Une cyber-encyclopédie de la vie pour tous

Le par Audrey C.  |  1 commentaire(s)
Tortue-géante-galapagos.jpg

Les 1,8 millions d’espèces d’animaux et de plantes connues sur notre belle et grande planète seront énumérées dans une vaste base de données Internet appelée " Encyclopedia of Life ".

Tortue geante galapagos jpgLes 1,8 millions d’espèces d’animaux et de plantes connues sur notre belle et grande planète seront énumérées dans une vaste base de données Internet appelée " Encyclopedia of Life ". Ce projet a pour but de " créer une fiche pour chaque espèce " comme l’explique James Edwards, directeur du projet. Les descriptifs seront agrémentés de texte bien sûr mais également de photos, vidéos, sons et cartes dans un format accessible à tous.

James Edwards
estime les espèces existantes à environ 8-10 millions. Des espèces fossiles peuvent également être ajoutées. Il faudra donc encore 10 ans de plus à l’équipe du site (25-30 personnes) pour entrer toutes les espèces connues dans cette grande base de données.

D'après Reuters, l’expansion d’Internet ces dernières années a permis à ce projet, financé grâce à 2,5 millions de dons, de voir le jour. Alimentée par des institutions américaines et anglaises, cette encyclopédie pourrait, au-delà de la dimension éducative, contribuer également à la protection des espèces menacées par la pollution et le réchauffement climatique.

Dans les premiers temps, le site sera en anglais, mais il est prévu d’étendre les traductions à d’autres langues.

Accéder à Encyclopedia of Life

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Dreamer offline Hors ligne Vénéré avatar 3720 points
Le #171621
WAW encore un site qui deviendra incontournable sur le net

Ca fait plaisir de centraliser la connaissance, chapeau !

Dreamer
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire