japonais a toujours revendiqué un positionnement professionel, ne croyant pas vraiment au succès de produits grand public.

Toshiba E800Cela ne l'a pas empêché d'innover en lançant par exemple le premier PDA avec un grand affichage VGA, le Toshiba E800, qui a connu en son temps un succès notable quoique contribuant à la tendance des " briques " que d'autres marques s'efforceront de faire oublier par la suite en optant pour des form factors plus discrets.

Mais, comme un certain nombre d'acteurs au même moment, ( Dell, par exemple ), Toshiba n'a pas souhaité prendre le virage des smartphones et, après avoir subi le lent déclin des ventes de PDA non communicants, la société a décidé de sortir du marché en 2006.

Elle est pourtant toujours restée attentive à l'évolution du marché et, après avoir vu les smartphones prendre de l'ampleur, elle y est revenue début 2008 avec sa première série de PDAPhones, toujours orienté d'abord pour le marché professionnel et toujours sous Windows Mobile.

Toshiba Portege G910 06Les Toshiba G710 et G910, suivis d'un modèle G810, ont ainsi marqué le retour de la firme japonaise dans le domaine des terminaux mobiles mais tout en conservant l'esprit d'origine, celui d'un usage en entreprise claviers ( sous l'écran ou coulissant ), format communicator ou capteurs biométriques restent des attributs que l'on trouve plutôt du côté des professionnels.

Pourtant, une nouvelle tendance se dessinait déjà sur le marché, celle des terminaux polyvalents, reposant sur la présence de fonctions de productivité tout en associant une large panoplie d'outils de divertissement. Les habitudes changent et les professionnels sont maintenant aussi les mêmes qui utilisent les réseaux sociaux et gérent leur messagerie instantanée pour leur travail ou leur vie privée.

De même que Research in Motion a fait évoluer ses smartphones vers le divertissement, le dernier produit mobile de Toshiba met en avant cette double nature avec un terminal se distinguant du lot de multiples façons : affichage dépassant les 4", nouvelle surcouche tactile par-dessus Windows Mobile et utilisation de la plate-forme SnapDragon de Qualcomm, ouvrant la voie à une nouvelle génération de terminaux toujours puissants.

Toshiba TG01 07

Le Toshiba TG01 ( c'est son nom de code, le nom final sera dévoilé au salon MWC de Barcelone ) est l'un des premiers terminaux à en être équipé et veut placer la barre très haut, alors que la marque Toshiba est relativement discrète en Europe occidentale.

Toshiba TG01 01



Présentation du Toshiba TG01

( Pour la liste détaillée des caractéristiques, voir ici )

Toshiba TG01Le smartphone Toshiba TG01 vise donc la catégorie des smartphones haut de gamme polyvalents, à l'image de l' iPhone d' Apple, des derniers smartphones Blackberry ou du Samsung Player Addict. Malgré son retour sur le marché en 2008, la marque manque de visibilité en s'étant positionné uniquement sur le segment professionnel.

Ce terminal corrige le tir et dévoile les ambitions de Toshiba de devenir une nouvelle référence en la matière aux yeux du grand public. Ses armes sont des caractéristiques inédites et des négociations entamées avec de nombreux opérateurs afin d'obtenir leur soutien dans sa distribution et des subventions qui le rendront accessibles.

Le smartphone Toshiba TG01, dont le nom commercial devrait être tout de même plus appétissant, joue la carte du grand affichage. Il dispose d'une diagonale de 4,1" pour une résolution de 480 x 800 pixels, que l'on retrouve sur les derniers produits concurrents. Il n'est pas multitouch mais bénéficie d'une surcouche tactile coloré posée par-dessus Windows Mobile et d'un accéléromètre.

A noter que l'appareil utilise une technologie spécifique de traitement de l'image pour assurer le respect des couleurs et la luminosité.

On se rappellera peut-être que Sony, en lançant sa console portable PSP, avait justifié le choix de son écran de 4,3" en indiquant qu'il s'agissait de la taille maximale acceptable pour un produit mobile. Toshiba lui emboîte le pas sur ce point.

Toshiba TG01 17La société cède donc à la mode des surcouches, comme nombre d'autres marques, qui permet d'accéder plus facilement aux principales fonctions et autorise une manipulation au doigt. Elle est constituée de trois pages contenant trois bandes colorées sur lesquels on peut placer les raccourcis de ses logiciels préférés.

Le menu classique de Windows Mobile reste accessible en haut à gauche. On notera que le TG01 ne dispose pas d'emplacement pour le stylet même si, comme pour le Samsung Player Addict, on en trouvera un dans le package. L'incitation à manipuler l'appareil uniquement au doigt est donc forte. Pourtant, comme toujours, sous la surcouche se retrouvent les menus étroits du système de Microsoft, avec ses petites cases à cocher et initialement prévues pour un stylet.

Toshiba TG01 16L'autre point visible de ce terminal est sa finesse : moins de 1 centimètre d'épaisseur ( dimensions : 129 x 70 x 9,9 mm pour 129 g ) qui feraient passer les 11,3 mm du HTC Touch Diamond pour de l'obésité. La prise en main de l'appareil est équilibrée et son poids donne une impression de légèreté par rapport à sa vaste surface d'affichage.

Sous l'écran, les touches de fonction sont peu nombreuses : une touche pour revenir à l'écran d'accueil, une touche de retour et au milieu une curieuse barre horizontale qui sert en fait pour le zoom / dezoom sur Internet Explorer 6, le navigateur intégré ( avec support de Flash ).

Toshiba TG01 02Les tranches de l'appareil sont épurées : des touches de contrôle du volume d'un côté, un bouton on/off, un emplacement pour le port USB et une touche pour l'appareil photo de l'autre, c'est tout. Le port pour carte mémoire microSDHC est caché sous la coque et l' APN se contente d'un capteur 3,2 megapixels sans flash. Ce choix est dicté par des raisons d'encombrement, selon les représentants de Toshiba, qui ne semblaient pas être prêts à accepter un léger débordement à l'arrière de l'appareil.

Le Toshiba TG01 est un smartphone quadribande GSM / GPRS / EDGE UMTS / HSDPA 7,2 / HSUPA 2 Mbps. On notera qu'il ne dispose pas d' APN en façade, le peu de succès de la visiophonie l'ayant incité à faire l'impasse sur cette fonctionnalité.

Toshiba TG01 19En revanche, on trouvera du WiFi 802.11 b/g, du Bluetooth 2.0 ( avec profil A2DP ) et un module A-GPS. Le système d'exploitation repose sur Windows Mobile 6.1, avec une possibilité prévue de mise à jour vers Windows Mobile 6.5, vraisembablement d'ici la rentrée ou la fin d'année.

Mais l'autre grande spécificité du Toshiba TG01 est liée à sa plate-forme : c'est l'un des premiers appareils mobiles à être doté de l'architecture SnapDragon de Qualcomm, offrant une cadence de 1 GHz et des capacités multimédia avancées tout en gérant mieux la consommation d'énergie.

A ce propos, la batterie fournie n'est que de 1000 mAh. Si l'on considère le HTC Touch Diamond et sa batterie 900 mAh offrant une autonomie bien légère, on peut se poser des questions. Pourtant, les représentants de Qualcomm ont affirmé que leur appareil tenait largement une journée de fonctionnement en utilisation normale ( surf, messagerie, visionnage de vidéo, téléphone... ).

La plate-forme SnapDragon tiendra-t-elle ses promesses sur ce point ? Ce sera l'un des aspects à vérifier dans les tests à venir.



Premières impressions

Toshiba TG01 04En fait de lancement européen, il s'agissait plutôt d'un pré-lancement du smartphone Toshiba TG01. L'annonce principale se fera lors du salon MWC de Barcelone mi-février et, à ce titre, un certain nombre d'informations manquaient à l'appel.

Ce terminal marque toutefois l'entrée de Toshiba sur un nouveau segment des smartphones, celui des produits polyvalents pouvant intéresser aussi bien les professionnels que le grand public, et le groupe japonais entend bien marquer de son empreinte le secteur.

Sans se prononcer sur les modalités tarifaires qui accompagneront sa distribution par l'intermédiaire des opérateurs, l'accent a été mis sur le fait que de nombreux opérateurs seront impliqués et que les subventions seront conséquentes. Le terminal nu coûtant 500 € HT, on comprend que la firme japonaise ait tout intérêt à faire subventionner son produit.

C'est plus d'un million d'unités que compte écouler Toshiba, ce qui représente un vrai défi dans la mesure où la marque est beaucoup moins connue sur ce terrain que d'autres comme Samsung ou HTC. Ses choix techniques ont d'autant plus d'importance pour se démarquer.

Toshiba TG01 18L'affichage de 4,1" constitue effectivement un facteur différenciant, même si d'autres n'en sont pas loin avec des diagonales de 3,8", comme le HTC Touch HD. La résolution 480 x 800 pixels le place également dans les dernières tendances du moment. L'affichage est beau mais reste inférieur à celui d'un iPhone, les technologies d'affichage étant différentes et donnant l'avantage au second.

La finesse impressionne également, même si elle contraint à des choix serrés au plan technique. Bien que l'appareil soit très riche en fonctionnalités, on se retrouve devant les mêmes dilemmes que pour le HTC Touch Diamond. On limitera donc l' APN à un modèle 3,2 megapixels ( ce qui est déjà confortable ) et la batterie à 1000 mAh.

Toshiba TG01 03

Sur ce point, la plate-forme embarquée SnapDragon doit pouvoir faire la différence. C'est en tout cas l'un des axes de l'argumentation, avec celui de la puissance. La fiche technique annonce 5 heures d'autonomie en communications et une dizaine de jours en veille, ce qui représente une valeur correcte mais pas époustouflante.

Toshiba TG01 09Le processeur est cadencé à 1 GHz et permet de faire tourner nativement des vidéos en plein écran, un lecteur vidéo étant pré-installé sur l'appareil. Là encore, seul l'expérience dira si les promesses sont tenues.

Sa puissance devrait permettre de développer des applications spécifiques de qualité supérieure. L'éditeur Gameloft, qui s'essaie à toutes les plates-formes mobiles disponibles, proposera une version spéciale du jeu Prince of Persia, dont il détient la licence pour les adaptations mobiles.

La fluidité de la surcouche tactile semblait être au rendez-vous mais certaines fonctions des modèles présentés étaient désactivées et il faudra là aussi le confirmer sur des modèles finalisés. Quoi qu'il en soit, l'appareil est plutôt séduisant et ne dépareillera pas ( peut-être pas assez, d'ailleurs, sur son form factor ) avec les offres concurrentes.



Deuxièmes impressions

Toshiba TG01 10Le smartphone Toshiba TG01 se révèle plutôt impressionnant sur le papier et possède des caractéristiques qui le distinguent des autres produits similaires du marché. En attendant de savoir ce que vaut réellement SnapDragon, le groupe japonais peut déjà marquer sa différence sur ce point.

D'autre part, il semble prêt à mettre le paquet sur ce modèle. Outre les négociations avec les opérateurs  pour des subventions attractives et l'objectif de vente énoncé précédemment, une grosse campagne marketing sera mise en place lors de son lancement, quelque part entre juin et septembre.

Et pour que le terminal soit plus facilement accepté par les opérateurs, beaucoup d'efforts ont été placés dans les possibilités de personnalisation de la surcouche tactile. Les opérateurs pourront donc habiller facilement l'interface à leurs couleurs et y placer les raccourcis vers leurs applications mobiles.

On n'aura donc pas affaire à des widgets mobiles, comme sur les modèles Samsung, mais la personnalisation pourra être relativement poussée. Concernant le module A-GPS, les opérateurs pourront d'ailleurs y placer leur propre service de navigation off-board, mais Toshiba devrait proposer le TG01 nu avec un logiciel de navigation, qui n'est pas encore défini ( CoPilot pourrait en bénéficier du fait de partenariats antérieurs ).

Toshiba TG01 09b Toshiba TG01 06

Pour ce qui est du Web Mobile, c'est le nouveau navigateur Internet Explorer 6 qui a été choisi. On y retrouvera donc le support de Flash intégré et les modes de zoom déjà proposés sur d'autres navigateurs mobiles.

Toshiba TG01 14En dehors du lecteur vidéo capable de lire nativement des fichiers, Toshiba ne proposera pas d'applications supplémentaires. On retrouvera donc les offres par défaut de Windows Mobile. Dommage, en ces temps où les applications mobiles sont devenues un axe important du succès des smartphones, que cet aspect, au vu de la puissance annoncée du Toshiba TG01, ne semble pas être plus pris en compte.

On regrettera également le choix du port micro USB plutôt que d'une vraie prise casque. Il faudra passer par un  adaptateur qui permettra alors d'y mettre son casque préféré. En conclusion, le smartphone Toshiba TG01 est une jolie tentative pour se faire une place dans le domaine des smartphones Windows Mobile polyvalents, avec de vrais arguments pour se différencier.

C'est aussi l'épreuve du feu pour la plate-forme SnapDragon de Qualcomm, fruit d'un développement sur plusieurs années, et qui devrait être présente sur de nombreux terminaux cette année. Le salon MWC 2009 pourrait en dévoiler certains.

Le smartphone Toshiba TG01 sera disponible en deux coloris, noir ou blanc, à partir du mois de juin ( mais peut-être plutôt à la rentrée ) pour un prix nu de 500 € HT.



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire