Test Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3

Le par Fabien H.  |  1 commentaire(s)
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 - pochette

Comme chaque année, Spike revient avec un nouvel épisode autour de la célèbre licence Dragon Ball Z. Il s'agit dans le cas présent du troisième volet de Budokai Tenkaichi, apportant encore plus de richesses et de réalisme par rapport à l'animé. L'opus permet de revivre les grands moments de la série et en tant que fan, on ne peut qu'apprécier.

C'est comme le bon vin...

Mine de rien, la série des Dragon Ball Z Budokai en est à son sixième épisode sur PlayStation 2 et le changement de studio de développement pour la trilogie Budokai Tenkaichi a été extrêmement bénéfique en ce qui concerne le gameplay puisqu'il se rapproche pour le coup de la mise en scène de l'œuvre du talentueux Akira Toriyama. Bien que les néophytes verront en cette série une succession de jeux plus ou moins identiques, force est de constater que chaque nouvel opus apporte son lot de nouveautés en terme de contenu mais également au niveau de la conception générale.

Après un Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 réellement excellent, on imaginait mal comment les studios Spike pouvaient nous offrir un épisode plus fignolé. Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 débarqué en novembre dernier sur PS2 a largement rempli ses objectifs et élève encore davantage la qualité de la série. Les développeurs ont tâché d'améliorer les quelques lacunes en terme de gameplay qui posaient problème aux joueurs dans le précédent volet.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   1 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   2

En terme de contenu, on constate une cure d'amaigrissement du mode Scénario qui ne contient désormais que les duels clés de la série, se débarrassant de ce fait des combats dispensables. De nouveaux modes de jeu font leur apparition tels que Dragon Sim, Mission 100, duel Point Destruction ou encore la fusion de disques qui permet de charger les DVD des deux premiers volets afin de débloquer un mode Combat Ultime (finalement dispensable car présent dans Budokai Tenkaichi et Tenkaichi  2).

Ce nouveau volet permet de contrôler encore plus de personnages passant ainsi de 75 à 97, dont 161 transformations différentes. Pour le coup, on retrouve la quasi-totalité des personnages de Dragon Ball, Dragon Ball Z et Dragon Ball GT, ainsi que des clins d'œil tels que la chipie Arale de Dr. Slump que les connaisseurs apprécieront. Ce côté « fan service » est très présent dans DBZ : Budokai Tenkaichi 3 et ce n'est franchement pas de refus car la richesse du jeu y est ainsi décuplée.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   3 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   4


Un rythme effréné !

La série des Budokai Tenkaichi se base sur un concept de jeu qui se rapproche le plus de la série animée. De ce fait, il fallait que le joueur se sente immergé dans les environnements aérés permettant de se déplacer librement et rapidement. Spike est arrivé à bien retranscrire l'univers de Dragon Ball et de façon encore plus poussée dans ce nouvel épisode car des lacunes en terme de gameplay ont été en partie balayées. Ainsi, le lock est désormais automatique dans cette nouvelle mouture, augmentant ainsi le dynamisme des combats chevronnés entre vos combattants. Finie la perte de temps à rechercher où son adversaire s'est caché dans le décor.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   5 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   6

En ce qui concerne le mode Scénario (la partie majeure en solo), on constatera la présence de quelques modifications notables. Ainsi, une grande partie des duels a été amputée pour laisser place aux affrontements les plus mémorables de la série au cours des chapitres des Saiyens, de Freezer, de Cell et de Bou. Ceux-ci ont cependant été améliorés en terme de mise en scène afin de coller encore plus avec l'ambiance originelle de la série. Il n'est donc pas rare que chaque combat dure une bonne dizaine de minutes car vous serez amené à contrôler plusieurs personnages pendant ce laps de temps, suivant la trame scénaristique de la série.

Par exemple, pendant le combat contre Freezer, vous devrez relayer Sangohan et Piccolo qui viendra se sacrifier pour le sauver. Pour passer d'une scène à l'autre en combat, il faudra appuyer sur la touche R3 quand l'indication s'affichera à l'écran. On a cependant le libre choix d'appuyer au moment que l'on désire, ce qui permet par exemple de descendre la barre de vie ennemie au maximum pour favoriser le prochain affrontement. L'issue du combat peut ainsi être légèrement modifiée selon les choix que vous aurez établis en cours de jeu.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   7 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   8

Les différentes sections du mode se débloquent au fur et à mesure de vos victoires et des chapitres inédits viendront se greffer assez rapidement aux autres sagas, comme par exemple ceux des OAV DBZ, mais aussi des scénarios alternatifs assez étonnants tels que Sangoku petit contre Arale de Dr. Slump ou encore le combat entre Diableman et Freezer à son retour sur Terre. Des petits plus anodins pour les uns mais qui valent de l'or pour les aficionados de la série !

Afin de bien cerner les passages de la saga traités dans le jeu, un petit texte d'introduction commenté avant chaque combat permet de prendre connaissance du contexte. Pour ceux qui désirent approfondir l'histoire de la série, une partie destinée à la biographie est disponible dans le menu principal, regroupant l'historique des 161 personnages, leurs modèles, voix, ainsi que les commentaires parfois comiques de Chi-Chi. On pourra ainsi en apprendre un peu plus sur des protagonistes peu connus tels que le grand-père de Sangoku, mais aussi les personnalités secondaires de la série. Un atout non négligeable à la galette déjà bien complète.

DBZ sauce aventure

DBZ Budokai Tenkaichi 3 regroupe toujours le mode Duel, mais avec une fonction supplémentaire : Points Destruction. Derrière ce nom barbare se cache un concept rappelant un peu celui de DBZ : Supersonic Warriors 2, sorti précédemment sur DS. Il s'agit de duels classiques contre un ami ou le CPU, mais le choix de votre équipe de combattants se montre plus sélectif. En effet, vous disposez au choix de 10, 15 ou 20 Points de Destruction qui vous permettront de choisir jusqu'à cinq personnages pour le combat. Plus le personnage est fort, plus il nécessitera des points. Par exemple, un Saiyen tel que Vegeta ou Sangoken nécessiteront jusqu'à 9 points selon leur transformation, alors que de faibles combattants tels que Mr. Satan ou Chaos permettront de combler les deux ou trois derniers points. Ainsi, tous les combattants sont utilisés et permettent une meilleure diversité lors des combats.

Le mode Evolution Z est toujours présent afin de customiser ses personnages à l'aide d'objets augmentant ses caractéristiques en défense, attaque, ou prises. Le fameux Championnat du Monde sera toujours de la partie afin de remporter un maximum de points à utiliser en Evolution Z. Ce troisième épisode amène la fonction Dragon Sim en terme de nouveauté. À la manière d'un jeu de rôle, vous devrez gérer l'entraînement de votre personnage dans le but d'être fin prêt pour ses combats à venir.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   9 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   10

Vous disposez donc d'une durée de 10 jours entre chaque affrontement qu'il faudra utiliser à bon escient entre l'entraînement en attaque, en défense (ou les deux à la fois) ou encore explorer les environs pour obtenir des objets, des points Z ou pour augmenter vos statistiques grâce aux personnages rencontrés. Bien évidemment, les résultats sont aléatoires et il est possible qu'un entraînement ne porte pas du tout ses fruits et vous coûte énormément de vie. Il faudra donc perdre quelques jours en vous reposant et ainsi restituer votre jauge de santé. En cas de coup dur, vous aurez un haricot senzu sous la main qui vous redonnera vos 100% de vie. Ce mode est bien pensé, bien qu'assez répétitif et arriver au bout des sept combats à mener est rudement corsé car les adversaires sont de plus en plus puissants. Néanmoins, cela donne une diversité non négligeable au soft.

Enfin, on citera le mode Mission 100 qui regroupe une série de duels spéciaux assez difficiles qui vous permettront de remporter des points Z, mais aussi un artefact. Un petit ajout supplémentaire pour ceux qui voudront terminer le jeu à 100%.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   11 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   12


Galerie d'images

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   17 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   27
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   26 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   25
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   23 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   22
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   21 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   20
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   19 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   33
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   32 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   31
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   30 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   29
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   28 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   15
Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   16 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   18


Une amélioration générale

Bien que Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 était déjà bigrement bien réussi graphiquement, le troisième épisode rehausse encore un peu la barre avec un remodeling de certaines animations et combos pour un dynamisme sans pareil. Les effets lumineux sont toujours aussi impressionnants, notamment au niveau de certaines vagues d'énergie de nos super saiyens fétiches.

Les effets sonores restent toujours aussi fidèles à la série animée, avec la possibilité de passer les voix en version originale pour plus d'immersion. Gros point noir sur les musiques énervantes au possible et en totale contradiction avec l'œuvre initiale de la saga de Toriyama. Pour profiter de thèmes de meilleure facture, il faudra se tourner vers la version japonaise du jeu. Quoi qu'il en soit, ce Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 continue de grappiller des places dans l'adéquation avec la série originale qui nous a bercé au cours des années 80. On regrette cependant l'absence du mode en ligne qui ne sera présent que dans la version Wii à sortir en janvier en Europe.

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   13 Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3   14

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 est disponible à l'achat à partir de 42,71€.


+ Les plus
  • Le meilleur volet des Budokai Tenkaichi.
  • Une amélioration des animations.
  • Encore plus de personnages.
  • La disparition du lock.
  • Une durée de vie plus qu'honorable.
  • Le mode Dragon Sim original.
- Les moins
  • Les musiques insupportables de la version européenne.
  • L'absence du mode en ligne.
  • Le manque d'intérêt de la fusion des disques.
  • Le retrait de certains chapitres du scénario.

Notes

  • Graphisme Bien que la moteur graphique soit sensiblement le même que le second volet, la qualité est au rendez-vous. Le rendu se veut très proche de l'animé original et cela améliore la crédibilité du jeu. Les connaisseurs de la série constateront une amélioration au niveau des animations lors des cut-scenes, mais aussi lors des attaques spéciales des personnages.
    8/10
  • Bande son Autant les bruitages sont très fidèles à la série, autant les thèmes musicaux de la version européenne du jeu sont d'une qualité déplorable. Quand on sait que la version japonaise comprend les thèmes originaux issus de l'animé, on ne peut que se plaindre de ces musiques qui ne mettent pas du tout en valeur l'ambiance du jeu. On appréciera cependant que la possibilité de passer les voix en japonais est toujours présente.
    6/10
  • Jouabilité La prise en main des Budokai Tenkaichi se montre plutôt intuitive. Ce troisième volet permet une meilleure accessibilité avec notamment un lock automatique sur son adversaire, ce qui permet de se focaliser essentiellement sur le combat. Le jeu a également gagné en dynamisme, à l'image de l'animé.
    8/10
  • Durée de vie Pour un jeu de combat, on peut dire qu'on a de quoi faire en solo si l'on a pour but de tout débloquer. Le mode Scénario a subi une cure d'amaigrissement par rapport au second volet, se basant essentiellement sur les affrontements clés de la série. Cependant, chaque combat se veut plus long car plusieurs personnages peuvent se relayer. Les modes Dragon Sim et Mission 100 donneront un souffle supplémentaire en terme de challenge afin d'obtenir des objets et points à utiliser dans le mode Evolution Z.
    7/10
  • Scénario Budokai Tenkaichi 3 propose une mise en scène bien plus fidèle à l'animé initial avec des passages clés reproduits au coup prêt, afin de revivre pleinement la saga. On regrette cependant que l'opus se focalise essentiellement sur les passages clés de la série, laissant de côté des fragments du scénario. On appréciera l'intégration de chapitres spéciaux issus des OAV et autres combats alternatifs.
    7/10
  • Note générale Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 3 est au final l'épisode ultime de la série, le plus riche et le plus intéressant. Spike s'est évidemment reposé sur ses acquis en terme d'enrobage mais la sauce prend encore car la production se montre encore plus fidèle à la série et le côté « fan service » plaira à coup sûr aux mordus de Dragon Ball. De longues heures sont à compter en mode solo, mais également en mode deux joueurs. On regrettera l'absence du online, qui sera par contre présent dans la version Wii.
    8/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
:D offline Hors ligne VIP avatar 13120 points
Le #196770
vive hercule
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire