Dossier ZTE et son smartphone Android ZTE Link

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
ZTE Link logo pro

Les fabricants chinois ne sont plus qu'à quelques encablures du Top 5 mondial des fabricants et s'y aventurent même parfois le temps d'un trimestre. Peu connus du grand public car souvent distribués en marque blanche auprès des opérateurs, ils veulent maintenant gagner en visibilité. Fort d'un premier succès en France avec le X760, ZTE a lancé deux nouveaux terminaux en avril/mai auprès de l'opérateur Bouygues Telecom, le ZTE Cute et le smartphone Android ZTE Link. Tous deux sont positionnés à des prix très agressifs et attaquent le marché par la base. Le ZTE Link est aussi le premier smartphone Android commercialisé par le fabricant. Et pas le dernier.

ZTE Présentation

ZTE logo proZTE : ce nom n'est pas forcément très connu dans l'Hexagone mais si vous lisez régulièrement GNT, vous l'avez déjà croisé. Vous avez pu également le remarquer si vous utilisez une clé USB 3G+ fournie par un opérateur. ZTE est en effet l'un des principaux équipementiers télécoms de Chine ( avec Huawei Technologies ) et grand pourvoyeur de modems 3G+ USB ( 20 millions d'unités écoulées dans le monde en 2009 ).

La société a généré un chiffre d'affaires de 9 milliards de dollars en 2009 et profite d'une situation favorable du côté des équipements télécoms avec le déploiement des réseaux mobiles 3G en Chine tout en cherchant à s'implanter à l'international. Elle dispose notamment d'un gros pôle de recherche et développement qui occupe plus d'un tiers de son effectif et permet de créer une importante propriété intellectuelle.

Mais ZTE est aussi un fabricant de téléphones portables. Si son nom n'est pas forcément très connu des consommateurs européens, c'est qu'il était avant tout un fabricant de mobiles en marque blanche pour de nombreux opérateurs.

Ses mobiles, positionnés en entrée et milieu de gamme, sont particulièrement adaptés pour les besoins des pays émergents, avec une remontée progressive vers les marchés établis. Le faible coût des terminaux et les capacités de production ont permis de nouer de solides partenariats avec les opérateurs mobiles.


Un fabricant discret mais qui monte en puissance
Si l'activité téléphonie mobile de ZTE ne date que de 2002, les ambitions du groupe chinois dans la téléphonie mobile ne datent pas d'hier comme nous le relevions en 2008, quand les représentants de la société ont annoncé leur intention d'entrer dans le Top 5 mondial des fabricants de mobiles.

ZTE produits mobiles
Eolutions des livraisons de produits mobiles : smartphones et clés 3G (source ZTE)

Un objectif qui n'est pas loin d'être atteint puisque le cabinet d'études iSuppli a placé le fabricant chinois au cinquième rang mondial des fabricants de terminaux au dernier trimestre 2009, prenant la place de Motorola. Sur l'ensemble de l'année, la société a livré 60 millions de produits mobiles, dont 40 millions de téléphones.

2008 est aussi l'année durant laquelle ZTE a commencé à vouloir exister dans la téléphonie sous sa propre marque en France. Après avoir écoulé 1 million de produits mobiles en 2008, le groupe chinois en a livré 2,3 millions en 2009 ( téléphones et clés 3G+ comprises ).

Le premier téléphone portable à porter directement le nom ZTE fut le modèle ZTE X760, écoulé à 2 millions d'exemplaires en Europe. Fort de ce succès encourageant, et désireux d'étendre sa présence au-delà de l'entrée de gamme, ZTE revient sur le marché français avec deux nouveaux téléphones, le ZTE Cute, successeur du ZTE X760 et orienté comme lui vers l'entrée / milieu de gamme, et le ZTE Link, son premier smartphone sous Android.



ZTE Stratégie

Jusqu'à présent, l'essentiel de la production de ZTE a été tournée vers l'entrée de gamme, avec des arguments de prix qui ont su séduire les opérateurs mobiles. Pour exister en tant que marque propre, ZTE compte sur un élargissement vers les smartphones, avec une offre tournée vers les professionnels, via des modèles utilisant Windows Mobile / Windows Phone, et vers le grand public, par l'intermédiaire d' Android.

Bouygues logoSi le fabricant est un partenaire de longue date avec Orange et SFR / Vodafone, pour lesquels il a produit plusieurs modèles en marque blanche, c'est chez Bouygues Telecom qu'il peut s'exprimer en tant que fabricant à part entière.


Un positionnement particulier
ZTE X760C'est d'ailleurs chez cet opérateur qu'a été lancé le premier mobile siglé ZTE, le ZTE X760, annoncé en mai 2009, et c'est également avec lui que sont lancés les nouveaux modèles ZTE Cute et ZTE Link. La stratégie du groupe d'ailleurs cohérente avec son approche initiale du marché : proposer des terminaux innovants dans les segments inférieurs, comme par exemple lancer un smartphone Android, théoriquement associé à un abonnement mensuel, du côté des forfaits bloqués ( cas du ZTE Link ) ou faire descendre un téléphone normalement proposé en forfait bloqué vers le prépayé.

Cette vision est cohérente avec l'un des arguments forts de ZTE : le prix de ses terminaux, et offre l'avantage de prendre position sur des segments encore relativement peu convoités par la concurrence. Certains, comme Palm et HTC, ont bien pris la mesure des opportunités de ce segment mais il reste encore de la place pour une marque cherchant à se faire un nom.


Ne pas griller les étapes

ZTE ne devrait donc pas se frotter aux grands fabricants de smartphones et leurs modèles haut de gamme à court terme, malgré le gain de visibilité que cela peut apporter mais aussi le risque inévitable de comparaison avec les modèles les plus performants du moment.

Cependant, tirer les prix vers le bas ne signifie pas pour autant faire du sous-téléphone et un soin particulier a été apporté à la finition et à l'ergonomie des terminaux, l'intégration des dernières technologies étant assurée par le fort pôle de recherche et développement du groupe.

Une telle approche structurée permet de bénéficier d'un temps raccourci de développement d'un produit mobile, de la conception à sa commercialisation.

Le fabricant montera toutefois progressivement en gamme et prépare un terminal avec grand affichage tactile 3,5" d'ici le mois de septembre, tandis qu'un produit sous Windows Phone 7 est à l'étude et pourrait être lancé d'ici la fin de l'année 2010.



ZTE Cute

ZTE CuteLe ZTE Cute est un mobile de type de feature phone ( téléphone multimédia ) venant prendre la succession du ZTE X760 lancé en 2009. Compact ( 12 x 50 x 12,5 mm ) et léger ( 100 g ), il dispose d'un affichage tactile 2,8" de résolution 240 x 400 pixels.

Il dispose d'un APN 2 megapixels au dos et est compatible avec les réseaux GSM / EDGE. On y trouve la connectivité Bluetooth et sa petite mémoire de 34 Mo peut être étendue via le port pour cartes mémoire microSDHC. L'appareil utilise un OS propriétaire et un système d'icônes permettant d'accéder aux différentes fonctions, dont la Radio FM.

Il possède un écran d'accueil sur lequel il est possible de placer des widgets. Le ZTE Cute offre une autonomie de 5 heures en appels et environ 12 jours en veille. Ses caractéristiques en font un téléphone typique du segment de milieu de gamme, avec l'attrait de l'écran tactile. Une prise en main de quelques minutes suggère un temps de réaction relativement rapide.

Après le ZTE X760 qui s'est plutôt bien vendu ( de l'aveu de Bouygues Telecom ), le modèle ZTE Cute lui emboîte le pas et, en reprenant les mêmes bases mais sur une configuration supérieure, devrait suivre le même chemin. Ce type de terminal, attendu sur une offre de forfaits bloqués, est proposé sur des forfaits prépayés chez Bouygues Telecom, répondant ainsi à la stratégie du groupe ( voir supra ).

Le ZTE Cute est proposé chez Bouygues Telecom au prix de 1 € avec un forfait bloqué SMS & Internet illimités ou avec un forfait de type Evasio 1h+1h ou Neo.3 2h. Il est proposé à 69 € en offre prépayée avec une Carte Bouygues Telecom. Le terminal nu coûte 109 €.

ZTE Cute 01



ZTE Link à l'extérieur

ZTE LinkLe ZTE Link est donc le premier smartphone Android de la marque chinoise lancé en France mais aussi l'arme fatale qui doit lui les portes du marché des smartphones, en passant par la base plutôt que par les modèles haut de gamme.

C'est un modèle compact de dimensions 102 x 55 x 14,5 mm pour 120 g, avec un affichage LCD tactile résistif 2,8" QVGA ( 240 x 320 pixels ) qui ne propose donc pas de contact multipoint. Tout se fait au doigt, sans stylet, même pour les trois touches de fonction placées sous l'écran ( Home, Menu et Retour ).

Seules les touches pour décrocher et raccrocher créent une saillie à la surface du ZTE Link. La même économie de touches se retrouve sur les tranches avec simplement sur le côté droit une barre pour le volume et un port micro USB pour la recharge / synchronisation. Sur le côté droit de la grille de l'écouteur se cache une diode pour les notifications et la recharge.

ZTE Link 01 ZTE Link 04

Au sommet, on trouve le bouton on/off et le connecteur pour la prise casque 3,5 mm, casque dont le fil servira aussi d'antenne pour la fonction Radio FM, ainsi que la sortie haut-parleur. Dommage que la touche on/off ne dépasse pas de la coque, sachant qu'elle est fréquemment sollicitée pour activer l'appareil, ce qui oblige à appuyer plus que de raison. Au dos, la coque présente un revêtement antidérapant et la seule légère protubérance provient de son APN 3,2 megapixels, dépourvu de flash.

ZTE Link 03 ZTE Link 08

Le ZTE Link est un smartphone sous Android 1.6 Donut tribande GSM / GPRS / EDGE et bibande UMTS / HSDPA. On pourra donc tout à fait profiter des joies de l'Internet mobile. L'appareil est doté en outre des connectivités WiFi 802.11 b / g et Bluetooth 2.0, et il dispose également d'un module A-GPS.

ZTE Link 07L'appareil possède un port microSD mais il faudra aller le chercher sous son capot, et même sous sa batterie. Il est livré avec une carte microSD 2 Go qui devrait rester plus ou moins à demeure, vu les efforts nécessaires pour l'extraire mais rien n'empêche d'en insérer une de plus grande capacité ( testé jusqu'à 8 Go ) pour étoffer les 100 Mo de mémoire interne initialement disponible.

Le ZTE Link embarque enfin un processeur Qualcomm MSM7227 et d'une batterie amovible de 1100 mAh fournissant une autonomie annoncée de 4 heures en communications et 8 jours en veille. La prise en main de l'appareil est plutôt agréable et la finition s'avère convaincante malgré la quantité de pièces plastiques.

Un regret toutefois, la surface de la face avant prend facilement les reflets, ce qui, associé au type d'écran, rend l'affichage assez peu lisible en plein soleil. L'écran est lumineux, de bonne facture et ne posera pas de problèmes particuliers en intérieur, malgré un angle de vision limité.

Enfin, il est toujours un peu difficile de se réhabituer à une résolution QVGA quand on a connu des résolutions supérieures, notamment pour la lecture, mais l'affichage du ZTE Link se défend plutôt bien pour cette catégorie d'appareil.



ZTE Link à l''intérieur

ZTE Link 13Le smartphone ZTE Link a commencé sa carrière commerciale en France sous les couleurs de l'opérateur Bouygues Telecom, prolongeant ainsi un partenariat qui permet au fabricant de présenter ses modèles sous son propre nom.

Cela se traduit par quelques signes de la présence de l'opérateur ( écran de démarrage, fond d'écran ) et notamment par des icônes d'accès à ses services : TV, téléchargement d'applications, accès au portail, espace de synchronisation des données en cloud...

ZTE Link 11 ZTE Link 12

Par ailleurs, un certain nombre d'applications sont pré-installées directement sur l'appareil : Youtube, Dailymotion, PagesJaunes, Tele7, Première, Public, Windows Live Messenger...Pour le reste, la liberté est totale, le ZTE Link pouvant accéder à l' Android Market qui compte maintenant autour de 40 000 applications. Même s'il ne s'agit pas de la dernière version de l' OS mobile de Google, ce qui limite l'accès à certaines applications, il y aura largement de quoi personnaliser le smartphone selon ses goûts.

ZTE Link 09 ZTE Link 15

L'appareil ne dispose pas d'interface spécifique. On retrouve donc l'interface traditionnelle d'Android avec ses trois écrans d'accueil sur lesquels placer raccourcis et widgets mobiles tandis que le bouton inférieur fait apparaître la liste des applications présentes.

On trouvera également le système de notifications au sommet de l'écran qui permettra de se tenir au courant des dernières informations et emails arrivés. Le ZTE Link est donc bien un smartphone Android complet avec tout ce que l'on peut en attendre sur cette configuration matérielle.

La réactivité est également au rendez-vous, pour peu que la mémoire ne soit pas embolisée par une multitude d'applications ouvertes. Il existe sur l' Android Market tout ce qu'il faut pour fermer les applications présentes en fond sans nécessité.

Les transitions d'un écran à un autre se font rapidement, offrant une sensation de confort et confirmant un soin apporté à l'ergonomie. Malgré son petit prix, il ne s'agit pas d'un appareil au rabais. La connectivité WiFi offre une bonne sensibilité et l'accroche est aussi bonne que d'autres terminaux.

La qualité des appels voix est dans la moyenne, avec un son un peu métallique mais qui reste clair et l'accroche réseau, sans être exceptionnelle, se révèle meilleure que celle de terminaux plus haut en gamme.



ZTE Link à l'usage

ZTE Link 05A l'usage, le smartphone ZTE Link se révèle plutôt pratique et agréable. La réactivité du terminal et les possibilités de connectivés jouent en sa faveur, permettant de l'utiliser comme n'importe quel smartphone.

Evidemment, le choix d'une résolution QVGA a des conséquences sur le confort et la lisibilité de l'écran mais l'appareil reste tout à fait exploitable. Les possibilités de personnalisation fournies par l' OS Android sont là et permettent de transformer le téléphone ( fond d'écran, sonneries, placement des icônes et widgets, choix des applications... ).

Le produit répond aux attentes d'un smartphone de milieu de gamme et son positionnement chez Bouygues Telecom sur des forfaits bloqués joue encore en sa faveur. Même l'autonomie n'est pas mauvaise : pour un usage moyen ( voix et data ), avec WiFi activé et notification push, le ZTE Link tient presque deux jours. Il devrait tenir une journée complète en usage intensif, à moins de vider prématurément la batterie par du jeu et des vidéos.


Quelques petits défauts

ZTE Link 16Même si l'expérience globale est satisfaisante, il n'est cependant pas exempt de quelques défauts. Le smartphone met par exemple du temps à sortir de son état de veille. Pour le réveiller, il faut compter facilement deux à trois secondes, et ajouter une à deux secondes pour déverrouiller l'écran tactile et composer le code visuel d' Android ( pour ceux qui l'ont activé ). Soit facilement 5 secondes avant que l'appareil soit opérationnel.

C'est long, d'autant plus que le bouton au sommet de l'appareil, qui ne dépasse pas de la coque, ne permet pas vraiment de savoir si l'on a correctement appuyé dessus. Cela peut finalement se traduire par 8 à 10 secondes avant de rendre l'appareil opérationnel. C'est long.

Placer le port microSD sous la batterie n'est pas non plus une idée fantastique mais cela concourt à l'aspect compact du terminal. Et si l' APN possède un capteur 3,2 megapixels, ses qualités sont très moyennes. Les couleurs sont fades, les sources lumineuses sont brûlées et le temps de mise au point  est assez long.

ZTE Link 02Si l' APN ne possède pas de flash, il est possible de régler la luminosité directement sur l'affichage tactile, ce qui est plutôt une bonne idée. Malheureusement, c'est fonction devient très difficile d'accès si le mobile est placé en mode paysage, c'est à dire comme un appareil photo classique.

Enfin, rappelons que le mobile tourne sous Android 1.6. Aura-t-il droit à une mise à jour vers des versions plus récentes ? La question serait à l'étude mais il ne vaut mieux pas trop espérer de ce côté là.


Un premier smartphone correct

Hormis ces quelques points noirs, qui restent apprivoisables, le ZTE Link s'avère un bon premier smartphone pour qui désire découvrir ce monde sans en payer le prix fort . Le fabricant propose là un produit plutôt séduisant au regard de la cible qu'il a choisie.

Le ZTE Link, disponible pour le moment seulement chez Bouygues Telecom, est disponible à partir de 29 € sur le créneau prévu, à savoir avec un forfait bloqué SMS illimités ou SMS et Internet Illimité, à partir de 9 € avec un forfait Neo.3 2 h, voire à 1 € dans le cadre d'une offre Ideo et Ideo 24/24 ( quadruple play ).

En prépayé avec carte Bouygues Telecom, le smartphone ZTE Link est proposé à 149 €. Enfin, le terminal nu coûte 179 €, ce qui reste bien moins cher que la plupart des téléphones multimédia du marché.



  • Partager ce contenu :
Dans le même style
  • Dossier : présentation de Mac OS X Snow Leopard (2/2)
    Nous poursuivons ce tour d'horizon de MAC OS X Snow Leopard en abordant cette fois les parties en rapport avec, la configuration réseau et les fonctionnalités de sécurité (coupe-feu, contrôle parental, antivirus, partage réseau...) ...
  • Dossier : présentation de Mac OS X Snow Leopard (1/2)
    Voici un dossier dont l'objectif est sans prétention de faire découvrir aux utilisateurs de Windows, le système d'exploitation MAC OS X. Dans cette première partie, nous effectuons un tour d'horizon du Bureau, du Finder équivalent au ...
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire