Prise en main Sony Xperia Z Ultra et Sony SmartWatch 2

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)
sony Xperia logo

Sony a présenté à la presse sa phablet Sony Xperia Z Ultra avec écran 6,4" Full HD et processeur SnapDragon 800 et la montre connectée Sony SmartWatch 2 qui prépare la tendance plus générale du wearable computing. Petit tour d'horizon de ce saut dans un futur à quelques mois, entre le smartphone surpuissant et le gadget communicant.

Retour en force de Sony

Sony a présenté à la presse son nouveau fleuron, la phablet Sony Xperia Z Ultra avec son grand écran 6,4" Full HD, mais aussi la montre connectée Smartwatch 2 qui prépare l'ère du wearable computing.

C'est avec une certaine satisfaction que David Mignot, directeur général France de Sony Mobile, a présenté les perspectives mobiles du groupe concernant le marché français. Sur les bases de la bonne réception du Sony Xperia Z, son modèle haut de gamme lancé opportunément dès le début d'année, avant l'arrivée de ses principaux concurrents et avec un terminal aux caractéristiques avancées.

Sony Paris 01 Sony Paris 03 

Déjà en phase ascendante sur le second semestre 2012 grâce à la relance d'une gamme Xperia après l'intégration du fabricant Sony Ericsson, le Xperia Z est arrivé au bon moment pour accélérer le retour de Sony dans les mobiles.

Sony Paris 02  Sony xperia gamme 

Sur le marché français, l'objectif est maintenant de doubler les parts de marché du groupe et d'atteindre les 15% d'ici la fin de l'année. De son côté, la tablette Sony Xperia Tablet Z, récemment commercialisée, démarre bien, conduisant Sony à revoir à la hausse ses prévisions de vente.

Au-delà de ces succès mobiles, c'est la marque Sony qui reprend des couleurs et de la visibilité, tant du côté du grand public que de la distribution. Pour poursuivre l'effort, le fabricant dévoile de nouveaux produits ambitieux en essayant de répondre à la tendance aux grands écrans de smartphones dont il affirme qu'ils sont fortement plébiscités par le public, avec une envie d'affichages toujours plus grands pour s'accorder à la forte multiplication des usages mobiles.

La réponse de Sony à cette tendance est donc la phablet Sony Xperia Z Ultra, terminal haut de gamme effaçant toujours plus la frontière entre smartphones et tablettes dans l'espace des appareils dotés d'écrans de 6 à 7".



Sony Xperia Z Ultra

Avec une diagonale de 6,4", la Sony Xperia Z Ultra joue dans la cour des grands mais en proposant une résolution Full HD 1080p là où elle n'est que HD 720p chez nombre de concurrents. Fidèle à sa stratégie, Sony y a adapté les technologies d'optimisation des couleurs et du rendu de ses téléviseurs dans des versions mobiles, comme la technologie Triluminos de restitution fidèle des couleurs ou le moteur X-Reality, successeur amélioré du Bravia Engine des générations précédentes de smartphones Xperia.

Sony Paris Xperia Z Ultra 01 sony xperia Z Ultra 01 

Imposante mais très fine

La taille imposante est compensée par une très grande finesse : 6,5 mm ("le smartphone Full HD le plus fin au monde", annonce Sony, le Huawei Ascend P6 étant le plus fin avec 6,18 mm mais il est doté d'un affichage HD 720p) et un écran qui occupe la majeure partie de la façade, ce qui lui assure malgré une prise en main équilibrée. Nouveauté par rapport au Xperia Z, la phablet propose une bordure aluminium.

Sony Xperia Z Ultra 4G Sony Xperia Z Ultra prise casque 
4G LTE 150 Mbps ; la prise casque n'est plus cachée mais reste protégée

Avec un poids de 212 g, elle reste plutôt légère par rapport à son encombrement et bénéficie d'une finition soignée, baptisée Omnibalance en langage marketing. On retrouve comme sur le Xperia Z une protection renforcée de la coque, de type IP55 / IP58 avec une nouveauté : l'orifice de la prise casque n'est plus protégé par un capot mais par un système de cache protégeant le connecteur.

Elle reste donc facilement accessible tout en continuant d'être protégée comme le reste des connectiques. On pourra donc sans souci emmener son Xperia Z Ultra à la plage ou pour des photos et vidéos en piscine, moyennant quelques précautions d'usage.

Sony Xperia Z Ultra taille 01 Sony Xperia Z Ultra taille 02 
à gauche Sony Xperia Z Ultra (6,4"); à droite Sony Xperia Z (5")

Sony n'a pas lésiné non plus sur le coeur de son smartphone. Avec le processeur quadcore 2,2 GHz SnapDragon 800 de Qualcomm à bord, c'est encore un saut de performances qui s'annonce, comme l'ont déjà montré les benchmarks d'autres terminaux sous ce même processeur. Même en version prototype, la phablet Xperia Z Ultra représente déjà la nouvelle génération des smartphones.

Testé vite fait sur ce prototype via le benchmark Quadrant, le score monte à 18414 points, ce qui est raccord avec les premiers résultats du Galaxy S4 LTE-A (sous SnapDragon 800 aussi) montrant des scores à plus de 18000 points (contre 12000 environ pour le Galaxy S4 sous SnapDragon 600).

Elle est également compatible 4G LTE, mais avec une compatibilité LTE Cat 3 à 150 Mbps au lieu de 100 Mbps (débits descendants maximaux théoriques), ce qui la rend prête à exploiter la prochaine évolution du réseau 4G...une fois que les opérateurs seront en mesure de la proposer, ce qui n'est quasiment pas le cas actuellement, mais le sera progressivement après son lancement en fin d'année.



Ergonomie de la Sony Xperia Z Ultra

A noter que l'affichage tactile de la phablet réagit à une pointe de crayon ou de stylo comme s'il s'agissait d'un stylet, ce qui, associé à un logiciel de reconnaissance d'écriture, joue sur la fonction appréciée de prise de notes. La phablet Xperia Z Ultra sera livrée avec un stylet mais toute pointe douce pourra faire l'affaire.

Sony Paris Xperia Z Ultra 02
 

Par ailleurs, la saisie de texte via le clavier tactile pouvant s'avérer compliquée sur un écran d'aussi grande taille, il est possible d'adapter le clavier pour le condenser sur l'angle inférieur droit ou gauche en vue d'une utilisation à une main.

Une proposition que l'on retrouve aussi sur la phablet Huawei Ascend Mate (écran 6,1") et qui montre que les fabricants restent attentifs à éviter les écueils liés à un très grand écran. Sony prend également soin de proposer un moteur de recherche capable de retrouver des contenus à la fois sur le terminal et dans ses offres de services (musique, vidéo).

Sony Xperia Z Ultra capot Sony Xperia Z Ultra taille 03 
Les capots de protection, comme sur le Xperia Z...et toujours une chariot microSIM pas super pratique

Notons enfin la batterie de 3000 mAh embarquée et la présence du bouton on/off bien visible et accessible sur la tranche qui signe les nouveaux produits Xperia. Avec de telles caractéristiques, dont certaines en avance sur le marché, la phablet Xperia Z Ultra est évidemment un terminal qui se positionne sur le haut, voire très haut, de gamme.

Sony Xperia Z Ultra Android Jelly Bean 
Android 4.2.2 à bord

Le prix nu est annoncé à 729 € TTC, à l'image de ses capacités, qui seront sans doute un élément de communication important face à des phablets concurrentes à moitié prix, et même moins dans certains cas.

Sony xperia Z Ultra 02
Technologies TriLuminos et X-Reality dérivées des technos des téléviseurs Sony

Mais le terminal est en accord avec une stratégie plus générale consistant à miser sur le haut de gamme pour renforcer l'image d'acteur innovant que veut véhiculer Sony dans les mobiles, sachant qu'il dispose par ailleurs d'une solide gamme de smartphones Xperia plus bas en gamme.

On notera aussi l'accessoire SBH52 qui est une oreillette Bluetooth apparaible en NFC dotée d'un petit affichage OLED qui affiche les appels et les notifications. Elle sera commercialisée au prix de 119 € TTC.



Sony Smartwatch 2

Sony a bien compris le buzz du moment autour des montres connectées et, plus généralement du wearable computing, et entend se positionner comme un pionnier dans le genre grâce à la série Smarwatch lancée depuis plusieurs années.

A la vérité, la Smartwatch était plus un accessoire pour expérimenter une nouvelle niche, sans intention véritable de la démocratiser mais avec tous les bruits autour d'une iWatch chez Apple et des Google Glass, il est tentant de montrer que l'on dispose déjà d'une certaine expérience en la matière.

Sony Paris Smartwatch 01
 

Si la première Smartwatch était une façon de tester le marché, la nouvelle génération représentée par la Sony Smartwatch 2 s'inscrit donc dans un contexte où l'attention de l'industrie et du public est beaucoup plus polarisée sur cette nouvelle catégorie de produit.

Que promet la Smartwartch 2 ? Comme le modèle antérieur, il s'agit de recevoir à son poignet les notifications, messages et appels sans avoir à sortir son smartphone Android, ce qui, dans le cas des phablets, peut avoir un intérêt supplémentaire pour limiter les manipulations, mais en restant relié à lui par Bluetooth.

 Sony smartwatch 01

On y trouve la possibilité de régler le volume du lecteur de musique du smartphone, de lire des emails, même en mode offline ou d'exploiter des applications mobiles ou mini apps qui ajouteront des fonctionnalités à la montre, comme une application de cartographie simplifiée ou de fitness.

 
Sony Smartwatch 03 
Activation / désactivation des fonctions

L'objectif est en partie de remplacer l'écran d'accueil du smartphone en permettant de retrouver toutes les dernières informations sur l'affichage de la montre. Celui est en couleurs, de résolution 220 x 176 pixels pour une diagonale de 1,6" et Sony affirme qu'il reste lisible même en plein soleil.

La SmartWatch 2 n'est pas limitée aux seuls smartphones Android Sony mais offre une compatibilité large avec de nombreux modèles. Sa batterie embarquée promet plusieurs jours de fonctionnement avec une variabilité inévitable selon l'usage. Elle se recharge via un port micro-USB sur la tranche.



Ergonomie de la Sony Smartwatch 2

La nouvelle montre connectée de Sony n'était visible qu'à l'état de prototype et ne permettait donc que de se faire une idée de son design et de son principe de fonctionnement. La SmartWatch 2 se veut simple d'utilisation, avec une touche on/off latérale de même facture que celle des derniers smartphones Xperia et qui sont comme un signe de distinction, et un affichage tactile.

L'interface se veut inspirée d'Android et reprend un système d'icônes et de larges boutons pour activer/désactiver les applications embarquées. L'interface sert autant d'écran déporté pour certaines informations du smartphone que de système de contrôle de ce dernier.

Sony Smartwatch 02Interface à la Android, avec de grandes icônes

On peut ainsi régler le volume sonore depuis la montre ou visionner ce que voit l'APN du smartphone sur le petit écran, ce qui ne manquera pas de séduire tous les espions en herbe. Accessoirement, cela permet aussi de prendre des clichés alors que le smartphone est immergé (dans le cas du Xperia Z et du Xperia Z Ultra, par exemple) sans avoir à manipuler l'écran tactile du terminal.

L'appairage se fait très simplement par la technologie sans contact NFC mais la Smartwatch est aussi une...monte, affichant l'heure ou permettant de programmer des alarmes. La finition est de qualité (avec bracelet standard 24 mm) avec un boîtier rectangulaire plutôt masculin mais dont le style épuré et accompagné d'un liseré argenté pourra aussi séduire la gent féminine en ne l'obligeant plus à sortir le smartphone du sac à main.

Sony smartwatch 04
Bouton on/off à la Xperia sur le côté

A noter que la montre profite d'une protection IP57 qui la protège contre les éclaboussures et la poussière. Elle peut donc comme les smartphones Xperia Z / Z Ultra être immergée à faible profondeur et pendant une durée de temps limitée mais attention, il ne s'agit pas à proprement parler d'étanchéité comme une montre de sport dédiée.

Le pari de la SmartWatch 2 en tant que montre connectée de nouvelle génération est-il réussi ? Difficile à dire seulement à la vue du seul prototype et hors de conditions réelles d'usage. Le gadget est séduisant et peut avoir un intérêt certain pour les personnes à la vie numérique débridée, pour un prix de 199 € qui n'est pas excessif mais constitue tout de même un petit investissement.

La question est de savoir si elle saura sortir du marché de niche de la première SmartWatch et qui est aussi ce que cherchent à déterminer plus globalement les observateurs. Réponse dans quelques mois puisque la montre SmarWatch 2 de Sony sera lancée fin septembre 2013.




  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar