Des spots 'choc' pour une campagne sur les dangers du Web

Le par  |  9 commentaire(s)
e-enfance

Prévue pour durer jusqu'au 18 juillet, cette campagne est composée de 3 spots choc qui seront diffusés à la télévision, sur les téléphones mobiles et dans les salles de cinéma.

E enfancePrévue pour durer jusqu'au 18 juillet, cette campagne est composée de 3 spots choc qui seront diffusés à la télévision, sur les téléphones mobiles et dans les salles de cinéma.

Les quatre thèmes abordés par ces spots sont le sado-masochisme et les scènes de torture, la pornographie et l'anorexie, quatre domaines que des enfants découvrent dans ces vidéos en surfant sur Internet. Avec des phrases choc elles aussi : " ce matin Kamel et Lucas découvrent le sado-masochisme ", " dans sa chambre, Sarah apprend à devenir anorexique " et " Grâce à son blog, Louise va tourner dans un porno ".


Sensibiliser massivement l'opinion

Selon l'AFP, E-Enfance.org souhaite par cette campagne mettre en garde les parents et les mettre face à leurs devoirs, en essayant de faire rentrer dans la conscience collective le fait que " ça n'arrive pas qu'aux autres ". D'après l'association " 95% des 15-19 ans surfent sur le Net (Chiffres Insee 2006) et 58% des 13-17 ans, tous les jours, pour aller sur les blogs et les forums de discussion (Médiamétrie, 2005) ".

Par ailleurs, le constat de l'Internet Watch Foundation, dans son rapport 2006 publié ce mois-ci, est clair : " 91% des enfants victimes d'abus sexuels sur le web ont moins de 12 ans (nourrissons et enfants prépubères qui subissent les abus les pires), 60% des sites de commerce d'images d'abus d'enfants vendent des scènes de viols ".

Pour accompagner les parents et répondre à toutes leurs questions, l'association vient de lancer son propre blog que vous pouvez visiter sur cette page. Début février, E-Enfance.org établissait le classement des FAI les plus impliqués dans les outils de contrôle parental; AOL était arrivé en tête devant Orange, Club-Internet, Alice et Free.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #166669
quelle connerie de faire peur aux gens de manière inutile

je ne comprend plus ce pays qui devient de plus en plus technophobes (comme avec le nucléaire...) et veut vivre replié sur le passé
Le #166673
clair, si seulement les parents faisaient leur boulot de parents... bien sûr c'est plus facile de coller le mome devant un ordinateur pour qu'il leur foute la paix, ou de les laisser se lobotomiser devant TF1 ou M6...Et après "oh zut, mon gamin s'est retrouvé sur des sites pour psychopathes"... Un peu comme famille de france et leur lamentable croisade anti-jeux vidéos.
Le #166681
A bin pour une fois je suis entièrement d'accord avec FroSties (c'est bon au p'tit déj' ça... ) et lidstah.

Si seulement les parents éduquaient un peu mieux leurs enfants...

Et au lieu de faire campagne contre les dangers du web ils feraient mieux de faire campagne contre les pubs avec femmes nues qu'on peut voir dans la rue...parce qu'un môme qui voit ce genre de pub doit se dire (à eu de chose près...) "tiens, une femme objet...vivement que je sois plus grand pour en violer quelques unes..."
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5900 points
Le #166698
Vous emballez pas, on dit pas aux parents d'interdire le web à leur gosses. C'est une campagne de sensibilisation, justement pour que les parents soient conscients qu'il faut garder un oeil sur ce que font leurs enfants sur Internet. C'est justement dans le but que vous dites : que les parents s'occupent de leurs enfants. Malheureusement, ce n'est pas le cas de tous les parents, on n'y peut rien, et si ça peut en réveiller quelques uns, c'est toujours ça de pris
Le #166706
Enfin, le coté "négatif" de cette campagne, c'est de faire croire, comme dans beaucoup de compagne de ce genre, que le "danger", c'est le web (rien que les mots "victimes d'abus sexuels sur le web", ça me fait dresser les cheveux sur la tete:Bientot le viol à distance ' Le danger, c'est pas tellement le web, c'est d'avoir des parents qui s'occupent pas de leur gosses, et le laissent sortir seul, sans savoir où, quand, avec qui, et après ils s'étonnent qu'il tombent sur des adultes pas très équilibré...)
Le #166723
Il faut bien justifier la censure et les atteintes aux libertés sur l'Internet de la part des pouvoirs publics, sans paraitre remettre en cause les libertés et la démocratie
Quand on voit ce qu'on nous balance à la TV moi je commencerai par assainir de ce coté là, mais bon dans ce domaine c'est Sarko qui maitrise
Le 11 septembre ne suffit pas en France
deathscythe0666 Hors ligne VIP 5900 points
Le #166735
"Bientot le viol à distance '"

Ben voui, que crois-tu, en allant sur Internet tu te prends des mégabits par seconde
C'est vrai que les termes empruntés sont malheureux (Mme Michu à sa voisine : "j'ai mis des préservatifs à mon fils quand il est sur Internet, on sait jamais ..." )

@kid_cisco

Une campagne de sensibilisation, c'est pas de la censure, faut pas pousser non plus
Le #166751
"Grâce à son blog, Louise va tourner dans un porno "

Deux choses a en tirer :

_je vais ouvrir 30 blogs. Et vite hun!
_Je vais lire des blogs. plein. Apparemment on y apprend des tas de trucs utile. Et on peut y faire des rencontres sympa...

Chitzitoune et autres +1. Surtout ne pas s'attaquer au problèmes des parents démissionnaires. Les boucs émissaires sont quand même mieux pour stygmatiser.
Le #167306
En meme tps avant le net, on pouvait pas etant adulte ou pervers, aller surfer sur les blog des jeunes et appeendre toute leur vie, leurs amis, leurs sorties etc donc remettre ca sur l'education only, c'est un peu facile.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]