Test Dr House

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Dr House

Mindscape vous propose de rejoindre la fine équipe de Dr House et de parvenir, par le biais d'une petite enquête et de quelques manipulations, au bon diagnostic de votre patient malade. Jeu officiel, le titre a reçu une attention particulière et se montre fidèle à ce qu'on connait de la série : un héros cynique, une équipe n'ayant de cesse de proposer des hypothèses, un gentil Wilson et une Cody qui n'a pas encore succombé aux charmes du grand médecin.

Petit écran sur petits écrans

On ne présente pas la série Dr House ni son personnage emblématique. Ravivant quelque peu l'intérêt des séries médicales, longtemps représentées par Urgences, Dr House a apporté lors de ses premières diffusions un peu d'air frais au concept. Pour une fois, le titre ne s'alimente pas trop d'histoire de coeur, mais bien de détails sordides quant au héros cynique et arrogant et ses relations avec l'humanité. On finit tout de même par se lasser de ces cas spéciaux à répétitions, des mêmes termes médicaux barbares, même si le fond, c'est-à-dire la trame de la série, évolue résolument au fil des années, selon les saisons. Donc, comme toute série à succès digne de ce nom, il lui fallait son pendant vidéoludique. Mindscape s'est porté volontaire et propose aux joueurs de se mettre dans la peau d'un membre de l'équipe de House et d'étudier des cas anormaux.

Dr House (1) Dr House (2)

La première bonne surprise du titre tient dans la modélisation des personnages. Le joueur fan de la série reconnaîtra sans mal les trombines de tous les protagonistes, particulièrement soignées pour l'occasion. L'effort a été porté sur ce point, au détriment peut-être des autres, comme cette bande son inexistante ou des graphismes peu poussés. Une bonne surprise sur trois, c'est toujours mieux qu'un zéro pointé. Le titre n'étant qu'une adaptation, nos exigences ne sont pas poussées. L'expérience nous a appris à ne pas trop attendre de ce genre de jeux, souvent réalisés avec peu de coeur.



A vous le bon diagnostic

Le jeu se compose de huit épisodes et se présentent de la même façon qu'en soirée : l'histoire s'ouvre sur un inconnu, qui rapidement est pris de malaise. A vous d'entrer en scène pour trouver la maladie du patient. Pour cela, le titre vous propose une phase d'investigation, une sorte de quizz sur ces antécédents, son mode de vie, etc... A vous de trouver les bons sujets à aborder pour cumuler des points et obtenir une bonne note... Le quizz est une étape de votre diagnostic. Vient par la suite une visite sur les lieux familiers du malade, la récolte d'indice, d'objets, de substances qui pourraient avoir un lien avec les différents symptômes.

Dr House Dr House (7)

Une série de mini-jeu s'offre à vous : cela va de l'auscultation à la prise de sang, en passant par une intervention chirurgicale. Le challenge n'est pas vraiment au rendez-vous, les exercices sont simples mais il arrive parfois qu'elles échappent à votre compréhension... Cody interviendra pour vous dire que vous êtes un médecin bien médiocre car dans la grande majorité des cas, il ne sera pas demandé de refaire le mini-jeu. Pas de seconde chance en quelque sorte... Pour les bonnes notes, c'est Wilson qui s'en charge. On ne comprend pas trop ce système de notation qui arrive de temps en temps et qui n'a pas franchement l'air de vous handicaper. House saura de toute façon à la fin de l'épisode trouver la maladie du patient.

Dr House (6) Dr House (5)

D'ailleurs, il vous faudra passer par l'épreuve du tableau blanc, ce moment où les noms barbares médicaux prennent leur pleine mesure. Rassurez-vous, ce ne sera pas à vous de les trouver mais juste de jouer avec eux. Même pas besoin de les lire, ni de savoir à quoi ils se rapportent, juste de les énoncer les uns après les autres pour arriver à une nouvelle hypothèse. Vous ne cesserez d'avancer par étape, que vous trouverez vous-même inutiles, mais le studio de développement a tenu à vous faire passer ces moments de recherches bien connus de la série.

Dr House (4) Dr House (3)

C'est donc tout l'aspect médical de la série qui est conservé. Le titre tentera tant bien que mal d'insuffler à ses épisodes quelques passages liés aux relations entre les personnages mais sans entrer dans les détails. Les cinématiques se révèlent un peu creuses et n'ont réellement aucun intérêt. Mais la volonté d'offrir un épisode au plus près de ce qui est proposé dans la série est une initiative à saluer. On n'enchaîne pas les examens, l'ensemble reste assez construit pour qu'il se montre crédible.



Conclusion

Dr HouseDr House n'est pas une mauvaise adaptation. Le studio de développement a essayé de coller au mieux à la série, en proposant une aventure par épisode. Chacun d'entre eux vous met face à un nouveau cas pour lequel vous subirez nombre de mini-jeux pour diagnostiquer la bonne maladie. L'ensemble manque sans doute de profondeur et a bien du mal à convaincre tant le challenge se révèle faible. Mais l'effort de la construction est là, de la mise en scène également.

Le titre se joue avant tout pour ses mini-jeux médicaux. On retrouvera certes le caractère particulier de Dr House, mais finalement, ce qui fait l'essence même de la série est ici très survolée. Le jeu va vite dans les relations entre les personnages et ce n'est clairement pas sur ce point que le jeu se repose. Dr House DS est une adaptation très honnête, mais laissera un sentiment de vide aux grands fans de la série.



+ Les plus
  • Une construction bien pensée
  • Diversité des mini-jeux
  • Tentative de mise en scène d'un vrai épisode
  • Durée de vie
- Les moins
  • Absence de vrai challenge
  • Redondant
  • Ne dispense pas la même ambiance que la série

Notes

  • Graphisme Un soin particulier a été porté à la modélisation des personnages, particulièrement ressemblant avec les acteurs. Tous se reconnaîtront donc très facilement, permettant aux joueurs de s'immerger un peu plus dans le concept du jeu. Pour le reste, les décors et les environnements se révèlent tout à fait honnêtes pour un jeu DS.
    7/10
  • Bande son Le jeu se révèle un peu trop silencieux, mais on échappe par la même occasion à un doublage qui aurait pu être raté s'il n'avait pas proposé les voix originales. Les musiques sont très discrètes et les bruitages assez anecdotiques.
    5/10
  • Jouabilité Les deux premiers épisodes susciteront l'enthousiasme dans la prise en main, la lassitude viendra ensuite frapper à la porte pour cause de redondance. Ce Dr House tente de jouer la carte de la diversité en mélangeant actes chirurgicaux et mini-jeux. La réussite n'est pas toujours de rigueur, ce qui peut pousser à un manque d'implication du joueur. Le challenge y est finalement que si l'on se laisse prendre au jeu.
    7/10
  • Durée de vie Le jeu se compose de huit épisodes que vous devrez réaliser du début à la fin. Ici aussi, le diagnostic final peine à être trouvé et vous pourrez compter une bonne heure pour chaque épisode.
    7/10
  • Scénario Ce Dr House DS ne cherche pas à apporter un complément à la série. On se contente ici de vivre une expérience médicale sur des différents cas et c'est tout. Le studio de développement a intégré tout de même quelques cinématiques pour tenter de construire de vrais épisodes. On ne peut pas franchement parler de scénario, les histoires et interactions entre les différents personnages de la série étant anecdotiques.
    4/10
  • Note générale Ce Dr House respecte l'esprit de la série, le côté cynique et asocial de son personnage principal est retranscrit avec succès. Pour une adaptation de série, le titre de Mindscape s'en sort plutôt bien. En revanche, le joueur ne devra pas s'attendre à plonger dans les turpitudes des relations propres à la série mais se contenter de résoudre des cas médicaux par le biais de mini-jeux. Attention à la redondance, mais le titre est ainsi fait pour qu'il ne se joue pas d'une traite. Ne vous attendez pas non plus à vivre des grands challenges...
    6/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire